Vente on-line de prestige : un florilège de lots d’exception

Vente on-line Hong Kong Wine Fair - Novembre 2012

Il est des ventes on-line particulièrement exceptionnelles où des trésors de cave font surface, dénichés chez de grands amateurs. Et la vente on-line qui vient de s’ouvrir sur iDealwine en fait incontestablement partie avec plus de 15000 flacons.

Parmi les lots exceptionnels, commençons par  deux lots panachés uniques : un assortiment de crus de Bordeaux et un assortiment de grands crus de chablis. Ces deux lots, dénichés chez un grand amateur extrêmement soigneux sont composés de cinq caisses bois réalisées sur mesure. Ce collectionneur hors du commun n’est pas étranger au monde du vin, ce qui explique les conditions de conservation exceptionnelles des flacons. Autre détail d’importance, la provenance des lots. Ceux-ci ont été achetés directement en primeur ou au domaine et n’ont jamais quitté la cave du collectionneur : authenticité, qualité et rareté sont les maitres mots pour ces deux lots. Le premier, dédié au bordelais, est composé de 65 bouteilles du millésime 2000. Il compte, bien sûr, les cinq premiers grands crus classés : Haut-Brion, Mouton Rothschild, Lafite Rothschild, Latour et Margaux. Quant aux 60 autres lots, tous les grands crus classés de 1855, deux crus bourgeois exceptionnels, les châteaux Haut Marbuzet et de Pez et une bouteille du Château Gloria. Le lot panaché de chablis grand cru propose aussi une sélection magnifique : on trouve en effet des bouteilles (par 6) du domaine Raveneau en 2005, de Dauvissat en 2003, de William Fèvre en 2005, de Louis Michel en 2004, des domaines Billaud-Simon et Bichot en 2002, du Domaine Vocoret et du Clos des Hospices en 2003 et des bouteilles du Château Grenouille de la Chablisienne en 2003.

Pour ce qui concerne les autres lots, vous aurez rapidement compris qu’iDealwine a sorti l’artillerie lourde dans cette vente on-line. A Bordeaux, on retrouve de beaux flacons de Petrus 1951, 1989, 1990, 1998 ou 2009. Millésime exceptionnel à Bordeaux, 1961 est fièrement représenté par une bouteille du Château La Mission Haut-Brion, mais aussi Mouton Rothschild, Cheval Blanc, Haut Brion, Léoville Las Cases… A noter également, un magnum de Château Lafite 1982 et un double magnum de Mouton Rothschild 2006. Nouvelle star des ventes aux enchères, le Château Angélus est présent dans de nombreux millésimes tels que 1978, 1990, 1995, 1998 ou encore 2001. L’autre domaine de Saint-Emilion à surveiller de près, c’est bien sûr le Château Pavie, lui aussi promu 1er Grand cru classé A. Au catalogue, on trouvera les millésimes 1929, 1970, 1975 ou 1990. Toujours en rouge, de nombreux lots des grands crus classés de 1855 sont également disponibles, notamment dans le très beau millésime 1990 avec les châteaux Margaux, Haut Brion ou encore Léoville Las Cases. Du côté des vins blancs liquoreux, beaucoup de lot du Château d’Yquem dont quelques vieux millésimes tels que 1921, 1949, 1958, 1967, 1975 ou encore 1988. En outre, les amateurs sauront dénicher les bouteilles des châteaux Suduiraut, Rayne Vigneau, Guiraud ou Rieussec. Du côté de Barsac, place aux grands crus des châteaux Coutet 1980 ou 1988, Climens 1996 ou 1999 ou encore Doisy Daëne 2004.

La Bourgogne n’est pas en reste : les catalogues comptent de réelles raretés pour une vente on-line française. On retrouve ainsi un vosne-romanée 1er cru Cros Parantoux 1990 de chez Henri Jayer, des richebourgs GC 2009 de Méo Camuzet, les chambertins GC de Armand Rousseau ou encore le musigny GC 2009 du domaine Mugnier. Contenant d’exception pour un vin d’exception, le magnum de bonnes-mares GC 1999 de chez Roumier devrait faire l’objet d’enchères suivies. Les chardonnays bourguignons sont également au rendez-vous avec des chablis GC Blanchot 2002 de chez Raveneau ou des cortons-Charlemagne GC 2006 du Domaine de la Coche-Dury. Sans doute le vignoble le plus connu et le plus prisé au monde en Bourgogne, le domaine de la Romanée-Conti est particulièrement bien représenté. On retrouve ainsi des bouteilles de La Tâche 1990 ou 2007, des richebourgs GC 1969, 1970 ou 1972, des grands-échézeaux GC de 1974 ou 2006 ou même un flacon de Romanée-Conti 1976. En blanc, on note également une bouteille rarissime : un montrachet GC 2008 du même Domaine de la Romanée-Conti.

Non loin de là, les bulles invitent à la fête en Champagne avec quelques cuvées de renom. Ruinart et sa cuvée prestige Dom Ruinart 1996, la cuvée R.D. 1959 de Bollinger ou les admirables champagnes de chez Krug, notamment les cuvées Collection. Producteurs connus des amateurs pointus, Jacques Selosse est représenté par un blanc de blancs extra-brut 2002 tandis qu’on retrouve aussi le brut GC 2002 de la maison Egly-Ouriet.

