Camin Larredya | Conversation avec Jean-Marc Grussaute

Domaine Camin Larredya iDealwine

Rappelez-vous cher lecteur, il y a peu nous avions consacré un article au domaine Camin Larredya, joyau du vignoble du Jurançon. Souhaitant en savoir un peu plus sur son propriétaire et vigneron Jean-Marc Grussaute, nous nous sommes entretenus avec lui. On vous raconte.

Au cœur du Jurançon se niche le vignoble de Jean-Marc Grussaute. Théâtre du renouveau de l’appellation, le domaine Camin Larredya dispose d’un superbe portefeuille de vignes en terrasse, au coeur d’un cirque. Ses vignes, son terroir, Jean-Marc Grussaute y est fidèle. Il appréhende son travail de vigneron comme un herméneute le fait avec ses textes. Pour lui, il suffit « seulement » de transmuter son sol en vin en lui donnant des arômes, des saveurs, une couleur.

Homme du cru, Jean-Marc Grussaute a débuté sa carrière en tant que rugbyman au sein d’une équipe béarnaise avant que des événements tragiques ne le rappellent au domaine familial. A 20 ans, BTS viticole en poche, il reprend les rênes du vignoble qu’il sort rapidement de la coopérative locale. Les années 1990 sont marquées par des essais permanents, toujours réfléchis, maîtrisés et pensés. Le vigneron entend en effet trouver son style. A ses yeux, cultiver la vigne est un travail de longue haleine, d’expérience et d’observation. Jean-Marc Grussaute l’avoue sans peine, il ne pense pas être né avec un don pour ce métier qui lui aurait pourtant évité des mois d’essais et de rodage. Alors, il compense par du travail, de la patience et de la raison. Heureusement, bien entouré par des figures de proue régionales, Jean-Marc Grussaute déguste régulièrement pour comprendre ses goûts et comprendre sa terre afin de le retranscrire dans son œuvre. Et puis, avec « les copains », Jean-Marc apprend beaucoup certes, mais il entreprend aussi. Ainsi, il a rapidement élaboré une cuvée négoce, « Les grains des copains », en collaboration avec deux voisins attachés à ses valeurs et à sa vision du terroir.

« Le jus doit être le reflet de son terroir, pas des produits chimiques qui le nourrissent. » Voici l’évidence qui lui est apparu à la fin des années 1990. Alors, la biodynamie s’est imposée comme étant le moyen idoine pour y parvenir. Le début des années 2000 marquent donc une mutation profonde de ses méthodes viticoles. Afin de se rapprocher du vivant, les rendements furent réduits et les sols soignés selon la méthode Hérody qui lui permit un découpage géologique minutieux. Nous l’aurons donc compris, Jean-Marc Grussaute cherche à signer des vins francs qui ont « la gueule de l’endroit ». Son premier grand millésime date de 2005 et dévoile justement un jus pur et net, la générosité du petit et du gros manseng ainsi qu’un équilibre généré par une fine amertume.

Depuis, Jean-Marc Grussaute affirme son style à travers des vinification toujours plus précises. Récemment, le guide vert de la Revue du vin de France lui a accordé sa troisième étoile, le propulsant au sommet des blancs secs et moelleux du Jurançon. C’est donc au bout de près de 30 ans de métier, de travail, de patience, de raison, de discussions, d’entraide et de dégustations avec « les copains » que Jean-Marc a fini par se placer en tête. Loin de se considérer comme un surdoué, il se voit comme un travailleur patient à qui il aura fallu du temps et de l’abnégation pour retranscrire la couleur locale en bouteille. Toujours à se remettre en question et à vouloir progresser, Jean-Marc Grussaute s’amuse en réalisant des vins orange, vinifiés et élevés en amphore, et extrêmement peu soufrés.

Un mot pour conclure cet entretien passionnant ? Disons que converser avec Jean-Marc Grussaute permet de saisir la sincérité et la franchise de ses nectars. Voici décidément un grand vigneron – incontournable à nos yeux ! – à la sincérité touchante et au verbe haut. Maintenant, trinquons !

Retrouvez les vins du domaine Camin Larredya en vente sur iDealwine

JURANÇON AU CAPCÉU CAMIN LARREDYA 2017 

Fruit de la fermentation de raisins passerillés, Au Capcèu est un coup de coeur absolu de l’équipe iDealwine, issu d’un pressurage direct et d’une fermentation en barrique et en foudre. Sa robe dorée intense dévoile des notes de fruits confits comme la figue, l’abricot et la mandarine. Avec le temps, ses notes miellées font place à celles de truffe. Sa sensation sucrée est parfaitement équilibrée par une belle acidité. Osez un mariage étonnant avec une volaille rôtie aux fruits jaunes, un fromage à pâte persillée ou une cuisine asiatique. Effet garanti !

