Rhums Plantation | Défricheur de terroirs

Entrez dans la gamme Plantation du maître assembleur Alexandre Gabriel. Ce passionné de spiritueux et de terroirs a su combiner ses deux amours en créant cette maison de référence en matière de rhum. Sélection des distillats, assemblage, double-vieillissement et artisanat sont autant de clés du succès de cette maison à découvrir sans tarder. Une gamme qui vous invite au voyage… Alors, on vous embarque ?

Alexandre Gabriel, passionné de terroirs

L’aventure des rhums Plantation commence avec un homme : Alexandre Gabriel. Ce dernier est issu d’une famille de vignerons bourguignons et se prend rapidement de passion pour les spiritueux et particulièrement ceux qui révèlent au mieux le terroir dont ils sont issus. Après une école de commerce et des voyages, celui-ci se passionne pour les terroirs français et reprend la maison Ferrand en 1989 pour y produire les plus grands cognacs, dont le plus prestigieux d’entre eux, le cognac Grande Champagne. Le maître assembleur n’en reste pas là et, en 1996, fait le pari fou de miser sur le gin (à l’époque, ils étaient peu à croire en ce spiritueux si  » hype  » aujourd’hui), français qui plus est. C’est la naissance de Citadelle. Si Alexandre Gabriel s’intéresse aux terroirs de son pays, il n’est pas moins curieux de découvrir ceux d’autres contrées. Voilà pourquoi il se lance dans plusieurs voyages autour du monde, dont un en Haïti qui sera, en quelque sorte, le déclic. L’idée est là : devenir défricheur de terroirs et embouteilleur de rhum en créant Plantation.

Plantation Rum, de la culture locale

L’idée de Plantation est d’aller au plus proche du terroir local que l’on souhaite explorer : s’intéresser à la culture et à la façon dont ce spiritueux a toujours été produit en ce lieu. Ainsi par exemple, Xaymaca Special Dry fait non seulement référence aux premiers habitants de Jamaïque, mais il est aussi un clin d’œil aux rhums traditionnels de la Jamaïque : distillé par la méthode pot still et assemblé de cinq marks. Un jargon certainement évocateur pour les « geeks » du rhum que vous êtes ;). Chez Plantation, beaucoup de recherches sont ainsi entreprises afin de mieux comprendre le rhum et de le réaliser dans les règles de l’art : les archives, les plans d’alambics et de colonnes… Une véritable encyclopédie qui conduit même la maison à créer ses propres alambics !

Si Plantation Rum est embouteilleur, c’est dans les plus belles distilleries de chaque pays qu’Alexandre Gabriel se rend tous les ans pour sélectionner les rhums qu’il élève ensuite. Au bout de quelques années, des liens d’amitié se sont créés entre le maître assembleur et les maîtres distillateurs du Pérou, des Fidji ou encore de la Trinité : le rhum est un travail à quatre mains qui glorifie le travail de l’un comme de l’autre de ces acteurs. Alexandre Gabriel a même souhaité pousser encore plus loin son implantation en devenant propriétaire d’une distillerie installée depuis 125 ans à la Barbade, pays des Caraïbes hautement symbolique parce qu’il serait le lieu de naissance du rhum (les premiers écrits remontent à 1630 selon les recherches menées par Plantation Rum) et également co-propriétaire de deux distilleries en Jamaïque.

Le double-vieillissement : la signature de Plantation

Une des signatures de la maison est bien le double-vieillissement : un vieillissement tropical qui laisse ensuite place à un vieillissement continental. Vous l’aurez compris : une fois que le distillat a été sélectionné par Alexandre Gabriel et ses équipes dans les différentes distilleries, le premier élevage a lieu sur place, en général dans des vieux fûts de bourbon, le rhum est bercé par un climat souvent chaud et humide (selon les régions du monde ce peut être également sec comme au Pérou où la distillerie se trouve au pied des Andes) ce qui contribue à sa grande évaporation, que l’on appelle  » la part des anges « . Il est clair que lors de ce premier moment, le rhum se teint de notes et d’arômes spécifiques, souvent assez ronds.

