Vers une distinction entre les vins et les spiritueux dans la législation française ?

956 539

Le sénateur PS de l’Aude, Roland Courteau, vient de déposer une proposition de loi visant à distinguer le vin des autres boissons alcoolisées, afin de lui donner accès à la publicité.

Le sénateur socialiste de l’Aude Roland Courteau propose de distinguer les boissons agricoles et les boissons à caractère industriel, déplorant que « les autorités de santé publique persistent à faire l’amalgame entre le vin et les autres boissons alcooliques, en particulier les alcools ‘durs’ comme le gin, la vodka ou le whisky ».

Selon lui, il existe une véritable distorsion de concurrence entre le vin français et les alcools importés. Il précise en effet que « par le biais des retransmissions télévisées de manifestations sportives qui se tiennent à l’étranger, et du fait des différences de législations existantes, les marques étrangères d’alcool jouissent, en particulier chez nous, d’un moyen d’accès à la notoriété qui a été interdit à nos propres produits viticoles. »

De plus de nombreuses études ont prouvé qu’une consommation modérée de vin n’est pas néfaste pour l’organisme, bien au contraire : renforcement du système immunitaire, amélioration de la mémoire… Les bienfaits sont multiples !

Roland Courteau propose donc de faire la distinction en matière d’accès à la publicité « entre les boissons agricoles, comme le vin, et les boissons à caractère industriel, ou autres alcools ‘durs’. » La publicité pour les boissons agricoles sera autorisée, sous condition notamment d’être « assortie d’un message incitant à la modération. »

En octobre, il avait déjà déposé une proposition de loi pour « affirmer clairement que le vin fait partie intégrante du patrimoine culturel et gastronomique » de la France, mais celle-ci n’est toujours pas inscrite à l’agenda du Sénat…

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez la cote d’un vin

Consultez nos rubriques A la découverte du vin

A lire également sur le blog iDealwine :

Trophées du vin 2014 : quinze personnalités saluées pour leur engagement

« Touche pas à mon vigneron » : la pétition fait reculer le gouvernement

Que penser des mesures anti-vin du gouvernement ?

Va-t-on interdire de parler du vin sur internet ?

Parution : Invignez-vous ! Le coup de gueule de Jacques Dupont

Une taxe comportementale sur le vin, la fausse bonne idée du moment

Le vin bientôt au patrimoine culturel et gastronomique français ?

Plus de polyphénol contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires

La publicité pour le vin sur Internet n’est plus hors la loi

Le vin sur Internet en danger de mort ?

Edonys, la première chaîne TV du vin émettra à partir du 15 décembre…du Luxembourg

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Belles enchères : Château Rayas, l’incontournable

En rouge comme en blanc les vins de Château Rayas ont une fois de plus enflammé les enchères lors de la vente qui s’est achevée en ligne le 16 août ...

belle enchere iDealwine bordeaux vins etrangers

La belle enchère | DRC, rive droite bordelaise, Champagne et… Vins algériens

Passation, rareté, qualité irréprochable, curiosité… Zoom sur les tendances qui ont marqué iDealwine au cours du mois d’avril.

jayer gilles domaine

Disparition de Gilles Jayer, une grande figure de la Côte de Nuits

Le vinificateur Gilles Jayer s’est éteint il y a quelques jours. Il avait cédé son domaine Jayer-Gilles au cours de l’été 2017.