Sancerre : Alphonse Mellot, 19ème du nom

Famille Mellot

Unique ! Depuis plus d’un demi-millénaire, la famille Alphonse Mellot exerce le métier de vigneron et contribue à la renommée internationale du vignoble sancerrois. Ainsi, depuis 1513, dix-huit générations se sont succédé, transmettant ses gestes de père en fils, tous baptisés du même prénom. Au-delà de cette histoire familiale sans pareil, ce sont bien les vins, blancs comme rouges, qui ont retenu notre attention. Des sancerres sans commune mesure avec le reste de l’appellation.

Hautement considéré pour son esthétisme et son pouvoir à élever l’âme et déclencher des émotions, le vin est contemplé par les Mellot comme une véritable œuvre d’art. Ainsi animée par une si belle philosophie, la famille réalise des vins d’exception dont la renommée ne date pas d’hier. En 1698, déjà, le roi Soleil Louis XIV admirait le savoir-faire de son conseiller viticole César Mellot. Si vous avez la chance de vous rendre à Sancerre, n’hésitez pas à aller visiter les caves construites entre le XVème et le XVIIème siècle, témoins de ce temps révolu.

Un peu d’histoire. Fin 19ème, la famille commence à exporter ses vins aux quatre coins de la France et à l’étranger. Peu à peu le nom du domaine de La Moussière s’efface au profit de celui de la famille vigneronne. Car ce sont bien cinq siècles de savoir-faire, de 19 générations d’artisans viti-vinicoles, que l’on retrouve dans ces vins particulièrement élégants, animés par une belle fraîcheur.

Les Alphonse

Désormais Alphonse Senior (18ème du nom) a laissé sa place à Alphonse junior et à sa fille Emmanuelle. Les deux jeunes vignerons affirment depuis une dizaine d’années leur propre style. Le travail à la vigne est tout simplement exceptionnel : culture biodynamique, aucun intrant de synthèse, entretien manuel des plantes, petits rendements. Quand on leur demande de parler de leur travail, Alphonse et Emmanuelle aiment citer Le Petit Prince : « On ne connaît que les choses que l’on apprivoise ». Et précisément, millésime après millésime, la fratrie continue de découvrir et de respecter leur terroir non dénaturé qui confère son identité vraie au vin.

Aux cuvées du domaine historique de La Moussière (30 hectares), se sont ajoutées les parcellaires Le Paradis, Le Manoir, Les Herses, Satellite ou encore Génération XIX, un clin d’œil brillant, comme pour assumer l’héritage familial et le dépasser. Le domaine s’est ainsi agrandi de 17 hectares supplémentaires en maintenant un niveau de qualité exceptionnelle. Une façon de révéler aux mieux les différences de terroirs très riches qui composent le domaine : marnes kimméridgiennes, silex, argile, calcaires du Buzençais.

Depuis 2005, les frère et sœur se sont lancé le défi de gérer en parallèle le Domaine des Pénitents, situé à 35 kilomètres de Sancerre, en appellation Vin de Pays Charitois. Un vignoble de chardonnay et de pinot noir plantés sur un sol calcaire orienté plein sud.

Chez iDealwine, nous apprécions tout particulièrement les vins d’orfèvre que le domaine Alphonse Mellot cisèle au fil des millésimes. Gageons qu’ils continueront à séduire les amateurs pour encore un demi-millénaire, au bas mot 😊.

 

Les vins du domaine Alphonse Mellot

Sancerre Les Romains d’ Alphonse Mellot  (blanc)

Le sancerre Les Romains est issu d’une parcelle plantée en 1951 sur un sol d’argile à silex. Ce pur sauvignon blanc est un incontournable de la famille Mellot. Il doit notamment son succès à une culture minutieuse des baies, d’ailleurs certifiée biologique et biodynamique, ainsi qu’une vinification et un élevage en cuve tronconique de 1 300 litres.
Particulièrement élégante et racée, cette cuvée se dévoile à travers une robe jaune citron aux reflets verts. De celle-ci s’échappent des notes délicates et complexes. Le nez conjugue ainsi des notes florales, de fruits secs, de craie et d’agrumes confits. Voluptueux, généreux et particulièrement fruité, ce vin rehausse des poissons de rivières, des fromages de chèvres régionaux et même certains desserts comme une tarte tatin tiède.

