Vin et web : le blogueur va-t-il détrôner Parker ?

blog-idealwine-sur-pc-portableA l’occasion de la journée Le Vin 2.0 organisée le mercredi 8 décembre par Vinternet, et à laquelle iDealwine participait, nous publions le point de vue de Marc Roisin, fondateur de Vinogusto.

Robert Parker, je l’imagine plutôt dans un bon fauteuil confortable que sur un trône. Mais je pense surtout que l’enjeu n’est pas de le détrôner mais bien de comprendre quelles alternatives existent.

Le travail de Robert Parker est remarquable sur 2 plans:

1. Il aide les consommateurs

2. Il contribue à la chaîne de valeur du vin

De manière très schématique, les consommateurs ont suivi les recommandations rassurantes et claires de Robert Parker pour choisir leurs vins, et ils ont acheté avec tant d’enthousiasme que les prix ont grimpé.

Le succès à venir des alternatives au travail de Robert Parker peut en partie être déterminé sur base de ces deux axes.

Aujourd’hui encore, les consommateurs choisissent quelles recommandations ils suivent pour effectuer leurs achats. Mais grâce à Internet, les sources de recommandations disponibles se multiplient. En plus des guides et magazines papier traditionnels, le consommateur a accès à toute l’information rendue disponible en ligne, entre autre via les blogs.

Contrairement aux médias papier, Internet donne la parole à toute personne qui souhaite publier. Le nombre de source de recommandations sur le vin augmente donc sensiblement, ce qui diminue la place relative accordée aux critiques traditionnels.

De plus, les habitudes changent. Dans le règne du papier, payer pour accéder à l’information semblait normal, alors que dans l’aire digitale, le consommateur considère l’accès à l’information comme un service gratuit (ça se discute, mais c’est comme ça!).  Le premier réflexe pour chercher des recommendations sur le vin, est donc devenu Internet gratuit.

Ranking Alexa des sites payants vs. sites gratuits

(plus le ranking est petit, plus grande est l’audience de votre site, les numéro 1,2 et 3 sont Google, Facebook et Youtube):

Snooth.com – 20.000 (gratuit)

Cellartracker.com – 40.000 (gratuit)

Vinogusto.com – 46.000 (gratuit)

eRobertParker.com – 66.000 (payant)

Hachette-vins.com – 190.000 (payant)

Larvf.com – 520.000 (payant)

Bettanedesseauve.com – 1.500.000 (payant)

Finalement, les nouvelles générations ont tendances à devenir critiques et à accorder de la valeur aux avis de leurs connaissances. Les avis des amis de mes amis sur les produits que j’envisage d’acheter sont sans doute plus fiables que les avis du soit disant expert, qui, d’une façon ou d’une autre, ne peut être vraiment impartial.

L’avenir?

L’avenir, ce n’est plus une source unique d’information, toujours incomplète, mais une combinaison de différents éléments. En tant que consommateur, je n’ai pas besoin d’un guide des vins appréciés par Monsieur X dont je ne sais où me les procurer ni à quel prix.

J’ai besoin d’une aide à l’achat qui combine:

– présentation du vin,

– avis du producteur,

– expérience des consommateurs,

– avis des experts (du débutant au confirmé),

– localisation des points de vente et tarifs,

– info accessible via internet mobile et facile à utiliser.

Et là, je disposerai enfin de l’aide dont j’ai besoin pour trouver le bon vin pour chaque occasion.

En savoir plus sur la journée Le Vin 2.0

iDealwine participe à cette journée. Lionel Cuenca interviendra lors de la table ronde organisée sur le thème : « Qu’est-ce qui a changé en 15 ans ? » Nous publierons sur le Blog quelques photos de cette journée ainsi qu’un compte-rendu.

A lire également :

Les prévisions de Robert Parker pour 2010

Tags:

  • Voir les commentaires (2)

  • Claude

    Quelques remarques:
    _C’est à la mode de nier l’importance des notes des Gourous quelqu’ils soient .
    _Le pourcentage d’amateurs « pointus » est relativement faible. Ceux ci ont un accès facile à Internet de générations assez jeunes n’hésitent pas à commander sur le web aux dépends du commerce traditionnel
    -Concernant le consommateut lambda, un certain nombre d’études statistiques montrent que le premier critère d’achat d’un vin est le prix.

    Il y a encore beaucoup de progrès à faire !!

  • tekila

    Disons qu’avec la généralisation des smartphones, internet devient accessible depuis le supermarché.
    Pour l’instant, je n’achète mon vin qu’auprès des producteurs que je connais et dont j’ai déjà goûté au moins une bouteille.
    Il m’arrive, devant la vitrine d’un Nicolas, ou même dans certains supermarchés, de me demander si ce vin est bon, et j’hésite à en prendre une bouteille, sachant que si le nectar se révèle exceptionnel, le supermarché n’en aura certainement plus lorsque je viendrai retirer une caisse.

    Peut-être que muni d’un téléphone nouvelle génération, je me connecterai à ces sites, voire au site de parker pour disposer d’une autre source d’information pour mon achat.

    Mais soyons honnêtes, la grande majorité des consommateurs réguliers de vin consomment des bouteilles à quelques euros l’unité qui ne valent pas la peine de chercher des renseignements aussi loin !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le vignoble du Château Le Thil Comte Clary cédé à Smith Haut Lafitte et Carmes Haut Brion

Cette rentrée 2012 est décidément riche en transactions viticoles. Aujourd’hui, direction Graves où le vignoble du Château Le Thil Comte Clary a été vendu à deux domaines distincts, le Château ...

Joël Robuchon et Bernard Magrez s’associent pour créer un nouveau restaurant à Bordeaux

Un des plus grands chefs de notre époque s’associe à un des acteurs majeurs du monde vinicole pour ouvrir une nouvelle table gastronomique à Bordeaux. Ouverture prévue début janvier 2014.

Recette de la semaine Pintade rôtie aux cèpes

L’automne, cela donne peut-être un coup de spleen à certains, mais par bonheur c’est aussi la grande saison des champignons et surtout du roi d’entre eux, le cèpe. Voici une ...