Giulia Negri | Quand la Bourgogne inspire Barolo

Incarnant la nouvelle génération de Barolo, un des vignobles les plus prestigieux au monde, la jeune italienne Giulia Negri conjugue son amour de la terre à celui des vins fins et élégants. Le résultat est saisissant et démontre combien son domaine confidentiel est une valeur montante à suivre de très très près.

« Ma famille a décidé de me confier Serradenari, son vignoble, ses caves, ses bouteilles de vin et ses marchés dans le monde entier. C’est un honneur. » Giulia Negri pouvait-elle mieux nous introduire son travail et nous rappeler ô combien tout vigneron est tributaire de la nature et se doit de respecter la vie qui l’anime ? Issue d’une famille vigneronne, Giulia Negri a tout naturellement souhaité apporter sa touche à Serradenari, la montagne de Barolo à la mosaïque de terroirs qui doit son nom (« colline d’argent ») à une vieille légende. Il se murmure en effet qu’au Moyen-Âge, des habitants y ont caché leur fortune avant de fuir l’épidémie de peste qui faisait rage.

Les vignes du domaine Giulia Negri

Après des études de gestion et de biologie puis un séjour en Bourgogne, la voici donc de retour dans son Piémont natal, fortement inspirée par ce qu’elle a découvert en France. Reprenant la propriété en 2014, la jeune vigneronne désire élaborer des vins d’une grande finesse. La chance veut que son père ait planté des vignes de chardonnay et de pinot noir sur le versant nord de Serradenari. Elle peut ainsi aisément renouer avec sa passion pour les crus bourguignons. Bien évidemment, et parce que Serradenari est une zone classée de la prestigieuse appellation Barolo DOCG, Giulia Negri cultive aussi du nebbiolo, cépage noble local, ainsi que du barbera, quand le millésime le permet.

Toutes ces variétés évoluent sur des sols très divers. Ainsi, en haut de coteaux, les vignes font face au vent et puisent les nutriments nécessaires à leur épanouissement dans des sols de calcaire et de limon. En bas, les sols sont riches et sablonneux. C’est bien cette diversité de terroir qui engendre des raisins au caractère varié.

Vendanges et vinification au domaine Giulia Negri

Giulia Negri soigne ses cinq hectares et demi de vignes. Et ce, grâce à des principes biologiques depuis 2014, certifiés en 2019 par le label italien Valoritalia. Ceci signifie donc que les raisins sont récoltés à la main et qu’il s’en suit une vinification tout aussi respectueuse de la matière première. Ainsi, les fermentations sont spontanément enclenchées par les levures indigènes et précèdent une macération de 40 jours dans de grandes cuves tronconiques de 60 hl. L’élevage, lui, s’effectue en barrique pendant un an pour le pinot noir et le chardonnay et au moins 30 mois pour le nebbiolo destiné au barolo dans des fûts de chêne de Slovénie de 25 hl. Si autrefois la cave familiale favorisait les pièces bourguignonnes de 228 litres, ce sont bien de plus grands contenants qui ont été installés par Giulia Negri. Ses diverses dégustations chez les plus grandes figures du monde du vin l’ont convaincue que, pour obtenir davantage de tension, elle devait opter pour ce choix-là.

La cave du domaine Giulia Negri

Son secret pour signer de tels vins ? « De la propreté, de la simplicité et, bien sûr, de la passion. » Entrepreneuse, Giulia Negri a construit sa petite cave au sol de gravier où elle réalise quelque 40 000 bouteilles par an et fédère une petite équipe de quatre personnes seulement qui œuvrent à la vigne, en cuverie et au commerce des vins.

Les vins, vous vous en doutez, sont donc empreints de finesse et d’élégance. Si le pinot noir et le chardonnay qu’elle cultive par curiosité se savourent jeunes, le barolo qu’elle considère comme une œuvre d’art gagnera à raconter de belles histoires après quelques années de sommeil en cave.

Les vignes du domaine Giulia Negri

Retrouvez les vins de Giulia Negri en vente sur iDealwine

Tous les vins italiens en vente 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Albert Bichot : pleins feux sur un des noms les plus anciens de Bourgogne

La maison Albert Bichot n’est pas seulement le premier acheteur lors de la vente des Hospices de Beaune mais c’est également un nom présent en Bourgogne depuis … 1350 ! ...

jancis_robinson

Jancis Robinson : dix ans plus tard, que valent les Bordeaux 2004 ?

« On s’était dit rendez-vous dans dix ans, même jour, même heure ! » Jancis Robinson, la célèbre critique de vin et consultante de la cave de la Reine Elizabeth ...

Zoom sur un producteur : Christine Vernay à Condrieu

Il y eut Georges Vernay, qui hissa son domaine et l'appellation Condrieu au plus haut niveau de sa qualité et de sa renommée. Il y a désormais sa fille Christine, ...