De Dauzac à la Bégude, nouvelle acquisition de la famille Roulleau

Le domaine de la Bégude à Bandol vient de changer de main, passant de la famille Tari à la famille Roulleau. Explications.

La famille Roulleau ajoute un joyau à son patrimoine viticole, avec le rachat du domaine de la Bégude, signature emblématique de Bandol. La famille Tari se sépare donc d’un domaine sur lequel Guillaume Tari veillait avec soin depuis 25 ans. La transaction a été conclue le 6 septembre dernier, mais Laurent Fortin (Directeur Général de Dauzac) est déjà pleinement investi dans le projet de reprise, et plein d’ambitions pour en poursuivre le développement. On le comprend ! Car ce site est absolument exceptionnel. Véritable terrasse surplombant la Méditerranée, le domaine acquis par la famille Roulleau compte 300 hectares, dont 20 seulement sont plantés de vignes à l’heure actuelle.

Le domaine de la Bégude, un balcon sur la Méditerranée

C’est dire si celles-ci bénéficient d’un éco-système extraordinaire. Car au milieu de la garrigue et des pins, poussent également de passionnantes espèces de plantes médicinales. Six fours à cade en pierre sèches jalonnent le terrain, permettant de transformer les plantes de genévrier en huiles essentielles. Laurent Fortin prévoit d’accroître le vignoble jusqu’à une cinquantaine d’hectares (les droits de plantation permettent d’en atteindre 53). D’autres spécimens d’arbres et de plantes seront également inclus à ce programme d’agro-foresterie en fonction des besoins. Autre particularité du domaine de la Bégude : on y trouve un conservatoire à ciel ouvert de vieux plants de mourvèdre qui s’étend sur 1,5 hectares. Inutile de préciser que celui-ci sera bien sûr passionnément choyé par la nouvelle équipe.

Aujourd’hui, le domaine produit des vins dans les trois couleurs, 50% de vins rouges, 40% de rosés – des vins très intenses en couleur, profondément parfumés, de vrais vins de gastronomie – et des blancs, à proportion de 10%, à partir du cépage rolle. Viennent s’y ajouter un vin orange, produit sans sulfite et élevé en amphore, la cuvée Thyrcus.  La nouvelle équipe prévoit d’entamer une transition vers la culture en bio-dynamie. Autre projet d’envergure, un nouveau chai devrait voir le jour pour accueillir la vendange 2023. Enfin, une nouvelle qui fera plaisir à tous les amateurs : l’équipe souhaite développer l’accueil des visiteurs au domaine. Déjeuner entre les rangs de vignes, avec une vue plongeante sur la Grande Bleue, ça vous tente ? Reparlons-en ! Rendez-vous au domaine de la Bégude alors, très bientôt…

Bandol blanc 2021

Le nez s’ouvre avec des fragrances de fruits à noyau et de fleurs blanches puis laisse place à une bouche élancée, chaleureuse et gourmande qui s’étire vers de beaux amers.

Blanc Amphore 2020

Un blanc plein et opulent qui développe des notes de fruits à noyau, pêche et abricot, les amers viennent apporter tension à cette bouche dense. La finale épicée apporte un supplément de caractère.

Rosé Bandol 2021

Un rosé qui dispose d’une jolie matière, ses arômes tournent entre la fraise écrasée, l’orange sanguine et l’écorce d’orange confite. La bouche est acidulée et fraiche, elle mène vers une finale élégante portée par de beaux amers.

Thyrsus rosé 2021

Un rosé élevé en jarre qui s’ouvre avec une bouche très expressive offrant des saveurs de fruits rouges, la matière est vineuse sans être lourde et s’allonge avec de très belles notes fruités.

Irréductible 2020

Le nez est frais et friand, il dévoile des notes mentholées et de fraises écrasées. La bouche est puissante, elle dégage des arômes d’huiles essentielles d’orange et de pamplemousse frais.

Thyrsus 2021

Un rouge friand et gourmand qui dispose d’une aromatique de fruits rouges, de garrigue et d’épices. La bouche est souple, les tanins élégants et la finale élégante.

Bandol 2020

Le bandol 2020 de La Bégude est large, son attaque en bouche puissante laisse place à une aromatique de fruits noirs bien mûrs, de fleurs séchés et un boisé élégant qui s’étire vers de fines notes vanillées en finale.

La Brulade 2018

Grande cuvée de la maison, La Brulade 2018 est un vin particulièrement concentré et complexe. Ses tanins puissants bénéficient néanmoins d’une belle souplesse. L’aromatique évolue entre des fruits bien murs, des arômes camphrés, de cuir et d’épices. La finale s’allonge très longuement avec des notes de boite à cigares. 

Voir les vins du domaine de la Bégude en vente actuellement sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Encheres-iDealwine-1er-semestre-2017-vins-les-plus-chers

Palmarès : le top 50 lots et vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2017)

C’est officiel, l’autorité publique de régulation des enchères, le Conseil des Ventes Volontaires aux enchères publiques (CVV), a tout récemment ...

Les accords d’automne de l’équipe iDealwine

Gourmande et gastronome, l’équipe iDealwine aime se mettre en cuisine pour sublimer ses vins. Découvrez ses accords préférés de la saison.

Jancis Robinson

Ce que pense Jancis Robinson du millésime 2011 en Côte de Beaune et Côte de Nuits

Les rouges 2011 de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune vont bientôt commencer à faire leur apparition sur le marché mais après un millésime 2010 très ...