Vente en salle : près de 400 lots de toutes les régions

 Vente en salle Lyon : près de 400 lots de toutes les régions

 

Avec un peu plus de 400 lots, c’est une jolie vente en salle qui clôturera le 19 novembre sur iDealwine. Les grandes régions françaises sont toutes au rendez-vous et quelques lots d’exception se distinguent.

Avec plus de la moitié des lots présents dans cette vente, Bordeaux s’impose à nouveau avec quelques très beaux flacons de domaines prestigieux. Du côté des 1ers grands crus classés, on retrouve les châteaux Lafite Rothschild, Mouton Rothschild, Haut Brion, Margaux ou encore Latour. Après une tumultueuse révision du classement de Saint-Emilion, ceux-ci restent très recherchés. Parmi eux, les vins du Château Cheval Blanc sont bien représentés dans cette vente mais on note aussi les bouteilles des châteaux Angélus et Pavie dont la cote ne cesse d’augmenter depuis qu’ils ont été promus en grand cru classé A. En outre, on peut souligner la présence de deux bouteilles du Clos Fourtet 1952, grand cru classé B.

Du côté des blancs liquoreux de Sauternes et Barsac, on note quelques bouteilles de Château d’Yquem dans de très beaux millésimes tels que 1988, 1990, 1995 ou encore 1996. En outre, on remarquera les châteaux Rabaud-Promis, Guiraud, Suduiraut ou même une bouteille de Lafaurie-Péraguey de 1970.

Si vous recherchez surtout les grands millésimes, vous pourrez trouver en 1966 une bouteille de Mouton Rothschild et de Château Montrose, en 1982 des bouteilles des châteaux Pape-Clément, Chasse Spleen ou Cos d’Estournel, mais aussi les châteaux Pichon Longueville Baron, Palmer ou Troplong Mondot en 1989, Gruaud-Larose, La Lagune ou Sociando Mallet 1990 ou encore des bouteilles de Château Talbot ou du Château du Tertre 1996. Mais cette vente regorge surtout de millésimes récents tels que 2000, 2005, 2009 ou même 2010, ce qui ravira les amateurs qui souhaitent laisser vieillir ces grands vins dans leur propre cave.

En Bourgogne, quelques grandes cuvées sont à relever, tant en pinot noir qu’en chardonnay. Du côté des grands rouges de la région, on peut noter les bouteilles de bonnes-mares GC de Bouchard Père et Fils, les chambertins Clos de Bèze GC de chez Chanson, les chapelle-chambertins GC du domaine Trapet, les gevrey-chambertins Cœur de Roy de Bernard Dugat-Py, les chassagne-montrachets 1er cru Clos de la Boudriotte du Domaine Ramonet , les charmes-chambertins du domaine Geantet-Pansiot, les beaunes 1er cru Clos des Mouches du Domaine Drouhin ou les mercureys Les Montots de chez A&P de Villaine.

Les blancs ne sont pas en reste avec les beaux flacons de corton-charlemagne GC du domaine Bonneau du Martray, de puligny-montrachet de chez Jean-Marc Boillot ou de Bouchard Père et Fils ou encore les lots de montrachet GC et de bienvenues-bâtard-montrachet GC du domaine Ramonet.

Non loin de là, en Champagne, on note quelques cuvées Collection de Taittinger et des lots de Dom Pérignon dans les très beaux millésimes 1970 et 1996.

Un peu plus au sud s’étend la vallée du Rhône avec de belles références. En Côte Rôtie, on retrouve les cuvées La Landonne, La Mouline et La Turque de Guigal, tandis que sur la colline de l’Hermitage, c’est Paul Jaboulet et son Hermitage La Chapelle et Chapoutier et sa cuvée Chante Alouette qui dominent. Plus au sud encore, à Châteauneuf-du-Pape, on note des lots emblématiques du Domaine Pierre Usseglio, notamment sa cuvée Mon Aïeul, des magnums de la cuvée Tradition du Domaine Guiraud et des bouteilles du Clos des Papes de la famille Avril.

Dans la Loire on remarque quelques belles cuvées, par exemple des sancerres de chez Alphonse Mellot avec sa cuvée Edmond ou des saumurs cuvée Insolite du domaine des Roches Neuves.

L’hiver approchant nous pousse à migrer vers le sud où, dans le Languedoc, on apprécie de se réchauffer au Mas Daumas Gassac, notamment pour ses délicieux vins de pays de l’Hérault. Dans le sud-ouest, les madirans du Château Bouscassé d’Alain Brumont font également figure de référence.

Quant aux quelques autres lots qui se détachent de cette vente, on notera les bouteilles de vin jaune 1976 du domaine Henri Maire ou les bouteilles de Barolo 1967 de chez Minuto. Enfin, une curiosité fait déjà des émules sur cette vente : une bouteille de cognac fine champagne 1893 de Montanyau.

Voici donc une vente qui s’adresse aux vrais amateurs puisque quelques perles se cachent dans ces deux catalogues. Alors n’hésitez plus, vous avez jusqu’au 19 novembre pour placer vos ordres.

 

Consulter les catalogues de la vente :

 

Consulter le prix d’un vin

En savoir plus sur les ventes en salles ? Consultez la FAQ iDealwine sur les ventes en salle et l’article sur les ventes en salle dans la rubrique iDealwine pour les nuls du Blog iDealwine

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Offre iDéale : Guffens-Heynen, Verget, magique chardonnay, de Pouilly-Fuissé à Chablis

Jean-Marie Guffens est un véritable artiste du chardonnay. Que ce soit dans son domaine personnel ou chez Verget (sa maison de négoce) il produit des blancs extraordinaires de densité et ...

Vente on-line : clôture imminente des catalogues !

3000 lots, six catalogues, une incursion au sein des plus belles appellations françaises : ne laissez pas passer cette vente on-line ...

Vente à prix fixe : 13 000 bouteilles, un choix presque sans limites

Les repas de la fin d’année 2014 ont laissé quelques trous dans votre cave ? Pas de panique, grâce à cette vente à prix fixe, vous allez pouvoir reconstituer vos ...