Vieux millésimes des années 1950, 1960, 1970 : l’envolée

Vieux MillésimesEst-ce la perspective de prix (trop) élevés sur les ventes en primeur du millésime 2009 qui fait bondir ainsi les cours des flacons anciens ? Les dernières ventes aux enchères de vin ont été le témoin de belles bagarres d’enchères sur les Bordeaux des décennies 1950, 1960 et 1970.

Aucun millésime n’échappe à la tendance, même les moins réussis s’envolent. La raison ? Pour beaucoup d’entre eux, l’écart avec les cours des millésimes plus récents demeure significatif. Il ne faut pas non plus négliger l’effet « anniversaire » : la recherche d’un flacon destiné à marquer une année de naissance, de mariage ou de tout autre évènement marquant suscite invariablement l’engouement des acheteurs, notamment quand cet anniversaire marque le passage d’une décennie.

Parmi les adjudications notables relevées ces dernières semaines, les millésimes « du siècle » ont fait l’objet d’enchères soutenues : 1959, 1961 sont toujours activement recherchés. Les châteaux Château Lafite Rothschild qui, quelle que soit l’année, quelle que soit la qualité du millésime, est âprement disputé à chaque apparition dans les ventes.

Ménage de printemps

Le moment est venu de faire le tri dans votre cave. Placez dans un endroit aisément accessible les vins aujourd’hui à maturité afin de ne pas laisser passer leur apogée. Mettez de côté les flacons que vous ne pensez pas boire (trop vieux, trop chers ?), le moment est particulièrement propice pour les vendre aux enchères.

Derniers résultats sur les Bordeaux des années 1950, 1960, 1970

Prix d’adjudication Cote iDealwine %
Château Mouton Rothschild 1951 594 472 26%
Château Canon 1959 90 51 76%
Château Léoville Poyferré 1959 186 154 21%
Château Lafite Rothschild 1965 320 144 122%
Château Brane Cantenac 1967 47 29 62%
Château Lafite Rothschild 1968 274 213 29%
Château Brane Cantenac 1965 142 45 216%
Château Croque Michotte 1961 65 39 67%
Château Angélus 1970 94 48 96%
Château Lafite Rothschild 1973 340 200 70%
Château Pavie 1975 100 39 156%
Château l’Évangile 1975 338 259 31%
Petrus 1979 513 457 12%

Recherchez la cote d’un vin.

Recherchez un Bordeaux en vente actuellement.

En savoir plus sur les millésimes.

En savoir plus sur la vente de vos vins.

Tags:

  • Voir les commentaires (8)

  • gominet

    c est incroyable il y a des gens qui achette n’importe quoi il n’y a rien de bon dans cette liste et les prix sont fous tant mieux pour les vendeurs.

    • Marc24

      Il vient un moment où les millésimes n’ont plus valeur que celle de collection. Un amateur connaisseur de vin à qui on offre un flacon de son année de naissance le jour où il part à la retraite n’ouvrira pas la bouteille. Il la mettra en bonne place bien protégée dans sa cave. Il ne montrera celle-ci qu’à des commensaux qui partagent la même passion.
      Nous sommes dans un autre marché qui n’a rien à voir avec la raison mais seulement à la passion.

  • looping

    madame,monsieur
    un vieux vin arrivé a maturité dont on connait valeur reelle et non supposée se vend a un prix assez bas en rapport aux derniers millesimes sortis ,cela est assez paradoxal le marche ne sait plus ou il va tournons nous vers les vieux vins qui ont su vieillir convenablement
    et attendons que les primeurs baissent du moins c’est mon sentiment
    cordialement

  • Doumé

    Il est vrai que les prix primeurs parfois tant attendus atteignent de tels sommets chez les grands (pas seulement les 1er)que cela donne à réfléchir.
    Néanmoins, il faut garder la tête froide et ce n’est pas une raison pour acheter n’importe quel vieux vin (même si c’est pour un anniversaire!). A ce moment là, mieux vaut aller vers des alcools quand le millésime ne s’y prête pas (ex 1965,1967,1968).
    Par contre, tout n’est pas à jeter Gominet. Les 1959 bien conservés peuvent être surprenants et l’Evangile 75 est un des tout grand pomerol…

    • Marc24

      N’oublions pas les vieux alcools mais attention au rapport entre millésime et durée de vieillissement. Le vieillissement des alcools ne continue pas après la mise en bouteille, ou alors à dose homéopathique !!! Un 25 ans d’âge sera toujours un 25 ans quelque soit le millésime.
      Cependant, contrairement au vin, les vieilles bouteilles sont ouvertes.

  • gominet

    d’accort avec looping.évidement les seuls bons sont les 59 j’ai quand même un doute sur canon;pavie75(pas bon)à ce prix!!
    il y aura peut être des affaires dans les ventes aux enchères je l’espère pour les amateur de vieux millésimes.
    je pense que les augmentations constatés ne serons que « feu de paille ».

  • phil

    un climat superbe pour 2009, mais 2010 l’est aussi à ce jour!!!
    nous avons vu des prix trop hauts pour 2005 et, 2009 recommence avec le même risque de « chute » que 2005…alors prudence!
    une chose est acquise, de très bons produits…les prix sont trop démesurés, donc attendre le « tassement » attendu!!!
    pour les vieux millésimes, c’est normal que les prix montent avec la « rareté »…c’est comme « l’or » en « refuge »…trop cher en « sortie » pour les 2009 ne peux qu’entrainer sur des millésimes « sûrs » qualité/prix…je pense aux 1959, 1964, 1975, 1985, 1990, 1996, 2000…

  • Rédaction iDealwine

    Concernant les vieux millésimes il est probable que nous allons constater dans les mois qui viennent des hausses de prix, en effet on trouve aujourd’hui des vins anciens, très bien notés par RP et d’autres, dont le prix est deux à trois inférieur à celui de leur primeur 2009, par exemple Ch Yquem, le prix du 1990 noté 99/100 par RP est à 248 euros (voir la fiche du vin ci-dessous) :
    http://www.idealwine.com/fr/cotes_vins/cote.jsp?vin=738&format=Bouteille&millesime=1990&siteLanguage=fr
    alors que le prix de Ch Yquem 2009 en Primeur est de 640 euros HT la bte soit 765 euros TTC, ce vin est noté 96-98/100 par RP.
    Autrement dit le 1990 est presque TROIS fois inférieur au 2009 en étant mieux noté !?! sachant que le 1990 a déjà 20 ans derrière lui et qu’il continue à confirmer le bien que l’on pensait de lui alors que nous n’avons aucune certitude sur ce que le 2009 donnera dans 20 ans.
    Que faut il en déduire ? le prix du 1990 va rattraper celui du 2009 ou bien le prix du 2009 est surcoté et ne correspond pas au prix du marché ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

114 bouteilles de Romanée Conti vendues 1,292 millions d’euros à Hong Kong

Une collection rarissime de Romanée-Conti était rassemblée ce samedi 4 octobre 2014 à Hong Kong. En effet, 6 bouteilles de chaque millésime entre 1992 et 2010 étaient proposées dans un ...

percee du vin jaune

Plusieurs flacons du XIXe adjugés à la vente aux enchères de la Percée du vin jaune

La vente aux enchères de la Percée du vin jaune a encore eu de beaux résultats cette année, même s’ils n’atteignent pas la fameuse enchère de 2011, où un clavelin ...

Belles enchères sur les domaines d’Auvenay, Jean-Louis Chave et Laberdolive

Parmi les résultats significatifs enregistrés il y a quelques jours à Lyon, on note les beaux résultats des vins issus ...