Zoom sur un domaine : Gérard Boulay, étoile montante de Sancerre

« Vignerons depuis 1310 », proclame fièrement une pancarte dans l’espace de dégustation situé à l’entrée de Chavignol. Héritier, donc, d’une longue tradition – son grand-père, André, était Président de l’Union Viticole au moment de l’obtention de l’appellation–, Gérard Boulay s’inscrit parmi les producteurs qui font parler d’eux auprès des amateurs…

Gérard Boulay est à la tête d’un domaine de 11,5 ha de vignes, moitié en propriété, moitié en location. 2 ha pour les vins rouges et les rosés, le reste étant consacré au vin blanc. Le vin « générique » représente deux tiers de la production, mais c’est une entrée de gamme particulièrement soignée, où Gérard Boulay intègre d’ailleurs les jeunes vignes des terroirs du domaine.

Gérard Boulay est un des rares vignerons de l’appellation Sancerre à travailler les sols. Il laboure, avec une chenillette pour les pentes les plus marquées, 1,5 ha en Cul de Beaujeu, 1,8 ha en Monts Damnés et 45 ares en Grande Côte. Les coteaux sont systématiquement enherbés pour lutter contre l’érosion. Dans les « crus », les vendanges sont manuelles, tandis que dans les autres terroirs, une bonne partie est vendangée à la machine. Les traitements de la vigne sont les plus légers possible : ni pesticides, ni anti-pourriture, ni engrais chimiques. Le domaine utilise un peu de compost organique, mais sans chercher à faire du rendement.

Les vins sont vinifiés dans le même esprit : les levures sont évidemment indigènes, il y a un soutirage en fin de fermentation et le vin est laissé sur lies fines. Le soufre est utilisé à minima et le vin repose dans des fûts de 300 litres ou dans des cuves émail ou Inox. Les blancs ne passent jamais en fûts neufs. La cuvée Tradition est embouteillée début mai en 3 ou 4 mises, et les cuvées de terroir sont mises en une seule fois, en juillet ou en septembre, selon les millésimes. Un peu à l’étroit dans son chai, Gérard Boulay vient de se faire construire une toute nouvelle cave enterrée située à quelques centaines de mètres de l’entrée de Chavignol.

Ne tardez pas à découvrir les deux cuvées de blanc sélectionnées dans le cadre de cette Offre iDéale :

iDealwine.com
iDealwine.com
iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com
iDealwine.com
iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

iDealwine.com

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La famille Perrin, une illustre lignée de vinificateurs

Joyaux de précision et d’anthologie, les cuvées portant la signature Perrin sont réputées dans le monde entier. Le berceau de ...

Mas Haut Buis

Zoom sur le Mas Haut Buis, valeur montante des Terrasses du Larzac

Superbe découverte avec ce domaine des Terrasses du Larzac, fer de lance du Languedoc. Des vins bio, jouant sur la finesse, la fraîcheur et un maximum de fruité ; les ...

Vins de Bourgogne : Ramonet, un domaine emblématique

Le domaine Ramonet, constitué progressivement à partir des années 1930 comprend des parcelles de chacun de ces trois Grands Crus. ...