Vins d’Espagne : zoom sur la famille Alvarez, propriétaire de Vega Sicilia, Alion, Pintia…

Le nom d’Alvarez, mais aussi et surtout celui de Vega Sicilia sont réputés auprès des amateurs du monde entier. Les Alvarez appartiennent au club très sélect Primium Familiae Vini, qui regroupe 12 des plus grands noms du vin. Partons à la découverte de quelques-uns des joyaux de cet empire viticole construit progressivement depuis le début des années 1980 ans en Espagne.
Le vignoble de Vega Sicilia produit l’un des plus grands vins au monde. La création du domaine remonte à 1848, Toribio Lecanda fait alors l’acquisition de 2000 hectares qui appartenaient jusque-là au Marquis de Valbuena. Comme son nom ne l’indique pas, le nom « Vega Sicilia » provient non pas de Sicile, mais de la famille Santos Sicilia, anciennement propriétaire du domaine, Vega signifiant vallée en Espagnol. Eloy Lecanda plante en 1864 les premiers ceps de cabernet sauvignon, de malbec, de merlot et de pinot noir, afin de produire des vins mutés. Le vignoble repose sur un sol à dominante calcaire et sur un sous-sol alluvionnaire. Dès cette date, aux grands cépages bordelais viennent s’ajouter une variété locale, le tempranillo.
Les grandes cuvées Vega Sicilia et Valbuena, mises au point plus tard par le vinificateur Dominguo Garramiola, à partir de 1915, ont immédiatement été considérées comme des vins d’exception. Comble de l’exclusivité, elles n’étaient pas destinées à être commercialisées, mais à être offertes aux grandes familles de l’aristocratie et de la bourgeoisie. La légende se construisit ainsi sur l’idée que ces vins ne pouvaient être acquis par la fortune, mais seulement par les liens d’amitié.
La famille Alvarez a fait l’acquisition du domaine en 1982, au travers de la société El Enebro SA. David Alvarez et ses enfants ont progressivement introduit des techniques plus modernes de vinification et ont agrandi le vignoble tout en procédant à sa replantation par roulement, les vignes étant âgées de 50 ans en moyenne. Le domaine, qui couvre aujourd’hui 1000 hectares dans la province de Valladolid, est planté de 250 hectares de vignes dont 80% de tempranillo, les 20% restant étant composés de cabernet sauvignon, de merlot et de malbec.

Vega Sicilia, un élevage unique au monde

La particularité de Vega Sicilia réside dans son élevage unique au monde. En effet, élevé dans de grands fûts de chêne (produits au domaine pour la plupart) la première année, le vin est transvasé dans des fûts de taille et d’âge différents. Par la suite, une période d’élevage de cinq à dix ans permet d’adoucir le caractère de ce vin d’une puissance phénoménale. A titre indicatif, certains millésimes anciens étaient élevés plus de 25 ans en fûts. Dorénavant, la propriété opère un élevage plus « classique » et moins long : trois ans et demi pour la cuvée Valbuena, sept ans pour la cuvée Unico. Après la mise en bouteilles, les vins ne sont pas immédiatement commercialisés. Unico restera dans les caves du domaine pendant au moins trois ans, Valbuena environ un an et demi.
Le Vega Sicilia Unico, issu des plus vieilles vignes du domaine, est corsé, corpulent et complexe. Il développe des arômes intenses de fruits noirs et d’épices. Racé et élégant, le Valbuena se distingue par des notes de fruits mûrs et d’épices. On notera l’existence de l’Unico Reserva Especial, composé de plusieurs millésimes différents pouvant atteindre jusqu’à vingt ans d’âge.

Alion, Pintia, deux vins à découvrir

A partir de 1987, la famille Alvarez fait l’acquisition de vignes puis, en 1992, des installations techniques de la Bodegas Liceo, pour créer un nouveau domaine. Celui-ci sera baptisé Alion en hommage à David Alvarez, Alion étant le nom du village natal du patriarche, dans la région de Leon. Très attendu, le premier millésime, 1991, est mis sur le marché en 1995. Il sera d’emblée classé au TOP 100 des meilleurs vins au monde par le Wine Spectator.
propice au développement de la vigne, plantée de tempranillo. Le vin, placé quelques mois en cuves, est ensuite transféré en fûts de chêne neuf et élevé entre 12 et 20 mois. Tout comme à Vega Sicilia, les vins patientent ensuite en bouteille dans les caves du domaine, entre 15 et 16 mois, avant leur mise sur le marché. Il en résulte un nectar puissant et d’une intensité peu courante dans la Ribera del Duero. Ce vin déploie en bouche des arômes concentrés de fruits noirs qui enveloppent le palais d’une texture onctueuse, riche. Les tannins élégants mais bien présents ont font des vins de grande garde.

