Vente Primeurs 2016 | Témoignage de deux fidèles clients d’iDealwine

3- Primeurs Bordeaux iDealwine 228 Litres

Mercredi dernier, nous organisions une masterclass chez 228 Litres au cours de laquelle nous comparions quelques flacons bordelais millésimés 2016 avec leurs aînés plus matures. A son issue, nous avons échangé avec deux clients fidèles afin qu’ils nous parlent des vins qu’ils aimeraient bien acquérir au sein de la vente des Primeurs de Bordeaux actuellement en cours. On leur donne la parole.

Cihan Istanbullu

1- Primeurs Bordeaux iDealwine 228 Litres

Monsieur Istanbullu avec Pierre et Benjamin de 228 Litres

 

Château Belle-Vue 2016

LE gros coup de cœur, un « petit » qui a tout d’un grand. Il impressionne par son onctuosité, son opulence et sa tension, un équilibre acidité-amertume qui fait de ce vin à la fois fin et puissant, un des meilleurs bordeaux les plus abordables.

Clos Puy Arnaud 2016

J’ai déjà des 2015 en cave encore jamais bus. Je les ai donc découverts hier à la dégustation et j’ai été agréablement surpris par un bouquet aromatique très flatteur, sur les fruits noirs et la quetsche. Le tout mené par une trame acidulée et une structure tannique douce… mais bien présente !

Château Pontet Canet 2016

LE gros coup de cœur parmi les crus classés.

On ressent à la dégustation le travail audacieux de la vinification. Ainsi, une partie a été élevée en amphore dévoilant une tension d’une élégance rare, une finale saline bien équilibrée par des notes de fruits des bois d’une grande pureté. La finesse de ce bouquet s’accorde à merveille avec des tannins bien présents au grain fin et toujours soyeux. Ces notes complexes et inédites (comme la terre cuite qui contribue à cette incroyable fraîcheur et à la pureté du fruit) confirment la singularité de ce château parmi les crus classés.

Château de Pressac Grand Cru Classé 2016

2016 est décidément une année marquée par des vins d’une belle fraîcheur. Une fraîcheur perceptible dans ce vin. Des notes d’élevage peu prononcées comme la vanille et une touche de cacao ne m’ont pas laissé insensible. Ils ne masquent en aucun cas les arômes de fruits frais. D’autant que le 2005 dégusté confirme qu’il y a de grandes chances qu’il se fondent avec grâce avec le temps pour dévoiler des épices comme le tabac, la cannelle et la noix de muscade…

Château Léoville-Poyferré 2016

Un de mes saint-julien préférés. Un vin que je trouve étonnement accessible dès sa jeunesse. J’aime ses fruits rouges et noirs croquants, sa trame tannique de velours, son côté poivré qui relève le bouquet déjà incroyablement flatteur. Il est donc tout sauf austère, agréable à tout moment. Autrement dit, il est -aussi- armé pour la garde ! Cela nous conduit à son unique défaut, et de taille, un véritable bémol : il est indispensable d’en prendre plusieurs 😉

Château Beychevelle 2016

Des notes agréables de cuir et de fumé pour le 2015 m’ont laissé pantois. Sa complexité dès son jeune âge, sa finesse typique de l’appellation Saint-Julien font de lui un vin très prometteur à son apogée…

Philippe Roy

2- Primeurs Bordeaux iDealwine 228 Litres

Au tour de Philippe Roy, un amateur et collectionneur de vieux- voire de très vieux millésimes- de s’exprimer.

Château de Pressac Grand Cru Classé 2016

Etonnamment, je l’ai trouvé très agréable à boire dès aujourd’hui. Pourtant, j’aime les vins un peu, voire bien plus âgés. Trouver un grand cru classé de Saint-Emilion à 25€, c’est franchement honnête. Surtout lorsqu’il présente un tel potentiel de garde… et un délicieux petit côté réglissé.

Château Pontet Canet 2016

J’en achèterai volontiers trois afin de marquer le coup. Je l’ai vraiment trouvé excellent, là encore malgré son âge. Et je pense qu’il faut en profiter maintenant avant que ce cru classé de Pauillac certifié biodynamique devienne rapidement inaccessible et victime de son succès.

Château Smith Haut Lafitte Cru Classé de Graves 2016 (blanc)

J’apprécie énormément les blancs des Graves pour leur côté vanillé et leur longueur en bouche. Là aussi, je pense que ce beau flacon sera difficile à dénicher d’ici quelques temps. Alors, je vais en profiter aujourd’hui.

Le Blanc du Château de Rollan de By 2016

Je trouve difficilement de bons blancs bordelais. J’avais déjà goûté ce même vin tout juste tiré du fût lors du Grand Tasting et je l’avais apprécié pour sa délicatesse, sa légèreté et la forme curieusement bourguignonne du flacon.

(Sachez que pendant notre interview téléphonique, Monsieur Roy a acheté deux bouteilles)

Château Raymond-Lafon 2016

Voici un sauternes que j’apprécie aussi bien jeune qu’après une vingtaine d’années de garde. J’ai bu récemment un 1986 absolument délicieux. Je pense que j’en achèterai deux : un à boire maintenant et l’autre dans une vingtaine d’années.

Château Beychevelle 2016

J’ai acheté deux flacons de château-beychevelle 1916 il y a peu. J’en ai bu un que j’ai beaucoup apprécié pour son équilibre parfait entre fruité et acidité. Je compte garder le second pour l’ouvrir avec un 2016.

Château de Francs – Les Cerisiers 2016

J’ai goûté et acquis des 2008, 2009, 2011 et 2015 que j’ai beaucoup apprécié pour leur bon potentiel de garde et leur prix plus qu’irrésistible. Je pense en acheter une caisse de six que je conserverai précieusement car je les trouve encore puissants et jeunes.

C’est étonnant car je boirais bien les grands crus aujourd’hui et garderai les autres quelques années. Pourquoi ? Tout simplement pour montrer à mes amis que des bordeaux peuvent très bien se boire jeunes aussi.

Cher lecteur amateur, nous vous invitons à consulter notre vente consacrée aux primeurs 2016 de Bordeaux et de trouver la ou les perles rares qui combleront la petite place qui reste dans votre cave. N’hésitez pas à nous faire part de vos trouvailles, nous serions ravis de découvrir vos goûts 😊

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Chateau Olivier

Disparition de Jean-Jacques de Bethmann, propriétaire du Château Olivier

Jean-Jacques de Bethmann, propriétaire du Château Olivier, s’est éteint le 2 juillet dernier. Ce cru classé de Graves est l’un des plus anciens de la région, puisqu'il a été constitué ...

Pape Clément, Haut-Bailly, Haut-Brion, La Mission

Délimitée en 1987, l’aire de production de Pessac-Léognan concentre les meilleurs crus produits dans l’appellation Graves. Elle recèle quelques pépites, ...

vins de garde grands crus margaux bourgogne

Enchères on-line : vignerons de talents et vins de garde à maturité

Les enchères qui se déroulent sur iDealwine jusqu’au 10 février prochain offrent un beau panel de tentations. En quelque 2500 lots, les grands noms de chaque région se sont passés ...