La semaine cantonaise : jeudi, c’est porc qui pique

Incontournable dans la cuisine chinoise, notre accord du jour est aujourd’hui consacré aux plats accompagnés d’une sauce aigre douce.

Un bon filet de porc, quelques morceaux d’ananas, des pousses de bambou, carottes et champignons, vinaigre de riz et concentré de tomate pour la sauce, coriandre, gingembre et clou de girofle… Toutes ces saveurs où se mêlent sucré et salé appellent un vin qui apporte suffisamment d’acidité au plat.

Je resterais sur un blanc. Direction l’Alsace bien sûr, grande gagnante des accords épicés et doux-amers (choisissez un riesling ou un pinot gris relativement puissants, avec quelques grammes de sucre résiduel). Ou aussi un vouvray demi-sec, un barsac, un jurançon. Pour les inconditionnels du sec, un graves, un châteauneuf, toujours en blanc. Personnellement je ne suis pas une adepte des vins rouges avec des plats un peu sucrés, mais racontez-nous vos expériences !

Consultez la recette de la semaine : Travers de porc à la sauce aigre-douce.

A lire également :

Quels accords mets et vins avec la cuisine chinoise ?

Retrouvez tous nos conseils d’accord mets et vins

Recherchez un accord mets et vins

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vente on-line : pour finir 2014 en beauté, une sélection adaptée à votre menu

Merlot ou pinot noir ? Sémillon ou chardonnay ? Cabernet franc ou syrah ? Retrouvez des centaines de flacons à tous les prix dans des millésimes récents ou prêt à ...

Tatin de figues et jambon de pays

Les figues sont actuellement présentes sur les étals : c’est le moment ou jamais d’en profiter. Cette entrée sucrée-salée se prêtera facilement aux accords en trois couleurs : un vin ...

Accords mets et vins : que boire avec les gaspachos ?

En plein cœur de l'été et qui plus est, d'une canicule, on ne coupe pas au fameux gaspacho et ses différentes revisites.