Agathe Bursin

Depuis sa plus tendre enfance, Agathe Bursin rêve de signer ses propres cuvées au cœur de Westhalten, petite ville alsacienne. Deux décennies de travail acharné lui ont permis de s’imposer comme une figure talentueuse et dynamique de la viticulture locale.

Comme souvent dans le milieu, l’histoire de ce domaine est familiale. Née dans un giron vigneron, Agathe Bursin peut se targuer de voir du vin couler dans ses veines. En effet, à la mort de son arrière-grand-père, son arrière-grand-mère choisit de rejoindre la cave coopérative locale. Mais, en 2000, la jeune femme voit les choses autrement. Elle et son cousin reprennent l’affaire et, tandis que celui-ci se tourne vers des vignes à grand rendement, elle récupère de vieux ceps situés à Zinnkoepflé. Un grand cru connu pour son climat et son altitude propices à la culture du gewurztraminer et à la création de vins botrytisés. Celui qui signifie « Mont du soleil » bénéficie en effet d’un microclimat complexe et intéressant. Soleil et vent cohabitent pour offrir aux raisins un bel équilibre entre fraîcheur et générosité.

Malgré la petite taille de son domaine qui comprend 5.2 hectares de raisins blancs et 0.8 hectares de pinot noir, la vigneronne réussit à cultiver les six cépages alsaciens tels que le pinot gris, le pinot blanc, le gewurztraminer, le muscat, le riesling et le sylvaner. Une véritable mosaïque ! Pour qu’une telle richesse de vignes s’épanouisse, pas de secret. Le sol doit être bon. Excellent, même. Ainsi,  Zinnkoepflé se caractérise par des sols de calcaire et de grès rose ; le calcaire apportant de la tension au vin, et le grès rose une légère acidité. Certifié bio, son travail méticuleux est évidemment peu interventionniste. Pour nourrir ses sols et stimuler la croissance des plants, elle oublie les produits chimiques et favorise les graines de petits pois, riches en azote. Comme le veut la coutume alsacienne, certaines vendanges sont tardives et sont donc effectuées à la main.

Bien sûr, en cave, les vinifications sont tout aussi soignées. Le pinot noir Lutzetal est élaboré en barriques de chêne tandis que les blancs, qui constituent le gros de sa production, sont élevés en cuve afin de préserver une certaine fraîcheur essentielle au vin. La plupart de ses cuvées ont la particularité d’être taillée pour la garde comme le riesling ou le gewurztraminer grand cru Zinnkoepflé qui pourront sommeiller une quinzaine d’années en cave.

Selon la RVF, Agathe Bursin « n’a cessé de progresser par petites touches, toujours au service de ses terroirs […] Les derniers millésimes montrent qu’elle sait adapter aux différents profils et aux caprices de la nature ! » Face à ce succès, nous ne pouvons qu’approuver leurs dires et constatons avec plaisir que l’énergie de la vigneronne est clairement loin de s’épuiser.

Les vins du domaine Agathe Bursin actuellement en vente

Gewurztraminer grand cru Kinnoepflé Agathe Bursin 2019

Ce gewurztraminer provient d’une micro-parcelle située à 350 mètres d’altitude sur des calcaires ce qui en fait un véritable modèle d’équilibre entre fraîcheur et gourmandise. Les fermentations démarrent naturellement en levures indigènes. Aucun collage, ni filtration n’est réalisé. L’élevage est effectué en cuves inox. Ce grand cru délivre les arômes classiques du gewurztraminer notamment la rose et le litchi. En bouche, c’est un modèle d’élégance avec une belle amplitude et un équilibre entre fraîcheur du fruit et gourmandise. La finale est savoureuse et d’une jolie longueur.

Riesling grand cru Zinnkoepflé Agathe Bursin 2018

Taillé pour une garde d’une dizaine, voire d’une quinzaine, d’années, ce riesling provient d’un grand cru qui signifie « Mont du Soleil ». Comme son nom l’indique, le climat ensoleillé permet aux baies d’atteindre de belles maturités phénoliques et de signer un vin savoureux. La générosité de ses notes aromatiques est équilibrée par une tension apportée par son origine sur sol calcaire

Riesling Bollenberg Agathe Bursin 2019

Ce riesling provient de vignes âgées entre 70 ans et 20 ans cultivées sur un terroir calcaire, exposé vers le nord-est. Le vin a été élevé six mois en cuve inox afin de préserver la fraîcheur de ses arômes. Il présente ainsi un bouquet aromatique marqué par des notes d’agrumes confits, de fruits blancs et de fleurs blanches. Tendu et pur à la fois, il relève merveilleusement les mets aux accents iodés cuisinés avec soin.

