Dégustation à la Galerie Guillaume | Clients Privilège

Ce jeudi 30 septembre 2021, nous recevions à la Galerie Guillaume, dans le 8ème arrondissement de Paris, nos clients Privilège pour un moment convivial autour de cinq de nos domaines partenaires : de la maison Philippe Gonet en Champagne, des domaines des Rois Mages en Bourgogne, de Terrebrune en Provence, du Château de Ferrand à Bordeaux et de la Terre de l’Élu dans la vallée de la Loire. Retour sur ce moment convivial passé à vos côtés.

Comment ? Vous n’êtes pas encore client Privilège ? Pour le devenir, participez à notre programme de fidélité « Les Vendanges d’iDealwine » : remplissez votre hotte à chaque achat dans nos ventes en direct des domaines ! Vos vendanges se transformeront en bon d’achat correspondant à 5% du montant de votre commande pour les clients Club et 3% pour les clients Privilège. Le bon est ensuite utilisable sur tout le site, aux enchères ou en achat direct. Pour résumer, plus vous achetez de vin, plus vous économisez 😊. De plus, nous vous récompensons tout au long de l’année pour votre fidélité via de nombreux avantages : vendanges iDealwine, invitations à des masterclass (comme celle-ci), petites attentions diverses et variées…

L’équipe iDealwine vous accueille

Arrivée dans la Galerie Guillaume

En attendant que vous ne rejoigniez ce cercle d’aficionados, accédez par la pensée à cette belle soirée passée la semaine dernière. Vous arrivez à 19h… décidément, comme beaucoup d’autres clients, vous êtes bien pressé de reprendre les évènements ! Les beaux quartiers de Paris, le boulevard Haussmann, l’église Saint Augustin, le parc Montceau, mais aussi de l’autre côté le faubourg Saint-Honoré… Numéro 32, rue de Penthièvre, là-bas un tonneau au niveau d’une devanture vitrée, des gens à l’entrée, c’est sûr, c’est ici ! Vous vous faufilez parmi les clients qui attendent patiemment leur tour pour être reconnu sur la liste des invités et « scannés ». Vous apercevez d’ores et déjà l’excitation à l’intérieur de la galerie, les équipes d’iDealwine sont ravies de vous revoir enfin, les vignerons férus de faire de nouveau déguster leurs vins, le tout sur un fond coloré et vivant, les œuvres de l’artiste polonaise Elzbieta Radziwiłł exposées en ce moment à la Galerie Guillaume. A vous le tour, l’on vous remet un verre avec vos initiales et un crachoir individuel, tout est mis en place pour que « tout se déroule dans le respect des règles sanitaires » comme le dit l’adage.

La Champagne et Chantal Gonet

Ça y est, vous y êtes. Juste le temps de déposer votre veste sur le porte manteau (au milieu de cette semaine de pluie, il aurait été risqué de croire la météo les yeux fermés et de ne pas se couvrir un minimum), et vous découvrez le premier vigneron qui se présente, tout sourire, devant vous. Chantal Gonet est la fille de Philippe Gonet et a repris le domaine familial champenois (l’on parle de sept générations de vignerons dans la famille Gonet) aux côtés de son frère Pierre, un duo de choc. C’est dans la région de Mesnil-sur-Oger que vous êtes alors transporté en quelques secondes, avec des vins particulièrement minéraux à l’image du terroir qui les a vu naître. Vous dégustez la cuvée Signature Blanc de Blancs, emblématique du domaine, suivie du champagne Millésimé Blanc de Blancs Grand Cru 2011 aux bulles fines et délicates, puis de la cuvée TER noir Extra Brut issue de trois terroirs différents, et des trois cépages que sont le chardonnay, le pinot meunier et le pinot noir.

Chantal Gonet

Au moment de vous diriger vers la table de la vallée de la Loire, vous tombez en admiration devant le tableau Oiseau magique à New York, une œuvre aux tons violets, bleutés et verts, qui s’assortie à merveille avec les jolis bouquets qui ornent également la galerie. Là, Guillaume Sébastien, le fondateur et directeur des lieux prend quelques minutes pour vous décrire cette nouvelle exposition intitulée « Escape ». « Après l’ère covid et les différents confinements, l’artiste voulait nous transporter dans ses œuvres à l’acrylique dans un univers de liberté et d’espace. Vous trouverez donc des forêts et les lacs gelés de Mazury (au nord-est de la Pologne), des oiseaux et des papillons ».

