Accords mets et vins : la tomate dans tous ses états


La tomate, c’est un peu l’éternelle célibataire de la gastronomie. Si l’été est son royaume, quand vient l’heure de déboucher une bouteille, nous  voilà bien embarrassés : avec quoi marier la tomate ? Bon sujet, mais réponse délicate… Nous allons essayer d’y répondre ensemble en 5 points 🙂 

1. Que boire avec une salade de tomate, best-seller de l’été ?

La caractéristique numéro 1 de la tomate, et de beaucoup d’autres fruits et légumes, est son acidité. Dans les accords mets-et-vins, on a tendance à rechercher l’opposé : l’acide du vin vient souvent contrecarrer le gras d’un plat. Or, la tomate est acide, ne cherchez donc pas à ouvrir un grand vin, vous le gâcherez ! Pas de rouge avec la tomate crue, à moins qu’il soit très léger, comme un beaujolais « simple ». L’idéal sera plutôt un rosé pas trop vineux ou un petit blanc de pays, pas trop riche et sans élevage, comme un côtes-du-rhône, un côtes-de-provence ou un sylvaner.

2. Des pièges à éviter avec le vinaigre de la salade de tomate ?

Ahhhh !! Il ne faut jamais, jamais, jamais mettre de vinaigre dans la salade de tomate. Acidité + Acidité = trop d’acidité ! Donc vous avez votre réponse 🙂

3. Mais pour les inconditionnels du vinaigre, comment faire ?

Faites une exception à la règle numéro 2 et partez alors sur un accord avec un rosé léger. Quelques idées ? Le rosé en IGP Méditerranée du Château Triennes, à majorité cinsault, ou le côtes-de-provence du Château de Miraval composé à 100% de rolle.

4. Ces conseils sont-ils valables pour la tomate cuite, type tomate à la provençale ou tomates farcies ?

Attention à la manière dont vous cuisinez vos tomates, le vin doit s’accorder avec les autres ingrédients du plat. Pour les tomates farcies, la présence de viande indique d’utiliser des rouges. Cependant, il faut qu’ils restent légers, et pas trop tanniques. Prenez un beaujolais (du domaine de Fa par exemple, ou de chez Jean-Claude Lapalu), un côtes-du-rhône (la maison Guigal vous assure une qualité sans faille) ou un vin de Loire, type bourgueil ou saumur-champigny (du château de Villeneuve, une cuvée ferme et fruitée), dans les cuvées les plus légères. Un rosé vineux sera également tout indiqué.

Quant aux tomates à la provençale, un autre écueil vient s’ajouter, l’ail étant l’un des ennemis absolus du vin ! PAS DE ROUGE ! Prenez plutôt un vin blanc ou un vin rosé qui seront moins affectés par les goûts aillés (ce serait d’autant plus vrai avec un grand aïoli provençal !).

5. Et, plus largement, que boit-on avec des plats à base de tomates ?

Ossobucco, pâtes à la bolognaise, lasagnes… Pour tous ses plats de Mama italienne, il s’agit de choisir des rouges pas trop tanniques, parfumés, avec beaucoup de fruit. Nous vous conseillons les vins italiens, privilégiez les cépages comme le dolcetto ou la barbera (coup de coeur de l’équipe sur les vins du domaine Vietti). Si vous voulez rester patriotique, choisissez un beaujolais, un côtes-du-rhône sudiste à base de grenache, ou un côtes-de-provence (mais pas de bandol qui serait beaucoup trop puissant et tannique). En tout cas, ne prenez pas un vin trop haut de gamme, qui sera bien souvent écrasé par ce type de plat. Il faut un vin souple et peu tannique.  Un rosé vineux, assez sérieux sera également parfait. Surtout avec une pizza…

En conclusion il faut bien se rappeler que la tomate n’est pas une amie facile du vin, surtout des rouges, sauf quand elle est ajoutée à un plat mijoté. Inutile donc de sortir vos “gros calibres”. Privilégiez vos “vins de copains” !

Recherchez un accord mets et vins

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

recette pâtes à la Carbonara

Recette de la semaine : les tagliatelles à la carbonara

Les pasta alla carbonara, voilà l’une des spécialités italiennes les plus connues et pourtant il semble que peu de personnes connaissent réellement la recette « authentique ». Ou plutôt il ...

Tajine de poulet au riz et pistaches

De par leurs flaveurs exotiques, les gewurztraminers accompagnent à merveille les plats épicés et la cuisine marocaine ou asiatique. A ...

Recette de la semaine – Canard Apicius “version 2010”

Dans les années 1970, Alain Senderens proposait une recette originale dans son restaurant l’Archestrate à Paris, le canard“Apicius” au miel et aux épices. Une recette modernisée par Jérôme Banctel, son ...