Les Closeries des Moussis, des vins élégants et biodynamiques en Haut-Médoc

Les Closeries des Moussis, c’est un petit domaine du Haut-Médoc géré par deux femmes très talentueuses, qui nous livre de superbes vins fins, délicats et très digestes, et, fait rare dans cette appellation, des vins en biodynamie.

Le domaine est créé en 2009 dans le Haut-Médoc (près d’Arsac) par deux femmes ; Pascale Choime, œnologue et artiste dans l’âme et Laurence Alias, ingénieur en agriculture spécialisée dans l’écologie et le développement durable. Pascale avait déjà une longue expérience dans le vin puisqu’elle a été maître de chais pour un cru bourgeois médocain pendant plus de 20 ans.

Le vignoble situé dans le Sud du Médoc, s’étend sur seulement 2 hectares (la majorité en AOC Haut-Médoc et une partie en AOC Margaux). Sur une parcelle de 35 ares, située à Cantenac, la vigne est âgée de plus de 150 ans (vignes préphylloxériques), tandis que sur le reste du vignoble, elle est âgée en moyenne de 35 ans. C’est d’ailleurs cette parcelle de vignes centenaires où les six cépages du Bordelais sont complantés (y compris le carménère). Proposée en fermage fin 2008, celle-ci a motivé le choix de l’installation de Laurence et Pascale à cet endroit. Sur cette parcelle particulièrement bichonnée, les rendements sont très faibles (de l’ordre de 15 hl/ha).

D’emblée, le projet a été de produire des vins écologiques, dans le plus grand respect de l’environnement, d’autant plus que cette démarche est peu représentée en appellation Haut-Médoc. Ainsi, le vignoble est travaillé en agriculture bio depuis l’origine (certification en 2012), puis en biodynamie (certifié Demeter en 2015). Les rangs sont enherbés, aucun désherbant, ni pesticide ne sont utilisés. Tous les travaux de la vigne sont manuels et les sols sont labourés grâce à Jumpa, le cheval de trait. Au chai, les vinifications sont naturelles, avec aucun intrant mise à part du soufre, utilisé modérément (seulement si nécessaire). A noter que le millésime 2018 est entièrement nature. Les élevages se font avec une faible proportion de fûts neufs (environ 10-20%) et les vins ne sont pas collés et que très légèrement filtrés.

Les vins des Closeries des Moussis sont de ceux qui réconcilient tous les amateurs de vins (même les anti-bordeaux), avec les rouges du Haut-Médoc. Ici, point d’excès de boisé ni de tanins, loin des vins standardisés, on se trouve au contraire ici en présence de vins authentiques, au plus près du fruit. Pourtant, ce domaine demeure pour l’instant relativement méconnu, si ce n’est des amateurs très pointus, nous vous encourageons donc sincèrement à goûter leurs vins qui sortent de l’ordinaire ! Petit coup de cœur pour ce domaine convivial et bon esprit, qui produit des bordeaux comme on les aime !

Pour l’anecdote, le nom de Moussis provient des pruniers sauvages qui poussent dans le coin.

Entre deux coups de sécateurs, en plein dans les vendanges, Laurence et son amie Pascale ont pris le temps de répondre à quelques-unes de nos questions par téléphone.

D’où vous vient cette passion du vin ?

« Pascale est d’une famille de Cognac et elle a fait ses études dans le milieu. Ce qu’on aime c’est ce produit artisanal, c’est quelque chose qui nous ressemble, un produit de table. »

Quelle est la typicité de vos vins ?

« On veut de la fraîcheur, un caractère aérien, désaltérant, plus léger – à la différence des autres vins de l’appellation où l’accent est mis sur la structure, sur un caractère plus charpenté ».

Comment appréhendez-vous les vendanges 2020 ?

« Nous avons commencé les vendanges de rouge aujourd’hui, on sent un équilibre fragile, on se dépêche pour vendanger les merlots parce qu’avec les 10 jours de beau temps annoncés, il y aurait un risque d’avoir des vins trop confituré. On pense commencer le cabernet sauvignon dans 15 jours à peu près, mais là il y a des différences de maturité des raisins donc c’est compliqué. 2020 sera probablement un millésime avec beaucoup d’interprétations différentes ».

Comment voyez-vous le futur de votre domaine ?

« Pour le futur, il y aura d’autres vignes au domaine. On est passé de de 2 à 4,5 hectares cette année, donc cela signifie que dans 2 ans il y aura de nouvelles cuvées. Le climat aussi va être un défi. »

 

Les vins du domaine actuellement en vente :

Les Closeries des Moussis 2018 : Un bordeaux dans la tendance nature, encore une rareté dans le vignoble médocain.

Virevolte 2019 : Un haut-médoc sans soufre, sur le fruité croquant agrémenté de quelques épices, très gourmand.

Baragane 2018 : Un haut-médoc qui réclame du temps pour dévoiler ses arômes complexes, fruités et de sous-bois. Généreux et puissant !

Voir tous les vins de Bordeaux actuellement en vente

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Tain l-hermitage

Les coteaux de l’Hermitage classés au patrimoine national

Les coteaux viticoles de l’Hermitage sont classés depuis le 5 juin 2013 au patrimoine national et sont donc protégés en tant que « site classé pittoresque et historique ».

Domaine Berthet Bondet (2)

Pleins feux sur le domaine Berthet-Bondet, incontournable dans le Jura

Le domaine Berthet-Bondet est devenu en quelques années un des grands classiques du Jura. Par ses excellents côtes-du-Jura, en rouge comme en blanc, mais surtout par son vin jaune de ...

Enchères : le privilège de la rareté en 4000 lots

Une fois de plus, iDealwine vous propose de remonter le temps à travers les quelque 4000 lots mis en vente. ...