Londres : quand iDealwine participe au Decanter Fine Wine Encounter

Decanter Fine Wine EncounterSamedi et dimanche dernier, iDealwine a eu le plaisir d’assister au Decanter Fine Wine Encounter à Londres, l’évènement londonien phare de l’année pour les amateurs avisés. Ce salon, qui a lieu chaque année, regroupe une centaine des producteurs les plus prestigieux des quatre coins du monde pour deux jours de dégustations et d’échanges. Decanter nous a invité partager quelques-unes des stars et pépites d’iDealwine avec les amateurs Londoniens. On vous raconte ce bel évènement.

Le samedi 4 novembre au matin, la team iDealwine s’est retrouvée au Landmark Hotel, prête pour un weekend de dégustations et de rencontre avec les amateurs d’outre-manche. Lambris, moquette épaisse, et pianiste au bar : nul doute, cet hôtel – l’un des plus iconiques de la capitale – est le cadre parfait pour un évènement d’un tel standing.

The Winter Garden au Landmark Hotel

Chers amateurs, vous le savez bien : à chaque fois que nous participons à un salon, nous emportons avec nous de quoi vous faire saliver en vous offrant un aperçu du monde d’iDealwine. Cette fois encore, nous avions concocté une sélection exceptionnelle de vins que nous avions envie de partager avec vous… et de goûter aussi, au passage ;).

A Londres, Bordeaux conserve une cote affective réelle, et solide. Les amateurs ont plébiscité les grands crus à maturité de cette région, tels que le château-lafon-rochet 2000, superbe, le château-sociando-mallet 2003, à parfaite maturité, et le château-giscours 2008, d’une finesse margalaise légendaire. Le château-doisy-daëne – de l’or liquide ! – dans l’excellent millésime 2001, a fait craquer les amateurs de Sauternes, nombreux à Londres.

Au menu :  une ribambelle de grands crus et pépites incontournables

Ce fut également un plaisir de surprendre nos visiteurs – et Dieu sait s’ils étaient avisés – avec le moulin-à-vent 2003 du Château des Jacques. Avec ses arômes boisés au nez et en bouche – dû à son élevage en futs de chêne – ce cru du beaujolais, parfaitement mature, est tranquillement venu bousculer les préjugés sur la capacité de garde des vins de la région. Les amateurs des vins du Rhône septentrionale ont également apprécié la côte-rôtie 2012 du domaine Michel et Stéphane Ogier, pour son style tout en finesse.

Avec notre choix de vins blancs, nous avions là encore choisi d’étonner nos visiteurs – dans l’ensemble de grands amoureux du vin – en ouvrant quelques pépites, à l’instar de la cuvée Argile 2016 du Domaine des Ardoisières. Ce beau flacon de Savoie en a séduit plus d’un par sa minéralité tranchante, précise, délicieuse. De nombreux visiteurs ont eu un authentique coup de cœur pour le mâcon-pierreclos En Crazy 2016 du domaine Guffens Heynen. Associant gourmandise et précision, ce vin aux délicats arômes de pêche, de miel et de fleurs blanches, très purs, a émerveillé les amateurs de chardonnay. Enfin, très attendu par l’équipe, le somptueux – et réputé – vin jaune En Spois 2011 du domaine Tissot s’est montré au mieux de sa forme. A la dégustation il développait de belles notes complexes de rancio et de noix qui, une fois en bouche, semblaient ne jamais vouloir s’estomper…

En point d’orgue de ce succulent alignement de flacons étonnants, il ne faudrait pas omettre de vous parler du rivesaltes 1958 du château Villargeil ! Ce vin doux naturel est l’un des fleurons d’iDealwine. Nous proposons des rivesaltes, maury et autres banyuls à la vente depuis … 2005. Aujourd’hui, votre gourmandise aidant, ces vins se raréfient… c’est donc un plaisir de pouvoir encore partager avec vous les dernières bouteilles disponibles, surtout quand elles viennent marquer un anniversaire ! Ce jeune homme de 60 ans nous a d’ailleurs démontré combien ces VDN sont aptes à franchir les décennies sans prendre une ride. En gagnant juste en profondeur, en complexité, en délicatesse… Ce n’est pas pour rien que nous les qualifions de vins de méditation… Inutile de préciser que nos chers amateurs londoniens, grands habitués des vins fortifiés tels que le porto, ont réservé un accueil triomphal à ce flacon vraiment unique.

Vu l’engouement sur notre stand, la sélection a manifestement plu à notre audience londonienne !

iDealwine oblige, ces deux journées ont été ponctuées d’une succession de dégustations à l’aveugle, au cours desquelles les œnophiles ont pris grand plaisir à tester leurs connaissances. Les quatre vins qu’il fallait reconnaître durant ces deux jours étaient :

Le premier vin mystère : un château-corton-grancey 2002 de la maison Louis Latour
Dévoilement du meursault 2003 signé Pierre Morey

Vous l’aurez compris : nous avons pris un grand plaisir à partager avec les amateurs britanniques ce florilège de grands vins, et nous gardons d’ailleurs d’excellents souvenirs de ces deux jours d’échanges avec des visiteurs si intéressants et intéressés, que nous espérons revoir bientôt.

Toutes nos félicitations à l’équipe du magazine Decanter pour cet évènement de haute tenue, parfaitement organisé.

See you soon, London! 😊

Revivez avec nous ce bel évènement à travers notre album photo.

A lire également dans le Blog iDealwine :

Save the date : Grand Tasting les 30 novembre – 1er décembre

Dégustation : iDealwine en Master-class à Londres, au Wine and Spirits Show

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

chablis pave

William Fèvre, Louis Michel, Bernard Defaix : trois nuances de grands chablis

Les années passent, mais Chablis demeure la patrie du chardonnay qui sait rester raisonnable dans ses tarifs. Ici les premiers crus sont au prix d’un village de la Côte d’Or ...

Clos-de-tart-prix-hectare-vigne-une

Combien coûte un hectare de vigne ?

Quel est le prix d'un hectare de vigne selon les régions et les appellations ? Toutes les réponses ici, avec le rapport 2018 de la Safer.

Dal Forno, le pape de Valpolicella

S'il ne fallait retenir qu'un seul domaine du Valpolicella à côté du mythique Giuseppe Quintarelli, ce serait bien le domaine Dal Forno, d'ailleurs souvent considéré comme l'élève du premier. Ce ...