Quel vin pour un dîner de filles ?

diner-entre-fillesLes filles, contrairement aux idées reçues, ce n’est pas très compliqué.

Un film de Meg Ryan, quelques jolies bouteilles (si si, l’étiquette du vin c’est important, avec ou sans la Cour) et collées-serrées sur le canapé le portable à portée de main (au cas où il appelle).

Si c’est soir de grande marée, genre humidité lacrimale maximale, coeur en détresse, en mâles d’horizon, un seul remède : de la douceur et du réconfort. Direction les vins liquoreux. Sauternes et ses acolytes (Cérons, Sainte-Croix du Mont, Loupiac), Monbazillac, Jurançon, sans oublier les vendanges tardives et les sélections de grains nobles alsaciennes. Originalité : un vin de paille jurassien.

Si c’est soir de grande liesse, genre conclusion effusion, pas d’hésitation : des bulles pour fêter ça. Champagne bien sûr, rose parce que c’est joli, zéro dosage pour équilibrer avec le moelleux de tout à l’heure, mais aussi quelque crémant bourguignon, alsacien, jurassien, ligérien et consorts.

Si c’est soir de match, genre plaquage intégral, début de démêlés, essai refusé, un vin costaud pour tenir le choc : un vin rouge du Sud-Ouest fera l’affaire (Madiran, Cahors, Malepère) ou du Rhône Sud (Vacqueyras, Cairanne, Châteauneuf du Pape, Gigondas).

Si c’est soir de taff, genre working girl, addicted, caféine, ne brusquons pas les choses et restons classique. Bordeaux. Les grands crus après bonus, les satellites en CDD.

Si c’est soir de revanche, genre just single et alors ? Des rosés de Provence pour tenir le coeur au chaud,  du chardonnay par solidarité avec Bridget, un graves pour dire que ça ne l’est pas tant que ça, ou un médoc pour la thérapie.

Si c’est soir de doute, genre le pourquoi du comment, fermez les yeux un instant, laissez filer votre âme vers les coteaux cisterciens, l’éclat d’un pinot noir bourguignon apaisera peut-être votre esprit.

Recherchez un vin en vente actuellement sur iDealwine.
Retrouvez tous les articles 100% blog

  • Voir les commentaires (3)

  • Jean-Michel

    Vous jouez avec les mots comme le pianiste avec les notes : Véronique vos articles se mangent comme un bon gâteau. Ils se savourent ligne après ligne, un délice pour le coeur, un régal pour l’esprit qui aime l’art de la phrase métaphorique, je dirais le beau geste (celui qui vous aide à avancer). De plus, ils ont le goût du vécu, et c’est sans doute pour cela qu’ils sont si forts en chocolat.

  • leclercq

    Oui, Véronique ! D’ailleurs, vendredi soir, à l’occasion d’une mise à jour sur les écueils et autres (dernières ?)rigueurs de l’hiver, ce fut Ch.Montirius (07) avec l’amie de toujours. De quoi reprendre le dessus, dans la mêlée actuelle.

  • Pascal

    Pas compliquées les filles, hummm…
    Par comparaison, avec les garçons :
    soirée lacrimale : y’en a pas
    soirée de grande liesse : bière blanche
    soirée de match : bière blonde
    soirée de taff : bière brune
    soirée single : picon bière
    on ne peut pas faire plus simple. Désolé de rompre cet élan poétique.
    Par contre, soirée en tête à tête avec notre très chère, voir le post de Véronique…

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Le vin blanc c’est pour le poisson et le rouge pour la viande. Vrai ou faux ?

On ne sert jamais un vin blanc sur une viande et encore moins un rouge sur du poisson. En êtes-vous vraiment sûrs ?

Recette de la semaine – Salade de pintade aux girolles et à la truffe noire

Cette salade de pintade, mâche, girolles et truffe noire est une recette du chef Jean-Pierre Moullé. Elle accompagnera parfaitement des rouges délicats et fruités, avec une fine structure tannique comme ...

tagliatelles foie gras,

Recette de la semaine Tagliatelles au foie gras

Le champagne, c’est un superbe apéritif, mais c’est aussi un très grand vin de repas. Pour accompagner cette recette à la fois simple et raffinée, servez un champagne vineux. Un ...