Pintia,  star montante de l’appellation Toro

A proximité de la Ribera del Duero, l’appellation Toro propose désormais des vins reconnus. La famille Alvarez s’est implantée dans cette appellation au milieu des années 1990, en faisant l’acquisition d’un domaine d’une centaine d’hectares situés en bordure du fleuve Duero. Une partie du domaine était déjà plantée de vignes de tempranillo (ou Tinta de Toro) âgées de 25 à 50 ans. Le premier millésime est né en 2001. Dans une appellation où les vins sont réputés austères, la philosophie de la Bodegas Pintia a été de préserver au maximum le fruit et la fraîcheur des vins et en écartant les risques d’une surmaturité des raisins. La Bodega Pintia est dirigée par Pablo Alvarez. De 40.000 bouteilles pour le premier millésime produit, la production devrait graduellement atteindre 250 à 300.000 bouteilles, car les terres jusque-là non productives ont été plantées en 1995.
Les vins sont élevés durant 12 mois dans des fûts de bois neuf (français et américain), et, après quelques années de garde, développent des arômes savoureux et complexes de fruits rouges et noirs (cerise noire, mûre), relevés d’élégances notes toastées et épicées. D’une exceptionnelle longueur en bouche, ils peuvent se prévaloir d’un potentiel de garde important (une vingtaine d’années).
Retrouvez les vins de la famille Alvarez en vente dans le cadre de la vente à prix fixe spéciale Espagne :
93+/100 Rober Parker
“The 2007 Pintia was sourced from 50% ungrafted Tinta de Toro (Tempranillo) vines and aged in 100% new French and American oak. A glass-coating opaque purple color, it shows off a compelling bouquet of wood smoke, scorched earth, mineral, incense, blackberry, and licorice. Already complex on the palate, this full-bodied offering is dense, succulent, and structured. Give this lengthy Toro another 5-7 years of cellaring and drink it from 2016 to 2032, if not longer.” Robert Parker, juin 2010
En bouteille : 30€ (hors frais)
En magnum : 74€ (hors frais)
92/100 Rober Parker
The purple-colored 2006 Pintia offers up a complex bouquet of wood smoke, forest floor, mushroom, incense, and blackberry. On the palate it is still tightly wound but well-balanced. There is plenty of savory, spicy black fruit, moderate tannin, and good depth. It should be at its best from 2013 to 2025
En bouteille : 30€ (hors frais)

As for the 2005 Pintia, it is 100% Tinta de Toro aged for one year in new French and American oak. Opaque purple-colored, it offers a complex perfume of pain grille, pencil lead, spice box, black cherry, and blackberry. This leads to a full-bodied, ripe, layered wine with intense flavors, serious complexity, and exceptional length. It has enough structure to unfold for another 4-6 years and drink well through 2025.
En magnum : 74€ (hors frais)
94/100 Rober Parker
« It offers up an exceptionally fragrant and complex bouquet of wood smoke, pencil lead, exotic spices, incense, lavender, and blackberry. On the palate it displays impressive volume, a smooth texture, layered flavors, and a lengthy, seamless finish. » R. Parker (06/2011)
94/100 Rober Parker
« Asian spices, incense, and black cherry confiture. In the mouth it has outstanding volume, kinky spice notes, savory black fruits, and enough fine-grained tannin to evolve for another 5-7 years. » R. Parker (06/2010)
92/100 Robert Parker
« Very deep garnet-black colour. Complex, earthy, meaty nose with notes of warmed raspberries, fresh plums, milk chocolate and a hint of sweaty saddles. Medium to high acidity and medium to firm, slightly astringent tannins. Very long, layered finish. » R. Parker (07/2009)
Accédez aux catalogues de la vente :

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Château Grand Corbin Despagne à Saint-Emilion

HEU-REUX ! François Despagne peut enfin savourer, à juste titre, la décision du Conseil d’Etat. Son domaine, le Château Grand ...

Une nouvelle cuvée très exclusive : Rose et Or de Château Minuty

Rose et Or : derrière ce joli nom se cache la toute nouvelle cuvée de Minuty, imaginée par les frères Matton pour révéler l'expression ultime du rosé.

Jeaunaux-Robin, notre coup de cœur en Champagne

Un joli terroir singulier, une viticulture propre, une vinification sans fard, il n’en faut pas plus pour produire un joli champagne comme le fait Cyril Jeaunaux. Et à des prix ...