Charlotte Carsin de la Terre de l’Elu, Guillaume Sébastien et Angélique de Lencquesaing

La Loire et la Terre de l’Elu

Après ce moment de rêverie, retour à la réalité : sous l’oiseau, c’est Charlotte Carsin – propriétaire et vigneronne avec son mari Thomas à la Terre de l’Elu – qui parle passionnément de ses vins. Vous vous frayez un chemin parmi les autres clients, tendez votre verre et dégustez avec attention la cuvée Ephata 2018, une rencontre entre un terroir – le chenin, l’Anjou noir, – et une méthode de vinification – la jarre en terre cuite -. Peut-on dire que l’arrivée du couple en Anjou noir, pour créer la Terre de l’Elu, était prophétique ? C’est en tous cas dans une belle aventure qu’ils se sont lancés, un travail exigeant et rigoureux pour des vins de haut vol. La suite avec la cuvée Bastingage 2019, une valeur sûre, puis avec les rouges : Magellan 2018 vous transporte avec son nez d’épices douces et de réglisse, et L’Aiglerie 2016 est un 100% cabernet franc issu d’une parcelle magnifique qui entoure le château de l’Aiglerie et surplombe la vallée du Layon.

Charlotte Carsin

Un plateau passe, c’est le moment de profiter un peu du buffet, des délicieux pics de tomate mozzarella pour vous rafraîchir le palais, aux petits canapés ou toasts de saumon. Vous vous orientez de l’autre côté de la galerie, une traversée qui vaut un Angers-Bandol.

Terrebrune et la Provence

Jean d’Arthuys est un ancien homme des media et aujourd’hui l’heureux copropriétaire de ce domaine considéré comme un « monument de la Provence » par Olivier Poussier, Meilleur Sommelier du Monde. Le domaine de Terrebrune est une histoire de rencontre entre un cépage, le mourvèdre, un climat, un terroir et des hommes. La magie de la nature opère dans le verre qui nous offre un véritable voyage en Provence, à travers ses rouges, blancs et rosés qui se définissent par une minéralité et une salinité saisissantes, dans un registre presque cristallin. Du grand art, conté par ce cher Jean d’Arthuys qui s’empresse de vous faire déguster le prochain vin, une fois que vous avez entamé l’actuel. Nous commençons par les rosés, 2020 puis 2015, véritable coup de cœur, puis le bandol blanc 2020 qui déploie des notes subtiles de fruits exotiques et de fleurs blanches. Place ensuite aux rouges et à une véritable verticale, de 2018, 2015, 2014, 2013 et 2009, des notes réglissées, d’eucalyptus, d’épices et surtout une fraîcheur pour ces vins à la garde immense.

Jean d’Arthuys

Dans les escaliers, vous croisez Angélique de Lencquesaing, co-fondatrice de la société et échangez quelques mots. « Nous sommes ravis de vous recevoir de nouveau après tous ces moments confinés ! ». Effectivement, vignerons, clients et membres d’iDealwine sont plus qu’heureux d’ENFIN pouvoir se retrouver pour ce moment convivial, des sourires se lisent sur tous les visages.

La Bourgogne et les Rois Mages

Au bas de l’escalier, vous découvrez une salle qui a tout d’une cave voûtée bourguignonne, en pierre blanche. Et justement, c’est un domaine de Rully dans la Côte Chalonnaise qui vous fait face, en la personne d’Anne-Sophie Debavelaere du domaine des Rois Mages. Cela tombe bien, si son fils Félix a repris aujourd’hui les rennes du domaine, c’est bien elle qui a créé l’exploitation en 1984, là où vous pouvez voir le cœur rouge sur la carte de Bourgogne posée sur la nappe blanche. Son affaire est rondement menée et lui permet de s’agrandir du côté de Bouzeron et de Beaune. La propriété a longtemps porté le nom de sa créatrice, mais celle-ci a ensuite décidé de le changer en « Rois Mages » (en référence à son nom de jeune fille, Melchior) afin de ne pas laisser à ses enfants un domaine « trop féminin ». L’on commence avec ce rully Plante Moraine 2017, un vin qui mêle savamment tension et générosité aromatique puis un rully les cailloux 2018 qui tire sa minéralité du terroir caillouteux dont il est issu. Son équivalent en rouge rully les Cailloux 2018 est suave et gourmand, et présente des arômes soyeux et fruités.

