Champagnes Laherte Frères : une adresse confidentielle très qualitative

Ce domaine ancien et pourtant très discret produit une magnifique gamme de champagnes de terroirs qui livrent toujours une belle personnalité.

La maison familiale Laherte fut créée en 1889 par Jean-Baptiste Laherte près d’Epernay à Chavost (aujourd’hui Chavot). Il plante alors à l’époque la majorité des vignes. Le vignoble s’est progressivement agrandi jusqu’à compter 11,7 hectares de nos jours, situés sur la Côte de Blancs (Vertus et Voipreux en Chardonnay 1er Cru), – les coteaux sud d’Épernay (Chavot, Epernay, Vaudancourt, Moussy, Mancy avec les 3 cépages) et la vallée de la Marne (Le Breuil et Boursault en Meunier).

L’encépagement fait la part belle au chardonnay et au pinot meunier, alors que le pinot noir couvre moins d’un hectare. Les vignes sont issues de sélections massales de vieilles vignes. Les sols sont labourés, les cuvées parcellaires et les élevages parfaitement maîtrisés. Les vignes et les vinifications sont menées de manière la plus traditionnelle et naturelle possible. Les vins sont élevés sous-bois, en adaptant le contenant aux différentes parcelles, et travaillés « au minimum ».

Thierry Laherte et son fils Aurélien – représentants de la 6e et la 7e génération -, aujourd’hui aux commandes du domaine, produisent de très beaux champagnes de terroirs, savoureux et à forte personnalité, contenant une belle fraîcheur (souvent sans fermentation malolactique). Un très beau domaine que les amateurs avertis ont déjà parfaitement identifié… A suivre !

 

Consultez les cuvées de Laherte Frères en vente actuellement :

Ultradition Brut

Ce champagne est constitué d’un assemblage des trois cépages : pinot meunier (60%), chardonnay (30%), pinot noir (10%). Il est issu de 7 villages des Coteaux Sud d’Epernay et de la Vallée de la Marne et comporte 40% de vin de réserve.
Après avoir été cueillis à maturité, les raisins sont pressés traditionnellement. Les fermentations alcooliques sont réalisées pour 20% en cuves, 20% en foudres et 60% en fûts de chêne et les fermentations malolactiques sont partiellement réalisées. Puis s’en suit un élevage sur lies d’environ 6 mois. Le dosage est d’environ 7-8 g/L.
Il en résulte un champagne à la palette aromatique complexe, à la fois fruitée, florale, beurrée, épicée et légèrement saline. La bouche se montre ample, équilibrée, fraîche, minérale et sapide, se terminant par une finale très élégante. Servez ce champagne à 9°C. Accordez-le à un dos de saumon sur lit de petits légumes sauce orange, un chapon farci aux champignons ou à des gougères.

Ultradition Extra Brut

Cette cuvée est un assemblage de pinot meunier (60%), chardonnay (30%) et pinot noir (10%) et comporte 40% de vins de réserve des années précédentes (conservés en barriques). Les raisins sont cueillis à une maturité optimum et subissent un pressurage traditionnel. Concernant la vinification, la fermentation alcoolique est réalisée en partie en cuve, en foudres et en barriques. La fermentation malolactique est partiellement opérée. L’élevage sur lies fines dure pendant 6 mois. Le désengorgement se fait à la volée. Le dosage est faible, ce qui fait de ce champagne un extra-brut, avec 4,5 grammes au litre.
Au nez, on ressent des notes grillées et citronnées. En bouche, ce champagne est minéral, complexe et gourmand. Servez-le frais, à 9°C. Optez comme accompagnement sur un dessert pour un sorbet aux fruits, une tarte au citron ou un Paris-Brest.

Les Empreintes Extra Brut

La cuvée Les Empreintes porte bien son nom puisqu’elle est élaborée sur une volonté d’exprimer de la manière la plus représentative chacun des aspects qui caractérisent les terroirs sur lesquels sont cultivés les deux cépages qui la constituent : le chardonnay et le pinot meunier. Chacun est vendangé manuellement à maturité optimale, puis vinifié séparément sans effectuer de fermentation malolactique afin d’augmenter la capacité de garde du champagne final. Les vins sont ensuite élevés séparément sur lies fines pendant 6 mois, ce qui leur confère chaleur et densité.
Au nez, les arômes des baies noires s’harmonisent avec des touches plus complexes, rappelant des odeurs de gibier. La bouche peut paraitre vineuse, pleine et dense, liée à l’élevage. Mais le milieu de bouche laisse percevoir des arômes épicés venant renforcer la complexité et apportant une finale pleine de fraicheur. Vous pourrez garder cette cuvée 10 ans en cave dans de bonnes conditions de conservation. Servez ce champagne frais (8-9°C) avec des corniottes au fromage, des lentilles rosées au champagne ou des langoustes flambées.

Nature Blanc de Blancs

Issu des meilleures parcelles de chardonnay du domaine, sur les Coteaux Sud d’Épernay (Chavot et Epernay), ce blanc de blancs est composé de 50% de vin de réserve. Les fermentations alcooliques sont réalisées en barriques et en foudres, avec batonnages réguliers ; les fermentations malolactiques sont partiellement réalisées, avant un élevage sur lies durant 6 mois. Le dosage est de 5 grammes par litre.
Il en ressort un champagne parfaitement équilibré, avec une acidité très harmonieuse et bien intégrée, des arômes d’agrumes et de fruits blancs, un beau jus, droit, avec une pointe de salinité. Servez ce champagne frais (9°C). Accompagnez-le d’un cake au saumon fumé et citrons confits au thym et au champagne, de langoustines rôties, d’un dos de saumon sur lit de petits légumes sauce orange.

