Combien vaut un flacon de vosne-romanée Cros Parantoux signé Henri Jayer ?

Vosne-Romanée Crox Parantoux - Vente Christie's Février 2012
©Christie's

Pratiquement absents des catalogues de ventes aux enchères françaises, les vins d’Henri Jayer s’échangent régulièrement sur les grandes places mondiales : de Hong-Kong à New-York, en passant par Londres. A quel prix ?

Alors que les vins de Bordeaux poursuivent leur décrue, les grands pinots noirs ne connaissent pas de répit aux enchères, quel que soit le lieu de vente. Parmi ceux-ci, les vins d’Henri Jayer sont particulièrement prisés. Une conséquence du phénomène  « Les gouttes de Dieu » ? Henri Jayer n’a certes pas attendu la publicité procurée par la parution de ce manga pour être connu et vénéré des amateurs de pinot noir. Cette série, qui fait un malheur non seulement en Asie, mais dans le monde entier, porte en effet au pinacle le célèbre vinificateur de la Côte de Nuits. Ce producteur récemment disparu avait arrêté toute production depuis près de 20 ans. Ses vins sont aujourd’hui rarissimes. D’où l’intérêt qu’ils suscitent, sur le marché des enchères.

Vosne-Romanée Crox Parantoux - Vente Christie's Février 2012
©Christie's

En février dernier, une vente aux enchères qui se déroulait à Hongkong, dont nous avions fait état dans le Blog iDealwine, a été le théâtre d’une série de records, enregistrés notamment sur les flacons de richebourg : 50913€ pour un flacon de 1978, et même 82444€ pour un magnum issu du millésime 1985 ! Mythe parmi les mythes, le vosne-romanée Cros Parantoux du domaine s’était lui aussi envolé vers les sommets (1985 : 16645€ la bouteille, 1989 : 14686€, 1993 : 11749€, 1999 : 9791€). Les prix enregistrés plus récemment s’inscrivent pour certains en baisse, avec des résultats en dent de scie d’une vente à l’autre. Mais une constante, tout de même : les niveaux de prix atteints restent stratosphériques ! Fin mai, une bouteille de vosne-romanée Cros Parantoux 1999 atteignait en effet 15065€ à Hongkong (Zachy’s). Un flacon du même millésime se vendait 10486€ quelques semaines plus tard, à Hongkong encore (Christie’s). Il fallait compter 6396€ pour un Cros Parantoux 1990, à Londres (Christie’s) début juin. Quant aux millésimes 1993 et 1995 de cette même cuvée, ils s’échangeaient respectivement à 2136€ et 2751€ à Hongkong (Christie’s) à la mi-juin.

Les perspectives restent favorables : la rareté aidant, les ventes aux enchères devraient continuer à faire le bonheur des heureux détenteurs de flacons issus de ce domaine culte de la Côte de Nuits.

Recherchez le prix d’un vin sur iDealwine
Consultez les ventes de vins de Bourgogne

A lire également dans le Blog iDealwine :

Vins de Bourgogne : la tentation de la Chine…

Vente record pour des flacons d’Henri Jayer à Hong Kong

Tags:

Vous aimerez aussi

Enchères : Où en sont les premiers crus de Bordeaux ?

La tendance semble claire : les cours des grands crus bordelais dans les millésimes récents restent stables depuis de longs mois. ...

clos vougeot

Vers une pénurie des vins de Bourgogne?

Qu’on se le dise : le vin de Bourgogne est un produit rare! S’il fait beaucoup parler de lui, il ne représente pourtant qu’une infime production. Or, les vins de ...

Top 50 des bouteilles vendues plus de 1 000 euros en 2015

Les plus belles enchères iDealwine (1000 euros pour une bouteille) sur le premier semestre 2015 sont dominées sans surprise par le Bordelais et la Bourgogne, avec le domaine de la ...