Vente en salle : beaux bordeaux et bonnes affaires en perspective

Attention, dernières heures pour enchérir sur cette vente en salle où Bordeaux est encore à l’honneur, mais on note aussi des mises à prix intéressantes qui raviront les connaisseurs en quête de bonnes affaires.
Voilà une vente qui recèle des surprises et qui s’adressera surtout aux connaisseurs qui pourront alors réaliser de très bonnes affaires. En effet, s’il est une chose à retenir de cette vente, ce sont les mises à prix, parfois très basses. De bonnes affaires à entrevoir pour certains lots, même si des enchères acharnées sont à prévoir.

Une fois de plus, Château Margaux mais il faut compter avec un lot d’exception : un magnum de 1945, mis à prix à 2 500 €.
A Guiraud.

Peu de domaines star en Beaune.

Du côté des curiosités, filons vers le bas-armagnac de 1893. Le premier est issu du domaine de Cavaillon, tandis que le deuxième, du domaine de Gaulle, a été mis en bouteille par Francis Darroze en 1979. Mis à prix 750 €, voilà des bouteilles qu’il n’est pas coutume de croiser.

Vous avez jusqu’au 29 juin 2012 à 10h00 pour miser sur vos lots préférés et tenter de réaliser la bonne enchère !

Consultez le catalogue de la vente

Consultez le prix d’un vin

En savoir plus sur les ventes en salle

Tags:

Vous aimerez aussi

Pourquoi vendre ses vins sur iDealwine, et nulle part ailleurs ?

Grands rangements de printemps : et si vous mettiez de l’ordre dans votre cave ? Celles que vous n’ouvrirez pas feraient sûrement le bonheur d’autres amateurs…

Baromètre 2020 | Le palmarès des vins du Languedoc-Roussillon

Cette région viticole dominée par le célèbre domaine de la Grange des Pères ne cesse d’attirer de nouveaux amateurs avides de découvertes et de prix doux.

Domaine-Louis-Michel-une

Chablis | Guillaume Michel : « Moins j’en fais en cave, mieux je me porte »

A l'occasion de notre nouvelle allocation de la semaine, nous avons interviewé Guillaume Michel sur sa recette pour produire de grands chablis de terroirs, purs et fins.