Sancerre Cuvée Edmond d’Alphonse Mellot (blanc)

Le sancerre Cuvée Edmond d’Alphonse Mellot est issu de vieilles vignes âgées entre quarante et plus de quatre-vingt ans. Celles-ci sont cultivées avec soin, selon des principes bio et biodynamiques. La dégustation dévoile à l’amateur un vin doté d’un nez riche et puissant. Celui-ci découvre ainsi un bouquet aromatique varié, fruité et floral. A cela s’ajoutent des notes de miel, de vanille et de brioche. En bouche, il se révèle ample, riche et gourmand, avec une longue finale épicée et boisée. Les gastronomes l’apprécieront volontiers autour d’une volaille ou de noix de Saint-Jacques snackées.

Sancerre La Moussière d’Alphonse Mellot (blanc)

Le sancerre blanc La Moussière est issu du domaine éponyme. Le vignoble est exposé plein sud, sur des marnes dites de  » Saint Doulchard  » quasiment uniques en Sancerrois et apportant à ce vin une forte typicité. Ainsi, avec un bouquet à la fois floral et fruité, une texture pure, franche, souple et vive à la fois, ce vin est évidemment très séduisant. Le domaine recommande d’ailleurs d’associer son énergie à des mets fins comme un tartare de poisson, des gougères ou un crottin de Chavignol.
Pour réaliser cette cuvée, le domaine a cultivé des vignes âgées entre quatre et quarante ans environ selon des principes bio et biodynamiques. Après la vendanges, les baies de sauvignon blanc sont sévèrement triées et la fermentation se fait pour moitié en cuves et, pour l’autre, en barriques neuves. Le vin est ensuite élevé sur ses lies fines entre sept et huit mois avant d’être mis en bouteille au sein même de la propriété.

Sancerre Génération XIX d’Alphonse Mellot (rouge)

La cuvée Génération XIX est issue d’une petite parcelle d’un hectare dont les vignes, âgées de plus de 60 ans, poussent sur un sol de marnes kimméridgiennes. Le domaine Alphonse Mellot cultive ses vignes en respectant des principes bio et biodynamiques. Ainsi, les vendanges sont manuelles et les raisins sont soigneusement triés plusieurs fois. Une macération à froid a lieu pendant une dizaine de jours pour ne retenir que les tanins et les arômes les plus délicats du pinot noir. Après la fermentation, les jus sont élevés en fûts neufs pendant plus d’un an.
Sa robe est d’un superbe rubis profond. Son nez, puissant, exhale un parfum envoutant de mûre, de myrtille et de griotte. La bouche, quant à elle, séduit immédiatement par sa matière et ses tanins parfaitement mûrs. Les notes d’élevages sont présentes mais parfaitement intégrées aux fruits rouges. Avec seulement 2 800 bouteilles produites chaque année, la cuvée Génération XIX est un élixir rare qu’il ne faut pas laisser passer. Son potentiel de garde est immense, comptez plusieurs décennies. Concernant l’accord mets et vin, sachez qu’il sublimera à merveille une fricassée de champignons variés ou un cœur de pavé de charolais à la moelle.

Sancerre En Grands Champs d’Alphonse Mellot  (rouge)

En Grands Champs est un des meilleurs pinots de Loire. Capable de rivaliser avec les meilleurs bourgognes rouges. Le nez livre des arômes de mûre, de briotte et des notes poivrées, tandis que la bouche étonne par la pureté de son fruit, ses tanins soyeux et son allonge exceptionnelle.

Sancerre La Demoiselle d’Alphonse Mellot (rouge)

Comme l’édicte le cahier des charges de l’appellation, ce sancerre est un pur pinot noir. Issu d’une parcelle riche en argile et en silex cultivée selon des principes biologiques et biodynamiques, il a fait l’objet d’un élevage de 14 mois en fûts neufs. A la dégustation, son bouquet aromatique intense transcrit avec justesse la minéralité de son terroir. On retrouve ainsi des notes de fumée et de silex enrobées par d’autres plus gourmandes et typiques du cépage : celles de cerise noire. En bouche, ses tanins fondus offrent une texture suave à l’ensemble et sont rehaussés par une finale légèrement épicée.

