Zoom sur la maison Taittinger, toujours en marche !

Champagne-Taittinger-1

Taittinger : un nom, une maison fascinante et irréprochable et un partenaire de choix, d’iDealwine. Découvrez cette fabuleuse maison de champagne demeurée familiale et ses grands champagnes au style très chardonnay, avec une belle rondeur. 

Une reprise audacieuse in extremis

En 2006, l’empire Taittinger est démantelé et racheté par le fonds américain Starwood Capital. Plusieurs joyaux figurent parmi les joyaux cédés : deux hôtels parisiens mythiques, le Crillon et le Lutetia, et une maison de haute tradition, le cristallier Baccarat… et la maison de Champagne éponyme. Pierre-Emmanuel Taittinger entre dans sa trentième année au sein de la maison champenoise familiale où il avait débuté sa carrière en tant que vendeur. Avec sa branche familiale et le soutien du Crédit Agricole du Nord-Est,  Pierre-Emmanuel Taittinger décide de racheter l’activité de production de champagne. Saluons ce tour de force ! Car on mesure l’ampleur du défi et la persévérance dont il faut faire preuve pour maintenir une maison dans le giron familial -a fortiori lorsqu’il s’agit d’un mastodonte écoulant plusieurs millions de bouteilles par an- et mener résolument sa barque dans un environnement ultra haut de gamme et concurrentiel.

Tradition et prestige

En 1932, Pierre Taittinger, député et conseil municipal de Paris, rachète la maison de champagne « Forest et Fourneaux ». Depuis ce temps-là, la maison apporte les soins les plus minutieux au travail de la vigne : « la viticulture fait partie intégrante de leur métier ». De génération en génération, le vignoble est progressivement agrandi, avec l’acquisition d’arpents dans la vallée de la Marne, vers la côte des Bars. Aujourd’hui il compte 288 hectares répartis sur 34 crus parmi les meilleures appellations comme Avize. Cette production est complétée par des achats de vins et de raisins, nécessitant une sélection rigoureuse. Bien que l’encépagement soit majoritairement composé de pinot noir (48% pinot noir, 37% chardonnay et 15% pinot meunier), le chardonnay est la marque de fabrique de la maison qui revendique un champagne d’élégance et de fraîcheur. En effet Taittinger est l’un des principaux acheteurs des vignerons de la Côte des Blancs. Dans les trois centres de pressurage, les raisins sont séparés par cru, par cépage et par fraction avant d’être vinifiés. A contre-courant de la tendance actuelle, Taittinger assume pleinement son choix de sélection massale. Cette technique de replantage permet d’assurer la conservation d’un patrimoine génétique régional. Pointe ici déjà ici l’idée que chez les Taittinger la tradition n’est pas un vain mot.

Le patrimoine architectural et historique comme inspiration

crayeres taittinger

La maison Taittinger bénéficie d’un héritage architectural formidable qu’elle sait habilement mettre à profit. Etablie depuis toujours à Reims la maison a pris ses quartiers à l’endroit où s’élevait au XIIIème siècle l’abbatiale de Sainte-Nicaise, avec qui travaillait autrefois la maison, l’ordre des bénédictins ayant considérablement contribué à la structuration du vignoble. A 18 mètres de profondeur dorment les trésors au fonds tout au fonds des crayères, ces galeries interminables creusées dans le calcaire depuis IVème siècle. Au cœur de Reims se trouve l’ancienne demeure des Comtes de Champagne, vestige de l’architecture médiévale ayant servi de salle de réception à l’occasion des couronnements royaux. Cet attachement a donné naissance à la cuvée Comtes de Champagne, emblématique de la maison Taittinger, qui se veut un hommage à l’histoire de la région et à ceux qui ont travaillé à son rayonnement. Ce champagne millésimé est un blanc de blancs – 100% chardonnay, donc – issu des raisins les plus qualitatifs de la côte des Blancs. La qualité du moût est pour ainsi dire parfaite : seule la Cuvée, le vin de première presse, concourt à son élaboration. Un champagne qui demande 10 ans en cave avant de révéler un nez pur, à la complexité aromatique et au potentiel remarquables.

Le héraut de la champagne à travers le monde

taittinger angleterre

Depuis la fin des années 1970, l’esprit pionnier des Taittinger les a menés à 12 000 km de Reims, en Californie où, en association avec Kobrand Corporation, leur distributeur américain,  ils ont monté de toute pièce le domaine Carneros. A mi-chemin entre Napa et Sonoma, on y produit un « sparkling » américain à l’image du champagne. L’idée étant de transcrire l’esprit du champagne en Californie.

En 2015 le clan se lance outre-manche. Dans le Kent, à quelques encablures de Canterbury, sur un sol crayeux, que Pierre-Emmanuel Taittinger fait le choix de répliquer l’encépagement champenois. Une façon habile de mettre un pied sur son premier marché étranger et d’essaimer la méthode traditionnelle champenoise.

