WineDex® : les indices vin d’iDealwine en hausse de 5,25% au cours du 1er semestre 2017


Les indices iDealwine ont enregistré une progression modérée, mais régulière au cours du premier semestre, leur performance s’établissant en hausse de 5,25% à fin juin 2017. Analyse.

Les indices iDealwine mesurent la variation de cours des grands crus de Bordeaux, de Bourgogne et de la vallée du Rhône dans les ventes aux enchères. Ces indicateurs sont calculés à partir de la cote iDealwine, chacun des vins retenus dans l’échantillon étant décliné dans les 10 millésimes les plus récents disponibles aux enchères (2003-2012). Sans surprise, les Indices iDealwine ont ainsi enregistré une progression modérée au cours du premier semestre, plusieurs facteurs permettant d’expliquer cette situation. Tout d’abord, les millésimes les plus récents ne sont pas ceux qui sont actuellement les plus activement recherchés dans les ventes, notamment pour les vins de Bordeaux, les amateurs en quête de rareté préférant jeter leur dévolu sur des vins plus matures. Les années 2011 et 2012, de qualité « classique », ne sont pas les plus attractives, d’autant que des vins plus anciens sont parfois disponibles à la vente à des niveaux de cours identiques, voire inférieurs. Les années 2009 et 2010, longtemps jugées chères, retrouvent progressivement la faveur du marché en raison de leur superbe qualité. Même situation pour le millésime 2005 – le plus représenté dans nos catalogues au cours du 1er semestre-. En revanche les autres années (2003, 2004, 2006, 2007, 2008) ne sont pas réellement spéculatives. De fait, l’indice iDealwine® Bordeaux est celui qui enregistre la plus faible progression en 2017, +2,89%.

En Bourgogne, la situation est différente. L’engouement pour cette région, aujourd’hui mondial, et notamment asiatique, fait flamber la « moindre » – si l’on ose dire – bouteille de grand cru issu de la Côte de Nuits. Même si les années les plus récentes (2011 et 2012) présentes dans l’indice ne sont pas les plus qualitatives, différents facteurs, notamment climatiques, ont contribué à accroître leur rareté. C’est ainsi que l’indice Bourgogne a porté la croissance globale de la gamme indices iDealwine au cours du semestre, avec une hausse de 6,34%.

La vallée du Rhône occupe une place à part dans le paysage des enchères. Elle représentait au cours du semestre 13% des échanges, quelques étiquettes phare monopolisant l’attention du marché. Les cuvées prestige des grands domaines de Châteauneuf, de Côte-Rôtie et d’Hermitage sont tous auréolés du prestige de la rareté et ont atteint des niveaux de prix élevés. Ils plafonnent depuis le début de l’année, même si, sur les douze derniers mois, l’indice iDealwine® Rhône est celui qui a enregistré la plus forte progression (+9,42%). La nette reprise observée sur le marché américain – traditionnellement plus acheteur des vins de cette région que l’Asie – pourrait créer le sursaut sur les belles cuvées du Rhône au cours des mois à venir.

Certes, ces indices retracent les trois régions qui, à elles seules, représentent plus de 80% des volumes vendus aux enchères. Pour autant, on a constaté depuis quelques mois un engouement croissant pour des vins, des régions et des appellations longtemps restés confidentiels sur la scène des enchères. Ce sont précisément ces régions telles que la vallée de la Loire, le Jura ou le Beaujolais qui ont le plus contribué à animer le marché, et les prix record enregistrés dans certains vins emblématiques ne sont pas intégrés dans l’évolution des indices. D’autres régions pourraient suivre ce mouvement qui incite les amateurs à rechercher des vins de grande qualité sans pouvoir débourser des centaines d’euros pour une bouteille. On a pu noter ces dernières semaines que le marché se passionne pour une catégorie de vins transverse, celle des vins « nature ». De quoi donner l’idée aux statisticiens d’iDealwine de créer un nouvel indice, plus spécifique, qui permettrait de suivre à la loupe l’évolution de cours de ces valeurs montantes ? A suivre, ce marché est décidément passionnant !

En savoir plus sur la composition des indices vin d’iDealwine

Plus d’information sur la revente de votre cave avec iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pour gérer votre cave, démarrez son estimation. Cette fonction nécessite de devenir membre du site (gratuit)

Consultez les ventes de vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Les indices iDealwine : comment sont-ils calculés et à quoi servent-ils ?

Les indices iDealwine progressent de 4,93% au premier semestre 2016

Indices vins d’iDealwine : le Rhône et la Bourgogne portent la performance des indices iDealwine

Palmarès : le TOP 50 des vins les plus chers en 2016

Les indices vins d’iDealwine en hausse de 7,08% au cours de l’année 2016

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Achat direct 100% Rhône : soleil, épices et garrigue, la puissance des grands terroirs

Au cœur de l'été, les vins du Rhône, gorgés de soleil, d'épices et de garrigue, constituent une excellente idée pour accompagner vos viandes rouges de caractère.

Bordeaux

Bordeaux : recul des ventes en 2013

En 2013, en France comme à l’étranger, les ventes de vins du vignoble bordelais ont décliné en valeur de 1,4% ...

Chiffres-production-vin-2017

Les chiffres clefs sur la production de vin en France en 2017

Découvrez les derniers chiffres officiels des Douanes sur le vignoble français, qui a produit 36,7 millions hectolitres de vins en 2017.