La recette de la semaine : La bûche chocolat, caramel et cacahuète

Recette-buche-chocolat-caramel-cacahuetes

Variez un peu de la traditionnelle bûche de Noël à la crème au beurre avec cette recette moderne (pas forcément light, certes) et gourmande à souhait, riche en notes de chocolat, de caramel et de cacahuètes. Elsa, notre responsable marketing et communication à l’origine de cette recette, vous conseille les vins qui l’accompagneront.

Dans l’esprit des fameuses barres chocolatées snickers, cette bûche au chocolat, caramel et cacahuète, a été élaborée par le blog couteaux-et-tirebouchons.com. Ne paniquez pas devant la longueur- et la gourmandise- de cet article. Il vous détaille au mieux chaque étape de la recette digne d’un grand Chef !

Les ingrédients

Pour le praliné cacahuètes

150 g de cacahuètes non salées
120 g de sucre
Une pincée de sel

Pour le crémeux praliné cacahuètes

180 g de crème liquide entière
50 g de praliné cacahuètes
25 g de sucre
3 g de gélatine (1.5 feuille)
2 jaunes d’œuf

Pour le crémeux cacahuètes – caramel

150 g de crème liquide entière
100 g de sucre
40 g de cacahuètes
35 g de beurre
2.5 g de gélatine (1.3 feuille)
1 pincée de sel

Pour le brownie chocolat – cacahuètes

40 g de beurre
50 g de sucre en poudre
50 g de cacahuètes
35 g de chocolat au lait
30 g de farine
15 g de praliné cacahuètes
1 œuf

Pour le croustillant praliné cacahuètes

50 g de praliné cacahuètes
44 g de crêpes dentelles (gavottes)
40 g de chocolat au lait
Quelques cacahuètes hachées
Une pincée de fleur de sel

Pour la mousse chocolat – cacahuète

200 g de crème liquide entière
140 g de chocolat noir
100 g de lait entier
40 g de praliné cacahuètes
2 g de gélatine (1 feuille)

Pour le glaçage chocolat – cacahuète (optionnel)

150 g de sucre en poudre
150 g de glucose (si vous ne trouvez pas de glucose, vous pouvez faire une autre recette de glaçage qui n’en nécessite pas : reportez vous à la recette de « Glaçage miroir au chocolat (recette à base de cacao) », en deuxième partie de cet article sur le site empreintesucree.fr)
150 g de chocolat noir
80 g d’eau
80 g de crème liquide
30 g de de beurre de cacahuètes
9 g de gélatine (4.5 feuilles)

Pour la décoration

Quelques cacahuètes caramélisées

La préparation

* Préparation du praliné cacahuètes

Commencez par le caramel : faites chauffer le sucre dans une poêle et attendez qu’il fonde (sans trop remuer) jusqu’à ce qu’il atteigne une tinte caramel. Disposez ensuite le caramel sur une plaque en silicone ou dans un plat pour qu’il refroidisse.

Une fois votre caramel solidifié, mixez-le avec les cacahuètes jusqu’à obtention d’une pâte presque liquide. Si besoin, ajoutez un peu d’huile d’arachide (ou autre huile neutre) pour faciliter le mélange. Ajoutez ensuite un peu de fleur de sel, et le tour est joué.

Le crémeux cacahuètes

Commencez par réhydrater les feuilles de gélatine dans de l’eau bien froide.

Pendant ce temps, faites chauffer la moitié de la crème liquide. À part, mélangez vos jaunes d’œuf avec le sucre. Quand la crème est sur le point de bouillir, versez-la sur le mélange jaune d’œuf au sucre. Mélangez puis remettez à chauffer dans la casserole à feu doux quelques instants en remuant en permanence. Le mélange doit chauffer légèrement, sans atteindre l’ébullition. Mélanger en continu afin d’éviter l’apparition de grumeaux.

Hors du feu, ajoutez la gélatine dans le mélange bien chaud, et le praliné. Mélangez jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse. Placez-le ensuite dans un moule pour insert de bûche, ou à défaut, dans le fond de votre moule à bûche. Réservez au congélateur.

Le crémeux cacahuètes – caramel

Comme pour le praliné, faites un caramel avec le sucre. Pendant qu’il cuit, chauffez la crème liquide. Une fois le caramel cuit, versez la crème chaude dessus, puis la gélatine et mélangez. Ajoutez ensuite le beurre et, enfin, les cacahuètes. Laissez refroidir, puis placez-le dans votre moule à insert (ou moule à bûche) par-dessus votre crémeux cacahuète. Réservez au congélateur, jusqu’à ce qu’il soit entièrement congelé et solidifié. L’insert est donc terminé.

Le brownie chocolat – cacahuètes

Faites fondre le beurre avec le chocolat à feu doux. Mélangez le sucre et l’œuf jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez ensuite le praliné, puis le chocolat fondu avec le beurre. Mélangez puis ajoutez la farine, et les cacahuètes.