Riesling Dirstelberg Agathe Bursin 2019

Agé d’une soixantaine d’années, le riesling qui compose cette cuvée provient d’une parcelle d’un hectare exposé sud-est. Gourmand et aromatique, il séduit par la richesse de ses notes de poire, de fruit exotique, de fleurs et de minéraux. La bouche révèle quelques sucres résiduels équilibrés par une belle fraîcheur. Pour réaliser ce vin, Agathe Bursin a réalisé un élevage en cuve inox sur lies fines pendant 6 mois.

Riesling grand cru Zinnkoepflé vendanges tardives Agathe Bursin 2017

Agathe Bursin, étoile montante de l’Alsace, signe un riesling vendanges tardives marqué par des notes de mirabelle et de fleurs blanches. La bouche ample et savoureuses révèle des touches de citron mûr et de melon. Accompagnez-le de fromages bleus ou de desserts fruités.

Agathe Bursin, ce qu’en pensent les guides

Bettane+Desseauve

Sur le domaine familial de Westhalten, maintenant porté à 6,10 hectares, Agathe pratique une viticulture des plus soignées sur ses 38 parcelles, ce qui lui permet d’isoler chaque nuance de terroir dans ses vins. Les vinifications se font en levures indigènes, avec des élevages en cuve inox de 6 à 8 mois pour préserver le fruité du raisin. Une promesse tenue en bouteille, avec parfois de petits résiduels qui se promènent en bouche mais qui sont régulièrement de bonne éducation à table. Toutes les cuvées affichent la même pureté de fruit et un toucher onctueux en bouche, et peu de cépages sont ici à la traîne. Réussite magistrale avec les blancs 2018 dégustés cette année, des tenues de bouche à citer en exemple.

RVF

Agathe Bursin compte une quinzaine de millésimes dans ce petit domaine familial. Depuis le début, elle n’a cessé de progresser par petites touches, toujours au service de ses terroirs qui s’étendent autour de Westhalten. Le style des vins s’affine pour arriver aujourd’hui à des rieslings secs et des expressions de sols justes. Plus du tiers de l’exploitation est situé sur le grand cru Zinnkoepflé. Un travail parcellaire méticuleux y est effectué. À la vigne ou à la cave, elle maîtrise parfaitement son sujet et ses vins. Les derniers millésimes montrent qu’elle sait s’adapter aux différents profils et aux caprices de la nature !

Voir tous les vins du domaine Agathe Bursin ici

Cet article a 2 commentaires

  1. Lavergne Georges

    Bonjour,

    j’ai eu la chance en 2004 de faire un stage amateur à l’école des vins d’Alsace de Colmar et lors de nos sortie chez divers producteurs …Coop, néociant, petit producteur etc… le directeur de l’école nous présentée Agathe de cette façon . Nous allons aller maintenant voir un artisan du vin qui vient de reprendre une toute petite exploitation de sa famille et c’est une femme ! Là il avait tout dit (il ya presque 20 ans donc !!!) Le travail qu’elle fait, le coeur qu’elle met à l’ouvrage et extraordinaire . Elle se fait aider par des ouvriers vignerons pour drainer,nettoyer planter, soigner et récolter ses cépages ……………..Et bien oui cette visite fut un vrai bonheur, car Agathe nous a expliquée (à l’époque dans sa salle à manger bien proprète habillée en belle alsacienne qu’elle avait suivi (il me semble) des etudes de droit, de comptabilité etc mais que finalement le coeur de sa vie, de son enfance , de la mémoire familiale devait être relevée. S’armand de son courage elle nous commenta une journée de travail et ce qu’elle avait entrepit et ce qu’elle avait comme projet…Incroyable j’étais sidéré par cette volonté farouche de s’en sortir même en ne gagnant pas un sous pour le moment … De la terre… à l’expedition chez ses clients,et toujours seule . Et quelle merveille à la dégustation, quelle originalité sensorielle ,quelle precision,quelle pureté de ses produits…..etc etc etc Un grand moment de sincerité et de tradition. J’achète régulièrement ses vins et elle me donne toujours des nouvelles de ses vignes comme si c’etait ses enfants ………..Formidable exemple !

Laisser un commentaire