ZOOM sur un domaine : la maison Drappier

petite bouteille de chamapgne DrappierLa discrète maison d’Urville n’a rien à envier aux grandes stars de la Champagne. Ses vins ont conquis les amateurs de champagnes épurés, qui tracent leurs bulles avec droiture et sans complexe. Une fois n’est pas coutume, pleins feux sur ce domaine.

Bouteille champagne DrappierInstallée à Urville, au cœur de la Côte des Bar depuis 1808, la
famille Drappier cultive 40 hectares de vignes en propre. Charles de
Gaulle appréciait déjà les vins de la Maison et passait en voisin pour
enrichir sa cave des plus fameuses cuvées… Les caves du 12ème siècle
témoignent de l’ancienneté de la culture de la vigne dans la région,
développée par les moines cisterciens de l’Abbaye de Clairvaux, Saint
Bernard notamment.

Les cuvées au caractère bien affirmé qui y
mûrissent actuellement sont expédiées vers les meilleures tables des
cinq continents. Car sans aucun doute, Drappier fait partie des
meilleurs artisans du Pinot Noir, qui représente 70% de la plantation
du domaine contre 15% pour le Chardonnay (15%) et autant pour le Pinot
Meunier. Les Pinots Noirs proviennent du vignoble d’Urville bien sûr,
mais aussi d’approvisionnements de la Montagne de Reims, de Bouzy et
d’Ambonnay. Les Chardonnays proviennent de l’Aube et de Cramant. Ce
sont ainsi près de 75 hectares très particuliers par leur géologie et
leur climat qui concourent à la production Drappier.

Autre
spécificité de la maison : une prise de mousse dans le flacon d’origine
pour tous les contenants, de la demie aux rarissimes Primat (27 litres)
et Melchizédec (30 litres). Drappier est la seule maison au monde à
pratiquer cette méthode. À l’issue de cette prise de mousse
particulièrement lente, les millésimes mûrissent de longues années dans
la fraîche obscurité des caves de Reims creusées dans la craie au
siècle dernier. Les caves d’Urville abritent les cuvées spéciales ainsi
que les gros flacons. Le remuage se pratique encore essentiellement à
la main.

Le style Drappier, c’est avant tout un choix de
vinification résolument orienté vers la légèreté et l’authenticité :
les dosages de soufre et de sucre se font plus que discrets, laissant
toute sa place au vin. Pas de maquillage, ces grandes cuvées appellent
les mets les plus fins. Vineux, enlevés, ces Champagnes sont de ceux
qui laissent une belle empreinte.

En vente actuellement sur iDealwine, deux références de la maison Drappier :

Offre iDéale Champagne Drappier Brut Nature Zéro Dosage

23€ TTC la bouteille au lieu de 28€, soit -18%

19/20 GaultMillau
16/20 RVF
15/20 Bettane&Desseauve
89/100 Wine Spectator

Offre iDéale
Offre iDéale Champagne Drappier Carte d’Or 1996 (en magnum) cuvée rare

71,90€ TTC le magnum

93/100 Wine Spectator

Offre iDéale

Consultez l’Offre iDéale en cours sur les champagnes de printemps.

Maison Drappier : ce qu’en dit la presse

GaultMillau (3/4 – coup de cœur)
« Dans ce vignoble de 75 hectares constitué au 19e siècle sur la commune
d’Urville, dans l’Aube, les Drappier élaborent des champagnes vineux à
dominante de pinot noir qui représente 70% des raisins – vignoble et
négoce. Le travail à la vigne est respectueux des sols et les
vinifications peu interventionnistes. Michel Drappier va bientôt passer
maître es qualité des dosages légers sur des vins profonds et pleins. »
Guide HachetteGuide RVF 2009 des meilleurs vins de France
« Une maison auboise notable et dynamique (près dƇ,5 million de
bouteilles), dont les champagnes sont typés par des pinots noirs bien
mûrs. Elle dispose, dans ce cépage, d’un vaste vignoble à Urville,
complété par des approvisionnements issus de la Montagne de Reims, de
Bouzy et d’Ambonnay. Les chardonnays proviennent de l’Aube et de
Cramant. Michel Drappier élabore des champagnes colorés (avec doses
minimales de soufre en vinification), très aromatiques, qui s’expriment
en bouche par leur vinosité et leur légère sucrosité. Une dimension du
terroir franche et sans fard. A noter que, de la demi-bouteille
jusqu’aux rarissimes primat (27 litres) et melchizédec (30 litres),
tous les contenants sont élaborés ici avec la prise de mousse dans le
flacon d’origine. »
Guide HachetteBettane et Desseauve (2/5)
« Cette discrète maison familiale peut s’appuyer sur un vignoble de 40
hectares en plein coteau, largement dominé par le pinot noir, complété
par des sources de chardonnay venu de Cramant et des pinots de Bouzy et
d’Ambonnay. Tout respire ici le sérieux, de la rigueur de la tenue du
vignoble à la qualité impeccable des installations techniques.
L’accueil est à la hauteur, et justifie le voyage dans un petit village
complètement isolé du monde, à proximité de Bar-sur-Aube. La cuvée
principale, Carte d’Or, est un champagne principalement composé de
pinot noir, tandis que La Grande Sendrée, issue d’une parcelle
spécifique de vieilles vignes, se partage plus équitablement entre
chardonnay et pinot. C’est une adresse sûre pour amateurs de champagnes
vineux. De plus en plus, ce producteur fort sérieux s’engage dans la
voie difficile, périlleuse mais respectueuse, de la culture biologique,
et le fait avec intelligence et rigueur. »
  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

1- Camin Larredya - iDealwine

Camin Larredya : un joyau du Jurançon

A l’heure de la renaissance des vins de Jurançon, Jean-Marc Grussaute a hissé son vignoble du piémont Pyrénéen au sommet de l’appellation.

Zoom sur un domaine : le Clos des Fées, une réussite magique !

En créant le Clos des Fées il y a quinze ans, Hervé Bizeul n’imaginait sans doute pas qu’il deviendrait rapidement un des domaines emblématiques du Roussillon. Grâce à un savoir-faire ...

Suenen Champagne

Champagne Suenen, reflet d’un terroir et d’un savoir-faire ancestral

  A la tête de la maison familiale champenoise depuis 2009, Aurélien Suenen poursuit le travail entrepris par ses prédécesseurs ...