Dans la vallée du Rhône, les producteurs de renom sont légion. Les maîtres de la colline de l’Hermitage sont sans doute Paul Jaboulet Aîné et Jean-Louis Chave, ici présents avec des hermitages dans les très beaux millésimes 1989, 1990, 2000 ou 2005. A Châteauneuf-du-Pape, on remarque le Château de Beaucastel 1989, 1996, 2008 ou 2009 et, dans la cuvée Hommage à Jacques Perrin, les millésimes 1999, 2003 ou 2005. Au sein de la même appellation, le Château Rayas fait également figure d’emblème et le Château Rayas 1989 ne peut que confirmer. Enfin, Guigal est sans conteste l’un des producteurs les plus célèbres de la Vallée du Rhône, notamment pour ses côtes-rôties d’exception, à l’instar de La Mouline 2003. Non loin de là, dans le Beaujolais, on peut noter les bouteilles de Moulin à Vent du Domaine des Terres Dorées de Jean-Paul Brun ou les magnums de morgon Côte de Py de chez Foillard. Un peu plus à l’ouest, on entre dans la Vallée de la Loire où quelques appellations se distinguent. Les blancs de pouilly-fumé de Didier Dagueneau et ses cuvées Silex et Pur Sang 2007 font figure de référence. Du côté de Vouvray, on se tourne vers le Clos Naudin de Philippe Foreau, ici disponible dans le très beau millésime 1989. Enfin, on peut noter les saumur-champignys Les Poyeux 2007 du Clos Rougeard.

Place aux autres régions viticoles françaises où quelques cuvées rares font leur apparition. Dans le sud-ouest, on apprécie les bouteilles de cahors du Château Lagrezette et notamment la cuvée « Le Pigeonnier » en 1999 ou 2005. Toujours dans le sud-ouest, on s’attaque aux cognacs puisque des lots incontournables figurent dans cette vente : Cognac Louis XIII de Rémy Martin, un jeroboam des années 1940 de cognac grande fine champagne de chez Delamain ou encore le cognac Paradis Rare, cuvée exceptionnelle de la maison Hennessy. Dans le Languedoc-Roussillon, trois domaines de renom se détachent. La Grange des Pères et ses vins de pays de l’Hérault 2000, le Prieuré Saint-Jean de Bébian et ses coteaux du Languedoc 1998 ou encore le Mas Jullien et ses vins de pays de l’Hérault de 2006. Bien plus au nord, les blancs d’Alsace du domaine Marcel Deiss sont à noter, notamment le grand cru Altenberg de Bergheim 2005. De même, les rieslings du Domaine Trimbach avec la cuvée Frédéric Emile en sélection de grains nobles 1989.

Enfin, une escale à l’étranger ravira les amateurs en quête d’un dernier rayon de soleil à l’approche de l’hiver. Très rare dans les ventes aux enchères, les vins californiens du domaine Sine Qua Non qui s’arrachent à prix d’or sur les grandes places étrangères. On note ainsi les cuvées de grenache noir The Antagonists 1998, Icarus 1999 et More Than a Number 2002 et le vin blanc The Hussy 2000. Tout aussi recherchés et rares, les vins rouges de Joseph Phelps et sa cuvée Insignia 2006. Plus proches de nos frontières, la cuvée Masseto 1997 de la Tenuta Dell’Ornellaia figure parmi les vedettes italiennes. En Espagne, on notera les priorats l’Ermita 2001 d’Alvaro Palacios. Enfin, pas sûr que le soleil soit au rendez-vous en Autriche, mais ça n’empêche en rien ces vignerons de produire des vins blancs liquoreux très fins, et encore moins la super star Kracher et ses célèbres demi-bouteilles de sa grande cuvée N°12.

Vous suivez encore ? Et bien figurez-vous que cet article, pourtant bien long, est très loin d’être exhaustif ! Car avec 15000 flacons répartis en plus de 4600 lots d’exception, il nous a été déjà bien difficile de faire une sélection. En somme, dans cette vente on-line, comptez sur des domaines rares comme sur les incontournables de chaque région, des millésimes d’anthologie, des mises à prix douces voire des lots sans prix de réserve et des formats d’exception. Vous avez jusqu’au 14 novembre pour chiner vos vins préférés parmi les 12 catalogues de la vente, placer vos premières enchères ou suivre les lots susceptibles de vous intéresser !

 

Consultez les catalogues de la vente :

 

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, elle est gratuite !

En savoir plus sur les ventes on-line.

 

A lire également :

iDealwine pour les nuls : les ventes on-line

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Enchères : 6500 flacons de rêve de 1 à 2800€

Cette nouvelle vente aux enchères recèle de possibles très bonnes affaires ! En effet, sur les près de 3000 lots proposés, pour près de 500 d’entre eux, les enchères débutent ...

Le vin du jour : Champagne Bollinger Grande Année Edition Collector James Bond 002 for 007

A l’occasion de la sortie du film Skyfall, nouvel épisode de la série James Bond, la prestigieuse maison Bollinger, Champagne de prédilection de l’agent secret, a sorti un coffret en ...

Millésime rare : Rivesaltes 1938 Château de Villargeil

Magnifique défi au temps qui passe que ce Rivesaltes âgé de 70 ans ! A l’œil, sa robe fauve présente ...