Vinapogée | Une cinquième édition à succès

Vinapogee 2020 iDealwine vin mature vieux millésimes

Journée unique dans l’année pour déguster une myriade de flacons matures, Vinapogée était donc, cette année encore, très attendu des amateurs. A nouveau partenaire de ce salon orchestré par Hervé Bizeul, propriétaire du Clos des Fées, iDealwine exposait certains de ses plus beaux flacons.

Certes, Vinapogée n’en est qu’à sa cinquième édition. Et, pourtant, quel succès ! Les visiteurs, professionnels comme amateurs avertis, n’hésitent désormais plus une seconde à poser un jour de congé et se pressent à l’entrée pour rencontrer leurs vignerons favoris et goûter des millésimes anciens, témoins d’un temps révolus.

Cette année, Vinapogée avait pris ses quartiers au cœur du jardin d’hiver du Pavillon Kleber (Paris 16ème). Pouvait-on rêver meilleure situation que cette véranda offerte aux rayons du soleil de janvier pour déguster ces crus ? Siégeant (ou régnant ?!) à l’entrée, l’équipe iDealwine accueillait donc les foules curieuses de retrouver les mêmes références que celles qui peuplent leur cave et de découvrir les arômes et les saveurs que leurs jeunes millésimes offriront après un peu de garde.

Fidèle à ses traditions, l’équipe que formaient Guénola (service Clients), Sophie (service Vendeur) et Jean-Baptiste (service Achats), ne s’est pas privée de rythmer la journée de ses fameuses Dégustations Mystère pour défier les audacieux. Nombreux sont-ils d’ailleurs à l’avoir impressionnée, frôlant dangereusement la victoire ! Ainsi, quand elle servait le morgon javernières 2010 de Louis-Claude Desvignes, certains répondaient « Fleurie », lorsqu’elle présentait la-brûlade 2004 du domaine de La Bégude, d’autres affirmaient « Bandol ». Certaines références telles que château-siran 1999 et le châteauneuf-du-pape 2009 du domaine Charvin en ont laissé pantois. Quant au madiran Vieilles Vignes 1997 du château Bouscassé, il a amusé les joueurs qui venaient de le goûter au stand de cette même propriété.

Néanmoins, le clou du spectacle était sans conteste l’élégance du schonenbourg grand cru 1994 du domaine alsacien Marcel Deiss. Sa robe or, sublimée par un service en carafe, annonçait un nectar complexe d’une grande finesse. « Vraiment, ce vin est à son apogée », pouvait-on entendre de toute part. Outre cette icône, les rouges étaient plébiscités, chacun à leur manière. Le chambolle-musigny Vieilles Vignes 2009 du domaine Geantet-Pansiot pour son raffinement, le grand vin du domaine sud-africain Glenelly pour son exotisme, et, Probus du cadurcien Triguedina pour sa texture veloutée, polie par le temps. Cerise sur le gâteau, un producteur de foie gras situé juste derrière le stand d’iDealwine a souligné la richesse et la suavité du château-rayne-vigneau 1995, 1er grand cru classé de Sauternes.

Mais que retenir de ce salon au sein duquel le fabuleux 2009 était à l’honneur sur notre stand ? Des échanges privilégiés avec nos clients et des amateurs encore inconnus (plus pour très longtemps, rassurez-vous !) et une présence de vignerons très pointus. Alors, une chose est sûre, nous nous reverrons l’an prochain !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Chateau Olivier

Disparition de Jean-Jacques de Bethmann, propriétaire du Château Olivier

Jean-Jacques de Bethmann, propriétaire du Château Olivier, s’est éteint le 2 juillet dernier. Ce cru classé de Graves est l’un des plus anciens de la région, puisqu'il a été constitué ...

Dégustation : nos coups de cœur de Biodyvin

Le lundi 7 novembre se tenait le salon Biodyvin à Paris. L’occasion pour quelques chanceux d’iDealwine d’aller (re)goûter les cuvées ...

Vendanges « off » 2018 : une carte postale du Château Cheval Blanc

Le week-end dernier, Angélique vendangeait ! En direct du Château Cheval Blanc, récit d’une journée un peu rare, en immersion au sein d’une équipe formidable.