Les vins français, une concurrence déloyale pour les vins en Chine ?

drapeau chineL’Association chinoise de l’industrie des boissons alcoolisées vient de demander au gouvernement d’enquêter sur les subventions à l’export dont bénéficient les producteurs de vin européens. Un sujet d’inquiétude pour l’industrie viticole française.

Les importations de vins français en Chine constituent-elles une menace pour le marché intérieur chinois ? Jusqu’à présent, la question n’effleurait même pas les esprits… C’est pourtant le sujet qui a été soulevé par l’Association chinoise de l’industrie des boissons alcoolisées, qui vient de saisir le ministère chinois du Commerce.

En effet, selon l’association, les subventions accordées par l’Union Européenne à son industrie vinicole mettraient en péril les producteurs chinois qui ne pourraient pas faire face à la concurrence. Cette plainte est certainement motivée par l’explosion de la consommation de vin en Chine : les producteurs de vin chinois ont bien l’intention de surfer sur la tendance et ne pas laisser la plus grosse part du gâteau aux vins étrangers. La région vinicole de Yantai, par exemple, ne cesse d’investir et la qualité des vins s’accroit d’année en année.

Cette plainte déposée auprès du gouvernement a de quoi faire grincer quelques dents, notamment dans les hautes sphères des grands crus classés bordelais, largement victimes des contrefaçons qui inondent le marché chinois. Ce point, qui avait été relevé par l’Union Européenne en juin, n’est sans doute pas étranger à la contre-attaque actuellement menée par la Chine.

Voilà donc une nouvelle qui devrait faire du bruit dans Landernau.  Va-t-elle contribuer  à ralentir les rachats  de domaines viticoles français par des Chinois ? Rien ne semble moins sûr…

A lire également :

Chine : Yantai, un futur “Disneyland” du vin ?

Le géant chinois de l’agroalimentaire SSCW rachète le négociant DIVA Bordeaux

Découvrez la rubrique Le Vin en Chine du blog d’iDealwine.

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Rechercher le prix d’un vin

jfdghjhthit45

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • JOUVENEL

    AFP-La chambre de commerce de l’Union européenne en Chine a mercredi vivement déconseillé à Pékin de prendre des « mesures protectionnistes » contre les producteurs de vin européens, en soulignant que les consommateurs chinois en seraient les « premières victimes ».

    L’Association chinoise de l’industrie des boissons alcoolisées a demandé cette semaine au gouvernement d’enquêter sur les importations de vin en provenance d’Europe, estimant que les subventions européennes portaient préjudice aux producteurs locaux en Chine.

    Il s’agit d’une « forme inquiétante de protectionnisme commercial », a réagi Zhang Qi, un responsable de la chambre de commerce européenne, en affirmant « la ferme opposition » des producteurs européens à toute mesure protectionniste qu’adopterait la Chine.

    « Sans aucun doute, à la fois la Chine et l’Union européenne souffriraient d’un conflit commercial sur le vin, et les amateurs et les consommateurs chinois de vin en seraient les premières victimes », a déclaré M. Zhang.

    Le montant annuel des exportations de vins et spiritueux européens vers la Chine dépasse 1 milliard d’euros.

Les commentaires sont fermés.

Vous aimerez aussi

Disparition de Marcel Lapierre, grande figure du Beaujolais

Un des précurseurs du vin naturel nous a quittés.

grands crus enchères bordeaux bourgogne rhône

Aux enchères : Hermitage La Chapelle 1961, Mouton-Rothschild 2000 et les pointures de la Bourgogne

Quel est le point commun entre un hermitage La Chapelle 1961 (Jaboulet), un nabuchodonosor de Chambertin Clos de Bèze 1989 (Damoy), une caisse de 12 bouteilles de Mouton Rothschild 2000, ...

Les Côtes de Nuits de Laurent Roumier

Son grand-père Georges Roumier, son cousin Christophe sont des stars en Bourgogne. Et lui marche sur leurs traces. Alors retenez ...