Quels vins pour les pique-niques ?

Summer picnicIl y en a pour qui c’est un rituel dès que le thermomètre passe les 20°, d’autres pour qui c’est toute l’année, d’autres même qui ne les aiment pas. Quels vins faut-il prévoir pour accompagner ces agapes champêtres ?

Certains les préfèrent au bord de l’eau, d’autres les pieds sur l’herbe, champêtres, chics, improvisés, jambon-gruyère-chips ou champagnisés, avec ou sans concours de celui-qui-crache-le-plus-loin-les-noyaux-de-cerise (personnellement je préfère avec).

Mais surtout, le pique-nique, c’est l’abolition des règles. On peut manger avec ses doigts, s’affaler sur la nappe, revenir au service à la française, parler la bouche pleine (si si je le rajoute, c’est moi qui écris) et surtout boire du vin, sans préséances. Parce qu’un pique-nique sans vin, franchement c’est un peu comme la Normandie sans arbres ou du Raisin sans pépins : ça n’a pas de sens.

1. De l’organisation

Premier cas de figure : vous êtes totalement inorganisé.

Dans ce cas, prévoyez des vins à capsules à vis, cela vous évitera de passer la première demi-heure à aller quérir un tire-bouchon comme un va-nu-pied (oui, on a le droit d’enlever ses chaussures lors d’un pique-nique !).

Deuxième hypothèse, vous êtes en mode collectif. Optez pour le BIB, moins lourd à porter, plus facilement transportable.

Troisième hypothèse, vous n’êtes pas trop maladroit, lâchez-vous sur la verrerie et apportez vos beaux verres de dégustation.

Quatrième configuration : vous êtes un pique-niqueur chevronné : vous avez le sac isotherme, les blocs réfrigérants et les manchons pour garder les vins au frais. Vous déclencherez des « oh, tu penses à tout toi » admiratifs.

2. Du panier

A part les victuailles de base qui permettent de tenir le siège le temps que tout le monde arrive (genre olives, TUC et consorts), ce qui nous intéresse, ce sont les liquidités. Du frais, du frais, du frais ! Contentez-vous de chambrer les copains.

Pas d’hésitation : des bulles en apéritif. Cela fait toujours son petit effet et si vous êtes dans la configuration du point 1.1 (inorganisé), c’est épatant. En point 1.4, là vous serez quasiment élevé au rang de demi-dieu. Evidemment, champagne, mais aussi crémants (de Bourgogne, de Loire, d’Alsace). Et pourquoi pas un muscat corse bien frappé, explosif à souhait, pas trop chargé (en sucre) ?

Ensuite, les rosés sont pratiques car passe-partout : aussi bien en apéritif (en général dans un pique-nique, l’apéritif est très long, ce qui permet de boire du champagne ET du vin rosé) que sur les tartes, quiches, rôtis ou salades préparées par les filles (ça ne change pas : ce sont toujours les mêmes qui s’y collent). Rosé de Provence, du sud-Ouest (Fronton par exemple), ou de Loire.

Si vous préférez le vin rouge, préférez un vin léger : beaujolais (fleurie, chiroubles, brouilly), pinot noir alsacien ou de Sancerre, trousseau du Jura, gamay de Touraine…

Sinon bien sûr, toute la panoplie des vins blancs secs vous tend les bras. Chenin ou sauvignon de Loire pour la charcuterie, côtes-de-provence, condrieu ou chardonnay ouillé du Jura sur les volailles froides, entre-deux-mers et muscadet fringants avec les terrines de poisson ou les rillettes de thon (ça marche aussi avec les masques au concombre).

Enfin, le dessert. Si ce sont les garçons qui l’apportent, il faut bien préciser que la bière ne compte pas pour un dessert. Donc avec les biscuits et les pâtisseries, soit vous faites « off », soit vous poursuivez avec un vin moelleux de bonne acidité : coteaux-du-layon, pacherenc du Vic-Bihl, cérons, muscat de l’entrée et la boucle est bouclée.

A partir de là, vous avez le droit de vous affaler définitivement ou de proposer une partie de time’s up.

A lire également :

Conseil : comment conserver ses vins bien au frais

Consulter l’Offre iDéale en cours sur les vins rosés de Provence

Rechercher un vin en vente sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La recette de la semaine : Gigot d’agneau à la languedocienne

L’automne est là, l’hiver approche… Adieu barbecue et salades de tomate. Place aux bons plats goûteux longuement mijotés ou amoureusement rôtis. Et pour les accompagner, les vins gorgés de soleil, ...

assiette de morilles

Recette de la semaine : ris de veau aux morilles

Au printemps, c’est la saison des morilles. Un délicieux champignon au goût subtil qui se marie fort bien avec la chair délicate d’un ris de veau. Une recette un peu ...

La recette de la semaine : Pain de poisson

La cuisine familiale privilégie certaines préparations traditionnelles qui font partie de ces plats familiaux dont on se souvient toute sa vie. Le pain de poisson fait partie de ces recettes ...

Partage(s)