La recette de la semaine : pasta all amatriciana

Ce n’est pas parce que le confinement est terminé qu’on va arrêter de manger des pâtes ! Surtout lorsqu’il s’agit d’une délicieuse recette italienne comme les pâtes à l’amatriciana, une recette emblématique de la gastronomie romaine, qui s’accorde à merveille avec de nombreux vins rosés.

Ingrédients pour deux personnes

200 g de pâtes de type spaghetti, bucatini ou rigatoni
40 g de guanciale (charcuterie de joue de porc, disponible dans la plupart des épiceries italiennes) ou de la pancetta
50 g de pecorino romano râpé
250 g de tomates concassées en boîte (de type Mutti)
¼ d’oignon
Sel, poivre

Préparation

Commencez par découper la guanciale en tranches et faites-les rissoler dans une poêle (sans huile, cette charcuterie a bien assez de gras !), pendant environ 5mn, pour que le gras fonde bien. Ajoutez ensuite l’oignon finement haché et laissez cuire encore quelques minutes.

Versez ensuite la sauce tomate, salez très légèrement (la guanciale est déjà salée) et poivrez et faites cuire à feu doux durant une vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’elle ait bien réduit et soit plus concentrée.

Pendant ce temps, faites cuire les pâtes. Dans une grande casserole, portez à ébulltion environ 2 litres d’eau, salez puis plongez-y les pâtes. Suivez les instructions indiquées sur le paquet pour le temps de cuisson. Egouttez les pâtes.

Dressez l’assiette en versant la sauce sur les pâtes puis râpez le pecorino par-dessus. Et le tour est joué, il n’y a plus qu’à déguster !

Accords mets et vins

La tomate n’est pas l’ingrédient le plus facile à accorder avec du vin, mais elle convient particulièrement bien avec des rosés et ce, d’autant qu’il s’agit d’un repas « simple ». Du fait de la présence de la guanciale et de l’oignon, qui apporte du goût, on privilégiera les rosés assez vineux, reconnaissables en général à leur robe plus foncée. Les rosés des appellations Bandol, Palette, Tavel correspondent normalement bien, même si on peut trouver des rosés vineux dans toutes les régions.

Voir tous les rosés en vente

Pour ceux qui ne sont pas fans de rosés, il est aussi tout à fait possible d’accorder ce plat avec des vins rouges assez ou moyennement léger. On pense par exemple aux rouges du Beaujolais, à certains côtes-du-rhône, certains vins italiens de dolcetto ou barbera ou encore aux rouges de Loire.

Voir tous les vins sur idealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Laurent Roumier, l’élégance de la Côte de Nuits

Découvrez la nouvelle allocation de la semaine, le domaine Laurent Roumier, signature discrète de la Côte-de-Nuits, offrant des vins gourmands, fins et élégants.

Enchères du 1er semestre : déjà plus de 56 000 flacons adjugés sur iDealwine !

Sur un marché encore dominé par les grands crus de Bordeaux et de Bourgogne, iDealwine a vendu au cours du premier semestre 56 020 flacons (soit plus de 23 000 ...

La recette de la semaine : Côte de boeuf au barbecue

En apparence, c’est facile à préparer, une côte de bœuf. Et pourtant, réussir la cuisson d’un morceau de belle taille ce n’est pas toujours une mince affaire. Voici la recette, ...