Vente à prix fixe : petit guide pour bien choisir vos vins italiens

Vous êtes tentés de faire une petite excursion hors de nos frontières en achetant quelques bouteilles de vins italiens, mais vous n’y connaissez pas grand-chose ? Voici quelques clefs pour vous guider dans vos choix.Viale di cipressi con vigneto

Le catalogue « Italie » de notre vente à prix fixe actuellement en ligne est tellement riche de grands et de très bons vins dans toutes les régions qu’il est parfois difficile de faire un choix, surtout si on ne connaît pas encore très bien la production de nos voisins transalpins. Pour vous aider nous allons mettre en valeur quelques catégories de vins dans lesquelles vous reconnaîtrez sans doute vos goûts ou vos moyens !

Les vins qui font vibrer les grands amateurs

Leurs prix sont au niveau de nos grands bordeaux et bourgognes, mais leur magie aussi ! Et quand vous les partagerez avec des amis connaisseurs, leur regard s’allumera et leurs papilles entreront en transe !

Par exemple, dans le Piémont, vignoble des grands barolos et barbarescos au vieillissement légendaire (mais aussi leurs vins de Barbera de Dolcetto ou de Langhe), vous ne vous tromperez pas en mettant en cave les grandes cuvées de chez Aldo Conterno, Elio Altare, Luciano Sandrone ou Roberto Voerzio. Le cépage niebbolo atteint dans ces vins les sommets de puissance délicate que seul notre pinot noir bourguignon peut partager !

De même, en Toscane, l’autre région des plus grands vins italiens, vous vous régalerez avec les rouges de Bolgheri de Le Macchiole, d’Ampeleia, ou de Petrolo, sans oublier les rouges de cabernet franc de Duemani, une approche gourmande de ce cépage bien connu des amateurs de vins rouges de la Loire. Quand aux grands vins de Brunello di Montalcino (ceux de Conti Costanti en particulier), on atteint là un des sommets des vins transalpins.

Les vins « branchés »

Ce sont les nouvelles coqueluches des amateurs les plus pointus, ceux qui ne se contentent pas des noms très connus, mais qui veulent devancer la mode. On trouvera ici de nombreux domaines en bio ou en biodynamie, travaillant de façon très traditionnelle, souvent avec des cépages indigènes et pas le cabernet-sauvignon ou le merlot “importés” de France, et pratiquant parfois des élevages en amphores pour ne pas donner de goûts de bois à leurs vins…

Dans le Piémont, par exemple, les barolos et barbarescos de Luca Roagna sont produits comme il y a des dizaines et dizaines d’années avec de très longs élevages en grands contenants, une tradition retrouvée paradoxalement par un des plus jeunes vignerons de la région et une tradition qui donne un cachet particulier au nebbiolo local ! Ne pas négliger non plus, tout au nord du Piémont, l’appellation Gattinara. Ici aussi, le nebbiolo (cépage du Barolo) est roi et le domaine Nervi, très ancien et très traditionnel, produit des vins d’une finesse et d’une délicatesse incroyables. Goûtés au Grand Tasting en novembre 2014, la cuvée générique 2007, et les terroirs Valfarena (2005) et Molsino (2008) nous avaient enthousiasmés ! Plus au nord, dans les vallées du Trentin, les rouges et les blancs d’Elisabetta Foradori (issus de vieux cépages locaux, le teroldego pour les rouges et le nosiola pour les blancs), élevés souvent en amphores, commencent à connaître un succès planétaire. Et, en Sicile, les vins de COS (en rouge comme en blanc) étonnent par leur fraîcheur quasi bourguignonne malgré la chaleur du climat local… Pour les amateurs de grandes sensations, les blancs longuement macérés en amphores de Gravner sont un passage obligé !

Les pépites à petit prix

Enfin, si vous hésitez à mettre une certaine somme, mais que vous désirez vous initiez aux vins italiens, quelques bouteilles de très bons vins sont proposées à des prix très raisonnables. Comme par exemple en Toscane, le Rosso dei Nostri de Tua Tita (12 €), le Cifra de Duemani (17 €) et le Chianti Classico 2012 de Poggio Scalette à 14 €. Ailleurs, notons aussi le Valpolicella Classico I Progni de Le Salette (17 €) et le IGT Venezia Giula Collio Tocai (blanc) de Schiopetto (le domaine qui monte dans la région) à 21 €.

Et maintenant, à vous de jouer !

Accéder aux vins italiens (vente terminée)de notre vente à prix fixe

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La semaine des primeurs 2007 à Bordeaux : premières impressions

Comme chaque année, la grand-messe des primeurs s’est déroulée début avril à Bordeaux. Déjà fleurissent sur le Net les premiers ...

Palmarès Provence-Corse | Retour sur les enchères du 1er semestre 2020

La Méditerranée regorge de trésors qui ont marqué les enchères de ce premier semestre 2020. Focus sur le palmarès des vins de Provence et de Corse.

Le « vin noir » de Cahors vaudra-t-il bientôt de l’or ?

Alors qu’il y a encore peu de temps, les vins de Cahors peinaient à se faire connaître, depuis quelques années, cette appellation effectue une montée en gamme réussie et remarquée. ...