Vente en salle : près de 350 lots à saisir !

closeup of red wine pouringLes grands crus de Bordeaux dans les millésimes les plus exceptionnels sont disponibles dans cette nouvelle vente en salle jusqu’au 18 novembre sur iDealwine.

Le Panthéon Bordelais

Au premier rang des vins qui forge le mythe bordelais, on trouve des crus qui ont marqué certains grands millésimes. Le premier grand cru classé du château Lafite 1961 et 1982 ainsi que le célèbre Petrus 1990 en sont des illustrations. La vente en salle qui aura lieu prochainement met l’accent sur ces vins remarquables d’exception. Notre sélection commence donc par Petrus, présenté dans des caisses de 1982, à 1990, puis nous aurons la chance de retrouver tous les premiers : Haut-Brion de 1964 à 1989, Mouton Rothschild de 1957 à 1990, Margaux sur sept millésimes entre 1944 et 1998, le château Latour de 1958 à 1998 ainsi que le château Lafite qui défie le temps de 1916 à 1990 sur plus d’une dizaine de millésimes. Signalons d’ailleurs d’introuvables lots millésimés 1989 en bouteilles, magnums, double-magnum et même impériales ! Un Jéroboam de Mouton Rothschild 1979 est aussi au programme. Les autres grands crus classés ne sont pas en reste, et suivent cet heureux cortège avec comme représentants les châteaux Léoville Las Cases 1990, Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1988 et 1990 (en magnum), Pichon Longueville Baron 1989, Palmer 1966 et Giscours 1986 en magnums.

Place aux grands vins de Sauternes, qui eux aussi font la réputation de Bordeaux. Le catalogue regroupe de nombreux lots de vins du château d’Yquem sur une palette de sept millésimes allant de 1967 à 2000, avec notamment un magnum de 1983. Le château Climens est quant à lui proposé dans les millésimes 1988, 1979 et un rarissime lot de 1942 !

Bourgogne et Vallée du Rhône

Moins nombreux que le cortège des grands crus de Bordeaux, la Bourgogne et la vallée du Rhône peuvent toutefois se prévaloir de remarquables représentants. Le domaine de la Romanée Conti est présent au catalogue avec le Romanée Conti GC 1988, La Tâche GC 1978, l’Echézeaux GC 1976 ainsi que le Romanée Saint-Vivant GC 1985. On retrouve aussi des magnums de Clos de Vougeot 1983, 1985 et 1988 du domaine Georges Mugneret, et des magnums d’Echézeaux GC 1983 et 1986 du domaine Mugneret Gibourg.

Enfin, en vallée du Rhône les vins sont rares certes, mais exceptionnels. Il s’agit du trio de Côte-Rôtie La Mouline de 1985 à 1991, La Landonne de 1982 à 1993 et La Turque 1990 produits par la maison Guigal.

Le catalogue clôture le 18 novembre, alors à vos enchères !

Consultez le catalogue.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

vineyard

La grande histoire des Hospices de Beaune et la petite histoire de ses cuvées ! – Episode 1

La sur-médiatisation de la vente annuelle des Hospices de Beaune éclipse bien souvent sa raison d’être : l’extraordinaire domaine des Hospices de Beaune : plus de 60 hectares de vignes, ...

Vente à Lyon : dans chaque région, des flacons rares, parfois introuvables

La proportion se rééquilibre progressivement : les vins de Bordeaux, présents avec une écrasante majorité dans les catalogues depuis deux ...

Vins étrangers

Collection d’un grand amateur : de beaux vins étrangers aussi aux enchères !

iDealwine propose actuellement aux enchères une cave exceptionnelle, constitué par un collectionneur aussi éclectique qu’averti. On y trouve une extraordinaire sélection de grands vins français, mais également un panorama large ...