Vins de Noël | Qui boira quoi au sein de l’équipe iDealwine ?

Qui boire quoi au sein de l'equipe iDealwine ? Vin Noel

Nous n’avons jamais été aussi proches de Noël. Cadeaux ou alliés de notre table, les beaux vins sont incontournables de cet événement chaleureux. Sur quel(s) flacon(s) avez-vous jeté votre dévolu ? En attendant votre réponse, ou certainement pour vous inspirer, l’équipe iDealwine témoigne, citant ses coups de cœur.

Avant toute chose, n’oubliez pas le plus important : il vous est possible de vous faire livrer par Colissimo jusqu’au dimanche 19 décembre minuit et par Chronopost jusqu’au lundi 20 décembre, minuit.

Tanguy du département Expertise-Logistique

J’ai choisi un magnum de mâcon-villages 2017 de Valette– déjà goûté et apprécié il y a quelques semaines- à ouvrir pour l’apéro ou à servir avec une entrée, en famille ! Grâce aux deux années passées en bouteille le vin a trouvé un bel équilibre avec une acidité raisonnable et un petit côté gras très fin. Franchement, c’est un régal !

Constance, Rédactrice et chargée de communication

Pour Noël, je compte lier ma passion pour les vins blancs, le chenin et la région ligérienne. J’envisage de beaux accords gastronomiques avec l’équilibre subtil de ce cépage qui allie vivacité naturelle à une certaine sucrosité résiduelle. Je me tournerai donc vers les vins du domaine Belargus qui se marieront aussi bien avec un foie gras poêlée qu’avec un saumon gravlax mariné aux agrumes ou des noix de Saint-Jacques.

Elsa, Responsable Marketing et Communication

Etant de nature organisée et prévoyante, le menu de Noël et ses vins sont pensés depuis quelques temps déjà. Et, évidemment, la commande iDealwine a bien été réceptionnée chez moi, à Bordeaux ! Laissez-moi vous faire saliver avec ces accords mets et vins « homemade » !

A l’apéritif, nous commencerons par une bouteille de champagne nature de Drappier et, pour changer un peu, un vouvray pétillant Brut Nature 2015 du domaine Huet. En entrée, un gravlax aux herbes sera marié à la cuvée Janus 2020 du domaine de l’Ecu (Muscadet). La seconde entrée sera composée de noix de Saint-Jacques, de potimarron, de noix, de sarrasin et de vin jaune et se dégustera avec un côtes-du-jura savagnin Aux Bois 2018 du domaine des Marnes Blanches. Viendra ensuite le pâté en croûte (au foie gras, bien sûr !), accompagné de condiments de baies de cassis et de pickles d’oignons rouges. Pour accompagner ce plat simple et gourmand, nous avons acheté aux enchères un beaujolais 2017 de la Maison En Belles Lies. Passons aux choses sérieuses avec le plat principal : une canette fumée au genièvre, au cèdre et aux morilles, avec le Munjebel rosso de Frank Cornelissen. Pour accompagner les mignardises et la bûche noix de pécan et sirop d’érable, seule infidélité à iDealwine, nous allons chercher un hydromel demi-sec. Enfin, nous aimons bien terminer le repas de Noël avec un petit verre d’Abricot de Roulot. 😊

Nicolas Deléchenault, Chargé de clientèle de notre pôle Vendeurs

Cette année, pour Noël, je pourrais bien offrir le vin de Savoie Autrement 2018 de Marie et Florian Curtet dont la richesse aromatique se mariera parfaitement à un plat de saison.

Pour un ami qui cherche à se constituer une cave, je lui ferai découvrir une région en vogue avec un grand nom toutefois abordable. Je pense ainsi au morgon-javernières Impénitents 2020 de Louis-Claude Desvignes. Issu de vieilles vignes âgées d’une soixantaine d’années environ, il a fait l’objet d’un élevage de 17 mois en cuves ciment. Suave et gourmand, il n’en est pas moins structuré par de jolis tanins.

Margaux Petetin, Attachée au département Commercial

Pour les fêtes, j’ai choisi d’offrir un vin récemment découvert à l’aveugle : la cuvée En Sol de la Tour du Bon. Un pur mourvèdre dont les arômes persistants de fleurs séchées et d’épices douces m’avait poussée à le comparer à un merlot évolué, malgré sa belle vigueur. Délaissant les 18 mois d’élevage de l’appellation Bandol pour lui préférer un élevage de six mois en amphore, ce vin complexe maîtrise toute la puissance solaire par une finesse remarquable. Pour l’accord, une viande blanche arrosée d’une sauce à la framboise ou un agneau provençal sauront parfaitement le mettre en valeur.

Quentin, Responsable du développement et des relations Place de Bordeaux

En bon bordelais que je suis, et parce que ce sera aussi mon anniversaire, je souhaiterais ouvrir un domaine-de-chevalier 2000, en magnum s’il vous plaît, que j’accompagnerai d’une poularde de Bresse aux morilles, tout simplement !

Raphaël, Responsable Commercial

Après avoir adoré les vins de Tokaji aszú de Disznókő lors de la Belle Dégustation du 2 décembre, j’aimerais les savourer à nouveau à Noël… Mais d’une toute autre manière. L’idée ? Casser les codes, oublier le mariage avec le foie gras et le dessert mais privilégier un accord énergique avec des mets comme un tartare de saumon à la mangue, une volaille rôtie aux fruits secs et un vieux comté affiné.