S’en suit un grand convoi qui conduit les tonneaux en France, durant le voyage par bateau, le balancement des vagues permet au rhum d’accroître ses interactions avec le bois du fût et donc de gagner encore en propriétés organoleptiques. Arrivés en France, les rhums rejoignent les chais à cognac de la maison Ferrand (la boucle est bouclée) pour un second élevage dans des fûts qui ont justement contenu du cognac. Cette maturation continentale est tout à fait différente et complémentaire de la première en termes d’arômes notamment, la température et l’humidité étant toutes autres. Et voilà le miracle : des rhums de très haute volée, qui invitent au voyage.

Les rhums de Rum Plantation en vente

La gamme est large, range, signature blend et vintage. Le leitmotiv est toujours le même : retranscrire au mieux le terroir dont le nectar est issu et le magnifier grâce au savoir-faire artisan de la maison. Ou pour reprendre les mots d’Alexandre Gabriel : « un grand rhum, c’est avant tout le partage d’une émotion forte due à une exécution parfaite. Nous sommes en quelque sorte les artisans du rhum ».

Nous vous souhaitons de bons moments de méditation en vue pour les heureux acquéreurs de ces flacons.

June 2018
(c) Stephane Cadoret

Les signature blend

Gran Anejo : Ce rhum de mélasse loue ses origines puisqu’il est assemblé de nectars du Guatemala et de Belize, réalisé selon la tradition espagnole. Opulent et riche, il vous présente des effluves de sherry et de porto.

Xaymaca Special Dry : Ce rhum exotique de la maison, qui fait un clin d’œil aux rhums traditionnels de la Jamaïque : distillé par la méthode pot still et assemblé de 5 marks pour les « geeks » du rhum. Ses effluves de mangue et d’ananas vous mènent tout droit sous le soleil.

XO 20th Anniversary : Un vieux rhum de la Barbade, créé à l’occasion du 20e anniversaire de la maison. Assemblage de rhums de 12 à 20 ans d’âge, il se démarque par sa grande complexité, ses notes chocolatées et sa fraîcheur. A déguster avec un cigare des Caraïbes…

Trinidad : Direction les Antilles avec ce rhum de mélasse aux notes de caramel et de fleurs, une édition limitée qui commence son double vieillissement à la Trinité pour le terminer dans des fûts de Cognac en France.

Les vintage, en éditions limitées

Barbados 2011 : Un rhum issu du millésime 2011 venant tout droit de la Barbade, et vieilli près de 9 années dans des fûts de bourbon puis de cognac.

Peru 2006 : Direction le Pérou avec cette édition très rare de rhum issu du fameux double vieillissement de la maison Plantation. Le premier vieillissement a eu lieu dans le climat extrême de la distillerie située au pied des Andes, ce qui a contribué à ces notes gourmandes de chocolat et de fruit de la passion. Qui sait, c’est peut-être le premier rhum péruvien que vous gouterez.

Fidji 2005 : Ce rhum millésimé est parfait pour les connaisseurs : corsé, sec, déroutant, il est u travail à quatre mains entre Liam F. Costello, Master Distiller de la distillerie Rum Co. of Fiji et Alexandre Gabriel, maître assembleur et créateur de Plantation.

 

Tous les rhums de Plantation en vente

Tous nos spiritueux en vente 

Tous nos rhums en vente

Tous nos cognacs en vente

Fête des pères | Dis-moi qui est ton père, je te dirais quel cadeau I-D-É-A-L lui commander

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Château Pradeaux | De grands vins de garde au cœur de la Provence

A Bandol, le cultissime château Pradeaux cultive ses 19ha de vignes avec la même passion depuis maintenant neuf générations.

OI-226

Vieux Donjon, Marcoux, Saint-Préfert, trois grands châteauneufs et le légendaire côtes-du-rhône de Laurent Charvin

Les amateurs expérimentés ne l’ignorent pas : on trouve à Châteauneuf-du-Pape des vins qui se situent au niveau des meilleurs 1ers ...

Découvrir l’Italie à travers 10 vins à petits prix

Un petit tour pour découvrir les grandes régions viticoles italiennes, leurs terroirs, leurs cépages et les plus beaux domaines ?