Anne-Sophie Debavelaere

Vous patientez un peu, car il se dit qu’Anne-Sophie va ouvrir un rully 2000… Suspense ! Il se déguste à merveille « quand on en ouvre, à cet âge-là, on peut avoir de très bonnes ou de très mauvaises surprises… Et là il est délicieux ». D’ailleurs, il est temps de vous diriger vers Bordeaux car le château de Ferrand a lui aussi de jolis millésimes à présenter.

Bordeaux et le château de Ferrand

C’est Gonzague de Lambert, heureux directeur de ce saint-emilion grand cru classé qui vous remplit votre verre du 2012, un millésime tarif qui n’a pas bénéficié de la météo la plus clémente mais a été sauvé par l’attention constante des équipes du château pour produire ce nectar à la texture veloutée et à la trame bien fine. Vous découvrez un peu mieux cette pépite de Saint-Emilion à travers les paroles de Gonzague de Lambert, une propriété qui date du 18ème siècle et n’a appartenu qu’à seulement deux familles en trois siècles avant d’arriver dans les mains du baron Bich puis de sa fille Pauline, mariée Chandon-Moët. La qualité de ses vins et de son travail dans les vignes comme en cave ne cesse de progresser au fil du temps, reconnue par toute la profession, ainsi que vous pouvez vous-même le constater avec ce 2015 que vous avez désormais dans votre verre, une année d’exception qui a donné un nectar à la robe intense, au nez de fruits noirs et de fruits rouges bien mûrs, et à la bouche ample, charnue et équilibrée. Petite surprise également, un client amoureux des vins du château et grand amateur de vins anciens a apporté de sa cave un 1979, un grand merci à lui pour ce moment de partage !

Gonzague de Lambert

Votre petit tour terminé, il est temps de nous quitter, surtout que 22h approche. Vous repartez heureux, avec sous le bras votre petite fiche récapitulative des vins que vous avez dégustés et un dropstop iDealwine en cadeau. Vous vous mettez vous-même à scanner les QR codes de la fiche pour acheter sur votre site favori les vins coup de cœur de la soirée !

Tous nos vins en vente 

  • Voir les commentaires (3)

  • art4964

    Même peu nombreux (quoique !), c’était la foule devant les stands de ces excellents domaines. Un grand merci à ces producteurs et à leur patience, ainsi qu’à l’équipe d’Idealwine.
    Le grand intérêt personnel a été de découvrir, avec bonheur, des millésimes souvent décriés et peu mis en avant.
    Merci encore

    • iDealwine

      C’était un vrai plaisir de vous recevoir et les vignerons n’ont fait que souligner à quel point ils avaient été ravis d’échanger avec vous !
      A très bientôt pour une autre dégustation !

  • marcodoppido

    Bravo à toute l’équipe et merci pour la très belle soirée

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La sélection du mois d’Antoine Gouriou, du service logistique/expertise

Ce mois-ci, Antoine Gouriou passe sur le divan pour nous raconter son rapport au vin ! Il dresse aussi sa sélection dans la vente généraliste en cours. Les amateurs, comme ...

Un plat, une histoire, un vin (4) : la daube et le Châteauneuf-du-Pape Les Cailloux Cuvée Centenaire

Il n’y a qu’une seule daube, elle est forcément de bœuf et obligatoirement provençale, qu’on se le dise ! Un plat de pauvre, cuisiné à partir de bas morceaux, mais ...

PhotoAlainMArty (2)

Radio : Alain Marty fête la 500e de l’émission « In Vino BFM »

“In Vino BFM” est tout simplement la plus ancienne émission de radio en France dédiée au monde du vin et des spiritueux. Lancée en 2003 par Alain Marty, la 500e ...