Porter haut les couleurs de la champagne à travers le globe, c’est ce que la maison Taittinger sait faire de mieux, même lorsqu’en France même on lui met des bâtons dans les roues. On se souvient que la maison Taittinger s’était vaillamment défendue après avoir été attaquée lors de la Coupe du monde de football 2014, la marque ayant été sélectionnée comme fournisseur officiel de champagne pour l’évènement. Pierre-Emmanuel Taittinger témoigne aussi d’un engagement fort dans les actions menées par la filière : il a piloté l’été dernier la deuxième édition du « Séjour des Réconciliations », une grande manifestation qui fait écho à l’inscription des  Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Du sang neuf

Un vent de nouveauté souffle sur la maison avec l’arrivée de deux des enfants de Pierre-Emmanuel Taittinger. Clovis Taittinger travaille à l’export et la tâche est immense, car le marché étranger représente plus de 70% de la production. Parallèlement, Vitalie Taittinger est la directrice artistique et marketing, en même temps qu’égérie. Un tiercé gagnant qui contribue à ressusciter l’image d’une maison incontournable dans le cœur et l’esprit des amateurs, et ce pour longtemps encore, nous l’espérons.

La maison continue sous la houlette de Vitalie Taittinger de tirer son inspiration d’artistes comme Sebastio Salgado qui habillent les bouteilles d’un œil nouveau.
LE CHAMPAGNE TAITTINGER, CE QU’EN DISENT LES GUIDES :

La Revue du vin de France (une étoile) :

Le flamboyant P.E.T. (Pierre-Emmanuel Taittinger), entouré désormais de ses enfants Vitalie et Clovis et d’une équipe rajeunie, remettent en ordre de marche cette maison majeure qui dispose de crayères historiques et d’un trésor de vignes (dont de rares sélections massales et 180 ha travaillés sans herbicides). « L’avenir de Taittinger n’est pas tant d’augmenter les volumes que de pouvoir augmenter la part des cuvées de luxe dans notre offre », explique Pierre-Emmanuel Taittinger, en mettant notamment l’accent sur la cuvée Comtes de Champagne. Le style est typé chardonnay (plus de 40 %), cépage que la maison n’hésite pas à payer cher comme Dom Pérignon ou Laurent-Perrier, un chardonnay travaillé en rondeur : fermentations malolactiques accomplies. Le dosage (9 g/l constant) est ici défendu comme un « exhausteur de goût, indispensable dans les bruts sans année ». Nous sentons depuis quelques années une progression dans la densité des vins.

Les vins : le dernier tirage de la cuvée brut non millésimée est conforme au style de la maison, marqué intensément par le chardonnay qui lui confère une jolie élégance et un côté crémeux. Le rosé possède une teinte soutenue assumée, et un style vineux et ample. La bulle semble néanmoins un peu moins raffinée. La Prélude Grand Crus demeure très séduisante, avec des notes de brioches fines et une texture salivante.

* bettane+desseauve (quatre étoiles) :

Taittinger est devenu, du vignoble à la présentation des cuvées, un beau modèle pour la Champagne et le vin en général. Tous les vins –pas uniquement les plus prestigieux–sont de brillants représentants  d’une école champenoise classique, fondée sur une élégance apéritive, fraîche et allègre. Chaque cuvée possède en outre sa propre personnalité et nous ne saurions trop vous conseiller de les découvrir ! Le temps où le brute non millésimé constituait est le point faible de la maison est bien révolu : aérien, floral et fruité, c’est un délice apéritif. Le reste de la gamme est à l’avenant, c’est-à-dire brillant, spirituel et dynamique.

Champagne Brut Réserve Non Millésimé : 16/20

Champagne Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2006 18/20

Voir les champagnes Taittinger actuellement en vente

Voir tous les champagnes actuellement en vente

Voir tous les vins actuellement en vente

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Veuve Clicquot, Selosse, Taittinger, Jacquesson : les grandes maisons de Champagne au top des enchères

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Qu’avez-vous aimé dans le blog iDealwine en 2009 ?

Découvrez ce que révèle le TOP 10 des articles les plus consultés du blog iDealwine.

winelab-2018

Dégustation : les coups de coeur de l’équipe au WineLab

Il y a quelques jours se tenait à Paris la 5ème édition du WineLab, le salon 100% professionnel de Bettane & Desseauve. Une merveilleuse occasion pour l’équipe iDealwine de partir ...

Le grand cru Musigny de Mugnier vieillira au château de Chambolle

Le célèbre domaine Mugnier, à Chambolle-Musigny, a choisi de commercialiser sa grande cuvée de Musigny à retardement en la faisant vieillir quelques années dans les caves du château, pour votre ...