Faites cuire cela environ à 160 degrés durant une douzaine de minutes, dans un moule à cakenrectangulaire.

Le croustillant praliné cacahuètes

Faites fondre le chocolat. Ajoutez ensuite le praliné, mélangez et ajoutez les crêpes gavottes écrasées et une pincée de fleur de sel. Étalez ensuite la préparation sur le biscuit puis réservez au congélateur.

La mousse chocolat – cacahuètes

Réhydratez votre gélatine et gardez votre crème bien au frais.

Mettez votre lait à chauffer. Dans un saladier, hachez finement le chocolat. Une fois le lait chaud, presque bouillant, ajoutez la gélatine puis versez le lait sur le chocolat en plusieurs fois. Mélangez bien à chaque fois de façon à obtenir une belle ganache brillante. Ajoutez le praliné cacahuètes.

Montez ensuite la crème liquide froide en chantilly légère. Quand votre ganache chocolat – praliné atteint les 35 degrés incorporez délicatement la chantilly en plusieurs fois, afin de garder une texture aérienne.

Voilà, les préparations sont terminées.

Montage de la bûche

Sortez et démoulez votre insert « crémeux cacahuète » congelé et conservez-le au frais. Placez dans votre moule à bûche votre mousse « chocolat – cacahuète », en faisant remonter la mousse partout sur les bords du moule, jusqu’en haut. Placez ensuite au centre votre insert « crémeux cacahuète et caramel », puis par-dessus votre biscuit recouvert de votre praliné croustillant. Appuyez légèrement pour que la mousse remonte sur les côtés et se répartisse partout. Puis réservez au congélateur. Une fois la bûche au congélateur, elle peut y rester jusqu’au jour de la dégustation.

Le glaçage miroir chocolat – cacahuètes

Commencez par réhydratez vos feuilles de gélatine. Dans une casserole, mélangez l’eau, le sucre et le glucose et portez-les à ébullition jusqu’à environ 103 degrés. Versez ensuite le mélange bien chaud sur le chocolat haché dans un saladier, avec le praliné cacahuètes. Mélangez bien, sans incorporer d’air, jusqu’à obtenir quelque chose d’homogène et fondu.

Ajoutez ensuite la crème liquide entière. Mixez le tout sans incorporer d’air dans la préparation. Laissez redescendre à 35 degrés avant de glacer votre bûche congelée : verser votre glaçage doucement et en une fois sur toute la surface de la bûche, en ne laissant aucun trou.

Et voilà, le tour est joué !

Que boire avec la bûche chocolat – caramel – cacahuète

Ce n’est jamais simple d’accorder des saveurs cacaotées et de fruits secs avec des vins… Une des options les plus simples et efficaces et de s’orienter vers les vins doux naturels (Rivesaltes, Maury, Banuyls). En effet, ces vins sucrés aux arômes très puissants de rancio, sont selon nous le meilleur accord possible avec le chocolat, surtout le chocolat noir. Ici, nous avons à la fois du chocolat noir et du chocolat au lait complétés de saveurs de cacahuètes de la bûche qui ajoutent encore de l’harmonie à cet accord grâce aux saveurs de noix et de fruits secs du vin. Dans la même idée, les portos conviennent eux aussi bien. Privilégiez alors un tawny ou un vintage, le ruby étant trop riche en notes de fruits rouges et noirs.

Autre option possible : du vin rouge. C’est un accord peut-être moins évident et qui peut déconcerter, mais pour d’autres, c’est un excellent moyen de « casser » la sucrosité du dessert. On pensera surtout à des vins pas trop taniques et plutôt fruités ; le boisé n’est pas dérangeant. Vous pouvez par exemple vous diriger vers des vins du Languedoc ou un vin de Rasteau.

  • Voir les vins du Languedoc en vente sur iDealwine
  • Voir les vins de Rasteau en vente sur iDealwine

Voir tous les vins en vente sur iDealwine

Elsa, la foodista d’iDealwine, nous a généreusement transmis cette recette issue de son formidable blog culinaire Couteaux et Tire-Bouchons (attention blog furieusement salivant)
Merci à elle et à son complice Clément !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Carpaccio de Saint-Jacques au citron et fruits de la passion

Recette de la semaine : Carpaccio exotique de Saint-Jacques

La saison des noix de Saint-Jacques a commencé, alors profitez-en avec cette recette simple et ultra-rapide, qui met à l’honneur ce produit, avec un carpaccio exotique à la crème citronnée ...

Les recettes de Constance | Riesling allemand & accords gourmands

Alors que notre vente « Petits Prix » bat son plein, nous en avons profité pour réaliser de beaux accords mets-vins avec le riesling trocken de l’allemand Fritz Haag.

The Left Bank Bordeaux Cup 2015 : Paris-Dauphine et l’EM Lyon représenteront la France en finale

The Left Bank Bordeaux Cup, qui s’est rapidement imposé comme l’un des plus célèbres et prestigieux concours de dégustation à destination des étudiants des grandes écoles françaises et étrangères, a ...

Partage(s)