Laura, Responsable du Marketing et de la Communication pour l’Italie

En guise d’apéritif et pour accompagner notre entrée (une salade de fruits de mer et des toasts de saumon fumé), je sortirai le brut nature Le Murtet La Petite Montagne de Francis Boulard & Fille. C’est effectivement grâce au travail de ce vigneron que je suis parvenue à faire apprécier le champagne à ma famille qui avait auparavant l’habitude de boire du prosecco. L’an dernier, nous avions ainsi dégusté Les Murgiers Brut Nature.

Pour le dessert, le jour de Noël, nous avons l’habitude de manger des gâteaux typiques de ma région natale tels que du nougat, du pandoro et du panettone. Tous sont servis en même temps sur la table et chacun choisit celui qu’il préfère. Le moscato d’Asti ou le passito sont la règle pour ce moment sucré et, cette année, j’ai donc jeté mon dévolu sur la Cuvée Bukkuram de Marco De Bartoli.

Justine, Chargée de clientèle de notre pôle Vendeurs

Si je dois écrire ma lettre au Père Noël, je rêve de boire Les Nourrissons de Stéphane Bernaudeau que nous vendons régulièrement aux enchères. Et, pour lancer les festivités, j’ouvrirai du champagne, bien sûr. Un signé par Selosse, sans hésiter, avec une préférence pour l’extra-brut grand cru.

Emmanuel Romagné, Chef de projet Marketing Digital

Lors de mon séjour dans le Languedoc (vous pouvez retrouver mes témoignages au sein des articles « Voyage en Languedoc »), j’ai été littéralement fasciné par le vin blanc du domaine des Aurelles, Aurel 2016, qui, quoique ouverte depuis une semaine déjà gardait son équilibre parfait entre puissance et délicatesse, expression et élégance, rondeur et précision, ampleur et texture ciselée, finale amère et légèrement sucrée. Si cette pure roussanne se savoure volontiers pour elle-même, je la marierai aussi à une volaille.

En rouge, je présenterais bien à ma famille le rouge du domaine Saint-Sylvestre qui mêle habilement grenache, mourvèdre et carignan pour un ensemble soyeux aux tanins remarquablement fondus et d’une grande finesse.

Tiffany du département Expertise-Logistique

Un magnum de mâcon-chaintré Cuvée Vieilles Vignes 2017 de Valette, inévitablement ! Je l’ai dégusté pour la première fois lors d’un déplacement avec un collègue à Lyon. J’ai été surprise par son ampleur, sa finesse et sa complexité. Je trouve qu’il sublimera à merveille mon plateau de fruits de mer. C’est toujours un plaisir de faire découvrir des vins à ma famille et de les conduire petit à petit vers des vins biodynamiques et nature.

Littéralement amoureuse du domaine provençal de Terrebrune depuis ma rencontre avec les vignerons il y a quatre ans de cela, le blanc millésimé 2020 ne peut que faire partie de ma sélection. Je l’offrirai à ma filleule afin qu’elle puisse le déguster à sa majorité. Il faut dire que Terrebrune signe des vins d’une garde incroyable, quelle que soit la couleur, et d’une finesse exceptionnelle à partir de terroirs splendides, tout simplement !

Laure, Chargée de Communication et Evénementiel

Lors de ma visite au salon Biodyvin, le 28 novembre dernier, j’ai beaucoup apprécié les vins d’Albert Mann et, notamment, son Altenbourg, un grand cru que je servirais bien avec des noix de Saint-Jacques. Porté par un nez frais, riche en notes d’agrumes et de poire, ce vin dynamique et vivant est doté d’amers nobles en finale.

Autrement, j’ai récemment goûté le saint-joseph rouge 2017 de Gonon au soyeux inimitable et rarement retrouvé jusqu’à présent. Nous avons beaucoup de chance de voir passer ses flacons aux enchères chez iDealwine.

Sophie, Chargée de clientèle du pôle Vendeurs

Maintenant que je travaille sur ce beau projet qu’est Fine Spirits Auction (le site de vente aux enchères de spiritueux créé en novembre 2020, en partenariat avec La Maison du Whisky), je me tourne petit à petit vers les whiskies comme ce Caol Ila Single Malt qui, légèrement tourbé, accompagnera aussi bien un saumon gravlax en entrée que quelques huîtres.

Autre coup de cœur, le côtes-du-jura Chardonnay Sous Voile 2016 de Jean Macle. Ce chardonnay non ouillé riche en arômes oxydatifs typiques du Jura signé par un domaine que ma famille et moi visitons régulièrement se marie divinement avec un comté.

 

Et vous, chers lecteurs, que comptez-vous ouvrir ?  🙂

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Bordeaux-Tasting-2018-1

Notre carte postale de Bordeaux Tasting

Découvrez en photos les péripéties de notre récente équipée à la rencontre des amateurs Bordelais.

Les indices WineDex® iDealwine en hausse de 7% depuis début 2015

Les indices WineDex®iDealwine se sont appréciés de 0,81% en mai, portant à plus de 7% la progression depuis le début de l’année 2015.

Château Mouton Rothschild : l’étiquette du millésime 2015 dévoilée

C'est chaque année un petit événement dans le monde du vin, le château Mouton Rothschild, 1er grand cru 1855, dévoile sa nouvelle étiquette. C'est donc l'artiste allemand Gerhard Richter qui ...