Les Vignes d’Autrefois

Cette cuvée est issue à 100% de vieilles vignes de pinot meunier (plantées entre 1947 et 1953) : les générations ont passé, tout en préservant ce riche héritage. Ces vignes sont donc situées sur les communes de Chavot et de Mancy, en bas de Coteaux. Les raisins sont cueillis manuellement, à maturité. Le pressurage est traditionnel. La fermentation a lieu en barriques (âgées de 4 ans minimum), suivie d’un élevage sur lies pendant 6 mois. Avec un dégorgement à la volée, cette cuvée est légèrement dosée entre 2 et 4 g/l.
A la dégustation, ce champagne exhale des arômes de fruits blancs, d’agrumes ainsi que des notes florales et d’épices douces. En bouche, le vin est ample, frais et souple, se terminant par une belle allonge. Servez ce champagne à 9°C. Accompagnez-le de Saint-Jacques avec une fondue de poireaux, d’une sole pochée et sa sauce au champagne ou d’une poularde aux morilles.

Les 7

Ce champagne est issu du terroir de Chavot, composé de sol argilo-calcaire, avec présence de schistes et silex et un sous-sol crayeux. Cette cuvée est un assemblage de : chardonnay (18%), meunier (18%), pinot blanc (17%), petit meslier (15%), pinot noir (14%), pinot gris (10%) et arbanne (8%), certains sont des cépages oubliés de Champagne que le domaine Laherte Frères tente de remettre au goût du jour.
Les vendanges sont manuelles avec une cueillette à maturité. Les fermentations s’effectuent en barriques bourguignonnes (âgées au minimum de 7 ans), puis les élevages sont réalisés sur lies fines durant 6 mois, avec batonnages réguliers. Il n’y a pas de fermentations malolactiques. Le dosage est inférieur à 4g/L.
Au nez, Les 7 livre d’intenses arômes de fruits exotiques, de notes briochées et minérales, tandis que le palais offre une matière riche, profonde et sapide (arômes d’agrumes, d’amande, de pomme et de poire). La finale, longue et crayeuse, termine en beauté la dégustation. A servir à 9°C environ, accompagné d’un homard grillé au sabayon de champagne, d’un dos de saumon sur lit de petits légumes sauce orange ou d’un bar en croûte de sel.

Premier cru Les Longues Voyes Blanc de noir

Ce premier cru Les Longues Voyes est issu de vieilles vignes de pinot noir situées sur la petite montagne de Reims où le sol est argilo-limoneux et le sous-sol est calcaire. Les vendanges sont bien évidemment faites manuellement, ce au moment où le raisin atteint sa maturité optimale. Le pressurage est traditionnel. Les fermentations s’effectuent en barrique et l’élevage sur lies fines dure au minimum 18 mois. Il n’y a pas de fermentation malolactique. Le dosage est faible : de l’ordre de 3,5gr/L.
Au nez, on remarque des notes florales ou de poire. En bouche, ce champagne se distingue par sa belle vinosité et sa grande gourmandise. Servez ce vin à 9°C. Pour l’accompagnement pensez à une terrine de Saint-Jacques, des langoustines rôties ou des croustillants de rougets.

 

Ce qu’en disent les guides :

*** Guide Bettane & Desseauve :

« Aurélien Laherte pratique une viticulture exemplaire et s’en voit récompensé : les vins partagent tous cette densité remarquable et une tonicité jamais austère. L’élevage en barrique est l’autre caractéristique du domaine, qui démontre un véritable savoir-faire en la matière. L’ensemble de la gamme est hautement recommandable ».

* La Revue du Vin de France :

« Le vignoble, planté de meunier surtout, se situe dans la vallée de la Marne, du côté du Breuil et de Boursault et sur la Côte des Blancs, en chardonnay. Il est replanté de vignes en sélections massales issues de vieilles parcelles maison. Les trois quarts des vins sont vinifiés sous bois, en barrique. L’apport du chêne se trouve ici bien géré, sans outrance, souvent sans fermentation malolactique. La cuvée Les 7 est issue des sept cépages autorisés en Champagne, plantés sur une parcelle située sur Chavot. La date de dégorgement est mentionnée sur chaque bouteille. »

 

Consultez tous les champagnes en vente actuellement

Recherchez le prix d’un vin

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Une autre propriété de château Pichon Lalande : le château Bernadotte

Le château Bernadotte bénéficie d’un beau terroir constitué d’un plateau de graves sur argile, voisinant de prestigieux crus classés. Le ...

SPIT 2013

Concours de dégustation SPIT chez Bollinger : le jury à l’épreuve lui aussi

La 5e édition du Sciences Po International Tasting - le SPIT pour les habitués -, se déroulait samedi dernier chez Bollinger. L’une de ses particularités de ce concours de dégustation ...

Ces questions sur le vin que vous posez à Google

Que se passe-t-il lorsque l’on tape « le vin est », « comment le vin », « le vin » ou même juste « vin » sur Google? Et bien ...