Le Groupe Roederer fait l’acquisition d’un vignoble californien

Crédits photo: Merry Edwards Winery

Le 25 février, le groupe Champagne Roederer a annoncé le rachat de Merry Edwards Winery, un vignoble de 35 hectares dans la Russian River Valley. L’objectif affiché par le groupe est de développer le domaine américain à l’international.

Le groupe Champagne Roederer a pour objectif de conquérir l’international ; sa part de marché aux Etats-Unis ne cesse de croître. Le groupe est présent depuis 1980 en Californie avec Roederer Estate, puis il racheta Scharffenberger Cellars à LVMH en 2004. Uniquement propriétaire de domaines de vins effervescents californiens c’est en 2012 que le groupe décide de se diversifier dans les vins de la Napa Valley avec le domaine Anderson puis aujourd’hui avec Merry Edwards Winery.

Ce rachat est le résultat d’une rencontre fructueuse entre Frédéric Rouzaud, PDG de Louis Roederer et la vigneronne Merry Edwards. Cette dernière est l’une des premières femmes de la région à s’être lancée dans le vin dans les années 1970. Elle fonda avec son mari Ken son propre domaine en 1997. Le domaine produit actuellement 360 000 flacons par an. Côté encépagement on retrouve les deux cépages roi de la région, pinot noir et chardonnay mais également du sauvignon blanc. Ses vins, certifiés bio depuis 2017, sont bien connus aux Etats-Unis mais c’est un domaine encore peu développé à l’étranger. Le groupe Champagne Roederer a ainsi l’ambition de faire connaître ce domaine à l’étranger. Marry Edwards est aujourd’hui surnommée la « reine du pinot noir ».

Voir tous les champagnes Roederer en vente

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Bordeaux : la revanche des « petites » appellations de la rive droite

Sous la plume de Jean-Francis Pécresse, Les Echos publiaient il y a quelques jours un article sur « la revanche […] pour les grands terroirs méconnus du Bordelais » : ...

Enchères : Grands vins et millésimes, 3000 lots de prestige

Cette première vente de l’année résume assez précisément nos voeux pour 2017 qui consistent, pour l’essentiel, à continuer de vous ...

Parutions iDealwine vin

Parution | Le vin, son histoire, ses terroirs de Philippe Bidalon

Si vous aussi, vous ressentez le besoin de vous cultiver perpétuellement sur l’univers du vin, cet ouvrage est fait pour vous. On vous le résume ?