Vente en salle : un festival de grands crus au plus haut niveau

La vente en salle qui vient d’être dévoilée sur iDealwine regorge de très jolis lots de toutes les régions : un vrai festival de grandes bouteilles, inévitable pour une vente à Cannes !

La région bordelaise est à nouveau à l’honneur pour cette vente et plus de la moitié des lots en proviennent. Mais attention, pas n’importe quels Bordeaux, de très nombreux grands crus classés et beaucoup de conditionnements rares ou de millésimes d’exception. Commençons par les deux mises à prix les plus remarquables : des magnums du millésime 2000, deux du Château Latour et deux du Château Margaux, chaque paire valant 18 000 € minimum (mise à prix). Toujours dans le très beau millésime 2000, vous pourrez également retrouver des magnums de Château Mouton Rothschild. Mais d’autres millésimes d’exception sont également disponibles. On retrouve par exemple une bouteille de Mouton Rothschild 1928, 1966 ou 1982, une bouteille de Château Margaux 1955, des bouteilles de Château Lynch Bages 1970, de Haut Brion 1975, de Cos d’Estournel 1982, les châteaux Smith Haut-Laffitte, Nairac et La Lagune en 1990, de Talbot ou de Cantenac Brown en 1995, de Pontet-Canet, Giscours ou Latour-Martillac en 2000 ou encore de Lafite-Rothschild en 2005. En 2009, dernier millésime à avoir fait date à Bordeaux, 12 bouteilles de Carruades de Lafite Rothschild sont mises aux enchères. Pour ce qui est des conditionnements rares, les collectionneurs apprécieront les “Caisses Collection Duclot” du millésime 2006.

En Bourgogne, le domaine de la Romanée Conti mobilise le haut du tableau avec ses plus belles bouteilles. La Tâche, Grands-Echézeaux, Richebourg, Echézeaux sont donc au rendez-vous. Autre grand domaine de Bourgogne, celui de Georges Roumier, ici très bien représenté : Bonnes-Mares, Chambolle-Musigny 1er Cru « Les Cras », Morey-Saint-Denis 1er Cru « Clos de la Bussière ». Autres producteurs de renom, Armand Rousseau avec son Chambertin Clos de Bèze et Olivier Leflaive et ses Montrachet ou ses Meursault de 1988. A noter également les quelques bouteilles issues du domaine Comte Georges de Vogüé avec des bouteilles de Musigny Vieilles Vignes, de Bonnes-Mares et de Chambolle-Musigny 1er Cru. On peut également citer le domaine Denis Mortet pour ses Gevrey-Chambertin 1er Cru ou sa cuvée « Mes cinq terroirs » et ses Chambertin. Enfin, chez Etienne Sauzet, quelques bouteilles de Puligny-Montrachet 1er Cru sont disponibles, que ce soit « Les Perrières », « Champ Canet », « Les Combettes » ou « Les Referts ».

Passée la frontière de la Bourgogne, on arrive en Champagne où l’on trouve un mathusalem 1990 de la cuvée Cristal de Roederer, des bouteilles de Dom Pérignon de chez Moët & Chandon, la cuvée S 1996 de Salon et la Cuvée des Princes de Venoge. Les collectionneurs pourront enchérir sur plusieurs bouteilles de collection chez Taittinger. Enfin, une petite curiosité de la Champagne est mise en avant : une bouteille de champagne de 1943, mise à prix à 630 €.

Rapprochons-nous du sud où, en longeant le Rhône, on ne peut manquer la maison Guigal et ses célèbres rouges de Côte-Rôtie, La Mouline, La Turque ou La Landonne avec des bouteilles qui remontent au millésime 2004. Sur la colline de l’Hermitage, on retrouve aussi Jaboulet avec 6 magnums d’Hermitage blanc Chevalier de Sterimberg 1986 ou des bouteilles d’Hermitage Chante Alouette 1992 chez Chapoutier, toujours en blanc. Encore plus au sud, tendance ouest, beaucoup de flacons de cognac, notamment chez Rémy Martin qui nous honore entre autre de son cognac Grande Fine Champagne 1724-1974 en coffret 250e anniversaire et d’un très vieux cognac Grande Champagne d’âge inconnu, en carafe Baccarat. Dans le sud-ouest toujours, on note plusieurs bouteilles de Madiran des châteaux Bouscassé et Montus d’Alain Brumont.

Pour rendre cette vente vraiment complète, les vins du sud de l’Europe n’ont pas été oubliés avec une belle sélection d’Italie, d’Espagne et du Portugal. En Italie, on note ainsi des lots de Bolgheri Sassicaia, dont un double magnum de 1997. Mais on peut aussi remarquer les deux bouteilles de Langhe Sori Tildin de chez Angelo Gaja ou encore le Brunello di Montalcino de chez Biondi-Santi. En Espagne, c’est la Rioja qui est sur le devant de la scène avec une bouteille de Finca el Bosque de chez Sierra Cantabria et une autre de chez Artadi avec sa cuvée El Pison. Au Portugal, c’est bien sûr le Porto qui est à l’honneur avec notamment un très vieux flacon de Rei Manuel (1931).

Une vente particulièrement complète donc, qui ravira les amateurs de grands vins et les collectionneurs, mais vous n’avez que jusqu’au 20 juillet pour placer votre enchère et tenter de remporter la bouteille qui vous fait envie. Alors dépêchez-vous !

Consulter les catalogues de la vente :

Consulter les ventes de vins de Bordeaux
Consulter les ventes de vins de Bourgogne
Consulter les ventes de vins de la Vallée du Rhône
Consulter les ventes de vins de Champagne
Consulter les ventes de vins étrangers

En savoir plus sur les ventes aux enchères de vin en salle

Tags:

Vous aimerez aussi

Belles enchères sur les millésimes matures des grands domaines bourguignons

Les enchères qui se sont achevées le 15 juin ont vu s’opérer une modération sur les prix de plusieurs régions, notamment la Champagne, Bordeaux et dans le Languedoc le domaine ...

Photo fourcas dupre (2)

Fourcas-Dupré au sommet de Listrac-Médoc

Fourcas-Dupré est sans doute le meilleur et le plus régulier des vins de Listrac-Médoc. Un grand classique bordelais très facile à placer à table, d’un très bon rapport prix/plaisir !

Domaine La Pinte | Une renaissance jurassienne dans la continuité

Le domaine de la Pinte existe depuis près de 70 ans mais n'a cessé d'évoluer vers le bio, la biodynamie et désormais la mouvance nature.