Beaujolais : Château des Jacques, le plus bourguignon des morgons

A Morgon, un des plus beaux crus du beaujolais, sinon le plus beau, l’amateur a la chance de pouvoir goûter des vins aux styles très différents. Le Château des Jacques se distingue par une vinification “à la bourguignonne” qui permet à ses vins de vieillir avec grâce.

La Maison Louis Jadot est étiquetée “Château des Jacques”.

Situé à Romanèche-Thorins, entre Fleurie et Chénas ce domaine représente trente hectares de vignoble en appellation Moulin-à-Vent, ainsi que vingt-six hectares de Morgon et un hectare et demi de Chénas.

Louis-Henry-Denis Jadot – Jacques Lardière, alors tout jeune œnologue, fait son entrée en scène et va donner l’impulsion nécessaire à la maison.

En 1985, pour assurer la pérennité financière de l’entreprise, Madame Jadot décide de vendre à la famille de Rudy Kopf, l’importateur historique des vins de la maison aux Etats-Unis. Aujourd’hui, c’est Pierre-Henry Gagey qui dirige cette maison de renom, installée au cœur de Beaune, dans un hôtel particulier du 19e siècle.

Outre le Duc de Magenta (9 ha).

Dans les vignes sont appliquées les mêmes méthodes que partout où l’on veut se donner les moyens de faire du très bon : rendements limités, vendanges manuelles. Quelle que soit la phase de travail, l’intervention de l’homme est réduite au strict minimum pour laisser au vin et au terroir la liberté de s’affirmer pleinement. Les vignes sont cultivées dans le respect de l’environnement, sans désherbant chimique, et labourées. Dans les chais, un élevage partiel en fûts neufs permet de ne pas imprimer au vin la marque du bois, mais seulement de permettre les échanges entre ces deux matières vivantes.

Pour ce qui concerne plus spécifiquement les morgons du Château des Jacques, ils sont vinifiés comme un Bourgogne, c’est à dire que les raisins sont égrappés, puis que la fermentation est conduite classiquement, sans macération carbonique comme c’est le cas pratiquement dans tous les domaines du Beaujolais. Les vins sont ensuite élevés un an en barrique (dont la moitié neuves) comme un grand cru de Bourgogne ! Au final, les morgons du Château des Jacques sont des vins plus structurés que la plupart des autres vins de l’appellation et, surtout, ce sont des vins de garde qu’il convient d’attendre quelques années pour pleinement les apprécier.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

L’exclusion de Jacky Blot et François Chidaine à Vouvray : bêtise ou méchanceté ?

Les vins de Jacky Blot (Domaine de La Taille aux Loups) et de François Chidaine produits à partir de vignes de Vouvray, jusqu’alors commercialisés en AOC Vouvray, viennent d’être déclassés ...

Hospices de Beaune : le régisseur Roland Masse tire sa révérence

Une page se tourne aux Hospices de Beaune. Après 15 années de bons et loyaux services, Roland Masse, le régisseur de ce domaine atypique prendra sa retraite à la fin ...

Le Roc des Anges en Roussillon : retenez bien le nom de Marjorie Gallet …

La jeune Marjorie Gallet s'est vite fait un nom dans le Roussillon. Serait-ce grâce à ses sublimes terroirs de schistes, à ses vieux pieds de carignan et de grenache, à ...

Partage(s)