JURANÇON LA PART DAVANT CAMIN LARREDYA 2018 

Composée de cépages locaux par excellence, La Part Davant provient d’un terroir riche en argile, en silice et en poudingue. Les baies, cultivées de façon biologique, ont été cueillies à maturité optimales et ont fermenté avec les levures indigènes. Le vin a ensuite été élevé 8 mois sur lies en barriques et en foudres. A la dégustation, la vivacité de ses notes gustatives (fruits frais, minéralité) enrobe une bouche volumineuse et bien fruitée. Ce vin se mariera donc parfaitement avec un poisson en sauce ou une viande blanche.

JURANÇON LES GRAINS DES COPAINS COSTAT DARRÈR CAMIN LARREDYA 2017 

Assemblage de petit et de gros manseng passerillés, ce jurançon moelleux certifié bio a été élevé 6 mois sur lies fines en fûts de 225 litres. Sa belle robe dorée présente un nez d’une grande gourmandise au sein duquel se côtoient des notes de fruits exotiques, de coing, d’abricot et de mielle. Parfaitement équilibrée, la bouche mêle subtilement rondeur, fraîcheur et gourmandise. Nous vous recommandons quelques accords surprenants, mais divins, comme un fromage à pâte persillée, une volaille rôtie ou de la cuisine épicée.

CAMIN LARREDYA, CE QU’EN DISENT LES GUIDES :

Guide Vert de la RVF 3*/3 :

« Depuis son superbe vignoble planté en terrasse dans un cirque verdoyant de La Chapelle-de-Rousse, Jean-Marc Grussaute a hissé Camin Larredya au sommet de l’appellation Jurançon. À force de persévérance et de travail à la vigne (sélections massales et certification biodynamique en 2016) comme en cave (affinement des assemblages, des pressurages et des élevages), cet ancien joueur de rugby de la Section Paloise parvient à produire des vins blancs secs et moelleux de haute volée. Ils allient la force du terroir jurançonnais (traduite par une fougue amère et acide), l’éclat des jus, des acidités lumineuses, des amers salivants et la finesse due à une parfaite maîtrise de la vinification.

Les vins : le domaine s’affirme toujours d’avantage dans l’excellence. Les 2016 étaient de haut vol ; les 2017 semblent encore plus aboutis. La Part Davant, première cuvée en sec, est marquée par les infusions et les herbes aromatiques en 2016, se montre plus fruité et salin en 2017. La Virada, plus ample, exprime avec justesse en 2016 des notes de fruits blancs et de poivre blanc. 2017 mérite des éloges, tant la finesse de la structure et la minéralité s’affirment déjà. Côte Blanche paraît plus en retenue. Un carafage dévoilera ses notes de gingembre et de papaye, qui appellent la cuisine asiatique. Les moelleux brillent de mille feux. Costat Darrèr, cuvée de négoce, est juteux, rappelant l’orange et le coing frais, avec une douceur juste et maîtrisée. Au Capcéu inscrit définitivement les moelleux de Jurançon comme des vins incontournables. 2016 confirme le potentiel affiché l’an passé, avec des notes de mandarine, de cédrat et de pêche jaune, une finale tonique. Le 2017 est encore plus abouti : épices, pâte de coing, abricot frais, beurre salé, les arômes se succèdent et s’entrechoquent pour un plaisir quasiment interminable. L’Iranja est une cuvée hors-norme, vinifiée en terre cuite puis en barrique ; elle ne laissera personne indifférent. »

Guide Bettane + Desseauve 2018 : Promu 4*/5

« Ce domaine s’est installé depuis quelques années comme une des références de l’appellation. (…) Les aléas climatiques des derniers millésimes n’ont rien changé à la détermination du vigneron et au style de ses vins. Belle réussite cette année encore, sur l’ensemble des vins présentés. (…) Une quatrième étoile méritée. »

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

L’Alsace : l’une des dix destinations touristiques les plus prisées au monde

Le Guide Lonely Planet l'affirme : au même titre que Bali ou la lac Baïkal, l'Alsace figure parmi les dix destinations touristiques incontournables du globe. Vous en doutiez ?

format bouteille idealwine

Mathusalems, nabuchodonosors… mais d’où nous viennent ces noms ?

Les amateurs les plus passionnés adorent proposer leurs vins favoris dans de grands formats qui valorisent les nectars servis. Mais les connaissez-vous vraiment tous ?

Domaine des Comtes Lafon | Elégance et prestige au cœur de la Côte de Beaune

Zoom sur le domaine des Comtes Lafon, une icône de la côte de Beaune qui s’est taillé une réputation en or grâce à l’élégance et au prestige de ses crus ...