Sancerre Le Paradis d’Alphonse Mellot (rouge)

C’est un fait, la réputation de la famille Mellot n’est plus à prouver. Grâce à un travail d’orfèvre réalisé à partir d’une culture biodynamique visant à sublimer chaque parcelle, et grâce à une vinification unique dévoilant l’éclat et la finesse du pinot noir, il propose ce sancerre rouge d’exception joliment baptisé Le Paradis. Considéré comme l’une des plus prestigieuses de la maison, elle tire son origine d’un lieu-dit éponyme composé de calcaire et est le fruit d’une vinification en grappes entières.
La dégustation nous dévoile un vin à la robe rubis clair de laquelle s’échappent des notes délicieusement fruitées (fruits rouges comme la cerise griotte, la framboise, la fraise et la groseille) et délicatement florales. La bouche est fluide, croquante et gourmande à la fois, structurée par des tanins soyeux. Ce registre sensuel nous distille des envies d’accords mets et vins délicats. Nous pensons ainsi à du petit gibier, une tarte salée aux figues et au fromage de chèvre sancerrois ou un écrasé de butternut.

 

Domaine Alphonse Mellot, ce qu’en disent les guides :

La Revue du vin de France (Guide Vert 2020) : 3*** étoile sur 5

« Comme son père et dix-huit générations de vignerons sancerrois avant lui portant le même prénom, Alphonse Mellot Junior continue de bâtir un impressionnant domaine : 56 hectares cultivés en biodynamie et des caves souterraines serpentant sous le village. La viticulture d’élite lui permet de capter les nuances des terroirs et de les restituer dans les cuvées parcellaires, des argiles à silex de La Demoiselle aux calcaires d’En Grands Champs, en passant par les vieilles vignes plantées sur caillottes de la cuvée Edmond. Les rouges ont été épurés par des élevages plus précis, permettant de révéler l’éclat sancerrois du pinot noir, dont la remarquable cuvée Paradis, vinifiée en grappes entières. Les blancs d’Alphonse Mellot sont techniquement irréprochables et inébranlables. Toutefois, l’énergie profonde de leur terroir semble passer au second plan par rapport au style extrêmement maîtrisé insufflé par le savoir-faire méticuleux du vigneron. À la suite du retrait de la troisième étoile l’an dernier, nous nous sommes rendus au domaine où nous avons pu constater sa progression à travers une verticale en bouteille, de 2002 jusqu’à 2016. Nous maintenons toutefois notre position. »

Guide Bettane+Desseauve 2020 : 5***** étoiles sur 5

« Chez Alphonse Mellot, il n’y a pas que le paradis blanc. Lorsque ce terroir passe au rouge, il est à classer au panthéon des saveurs historiques. Ce musigny de la Loire dégusté par trois fois sur le millésime 2016 démontre bien l’immense talent d’Alphonse junior. Sur 58 hectares conduits en biodynamie depuis 1999, il repousse sans cesse les limites de l’excellence, forgeant des vins racés, étincelants et complexes. Sur l’échiquier mondial, les rouges survolent leur catégorie. Habile vinificateur, gérant les élevages sous bois à la perfection – tous les vins sont vinifiés puis élevés dans différents contenants en chêne, de la barrique à la cuve tronconique de 48 hectolitres – Alphonse Mellot livre une lecture passionnante du terroir de Sancerre, autour de cuvées parcellaires qui détaillent chaque recoin de ce territoire. L’âge des vignes, d’une moyenne de 75 ans, accentue la prégnance du terroir et fonde une gamme inspirée. La cuvée domaine tirée à 150 000 exemplaires forme déjà une hauteur plus que respectable. Il possède également 18 hectares en IGP côtes-de-la-charité, assurant une superbe variation sur le chardonnay. On salue le travail et l’inspiration de ce passionné infatigable. »

 

Voir les vins d’Alphonse Mellot en vente sur iDealwine

Voir tous les vins de Loire actuellement en vente

Tous les vins en vente sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Chateau Petrus vin enchères iDealwine

Enchères de septembre 2019 | 1999 – 2014, la formidable verticale de Petrus

Retour sur les signatures et les régions qui ont marqué les ventes aux enchères de septembre, avec au sommet, un regain d’intérêt pour Bordeaux.

Recette de la semaine – Poulet fermier au vin

Contrairement aux idées reçues, la cuisine au vin n’est pas toujours lourde à digérer et compliquée à élaborer. Cette recette campagnarde le prouve, à la fois goûteuse et simple. A ...

Dégustation : une verticale de Château Lagrange

Château Lagrange organisait il y a quelques jours à Paris la dégustation d’une jolie série de millésimes. L’occasion de réviser nos classiques sur un grand vin de Saint-Julien.