Vente à prix fixe – Le vin du jour : Château Pape Clément 2008

vin du jour La vente à prix fixe a déjà bien démarré ce week-end mais pour mieux vous guider parmi la myriade de lots prestigieux, iDealwine vous présente chaque jour son vin coup de cœur, même s’il n’y aura pas assez de 10 jours pour tous les citer. Aujourd’hui, découvrez le Château Pape Clément, un grand cru classé de Graves dans le très beau millésime 2008.

Note de dégustation :

95/100 Robert Parker
17.5/20 Bettane et Desseauve
17/20 La Revue du vin de France
17/20 Jancis Robinson
90/100 Wine Spectator
91/100 Jean-Marc Quarin
94/100 IWC – Stephan Tanzer
4/5 Decanter
91/100 James Suckling
90/100 Wine Enthousiast
17/20 Gault & Millau

Prix : 85€ (soit 99,03 €, commission incluse)

 

Le Château Pape Clément est l’un des plus vieux vignobles de Bordeaux. Tout commence au 13e siècle lorsque Bertrand de Goth, alors archevêque de Bordeaux, se voit offrir ces terres. Il devient Pape en 1305, sous le nom de Clément V. Ainsi, il rebaptisa sa propriété « Pape Clément » avant de la léguer au clergé bordelais, qui garda la production pour sa propre consommation.

Mais la phase qui suivit ne fut pas si heureuse puisqu’après la révolution, les propriétaires se succèdent et le domaine court à sa perte. En 1937, c’est la grêle qui se mêle au climat hostile, manquant de mettre un terme définitif à la légende du Château Pape Clément.

Mais des vents plus cléments commencent à souffler sur le domaine dès 1939 quand Paul Montagne, ingénieur agronome, rachète le château, replante des vignes et rénove les chais. Son fils Léo reprend ensuite le flambeau et assure la renaissance du château. Les bons millésimes reviennent sur le marché. Mais, en 1975, un déficit d’investissement frappe le château et la qualité des vins chute à nouveau pendant une dizaine d’années.

C’est en 1985, avec l’arrivée en copropriété de Bernard Magrez, une figure bordelaise emblématique, que le Château Pape Clément retrouve ses lettres de noblesse avec une production de haut niveau, toujours respectée aujourd’hui. Mais cette qualité n’aurait pas été telle sans le concours de Michel Rolland, le célèbre œnologue. Spécialiste de la vinification séparée, gage de vins fins et complexes, il sépare les raisins des différentes parcelles pour les vinifier dans des cuves distinctes. Ainsi, les grappes de cabernet sauvignon, de merlot, de cabernet franc et de petit verdot, cépages qui entrent dans la composition du grand vin du Château Pape Clément, gardent toutes leurs spécificités jusqu’à l’assemblage.

Les rouges sont très aromatiques, souples et raffinés. La dominante de cabernet sauvignon (50%) et de merlot (environ 45%) lui confère un velouté inégalable et permet au vin d’être bu dès sa jeunesse, d’autant plus sur le millésime 2008. Toutefois, leur capacité de vieillissement reste très large puisque le 2008 pourra être bu jusqu’en 2025 sans problème.

Au nez, Pape Clément 2008 se caractérise par un charmant bouquet de fruits noirs, de cassis et une note légèrement fumée. En bouche, le vin se révèle bien équilibré et agréablement tendu. Les tannins sont mûrs, la bouche est ronde. Ce vin se démarque par une véritable pureté et une concentration admirable et les amateurs se délecteront à sa dégustation pendant encore 15 belles années.

 

Retrouvez les lots de Château Pape Clément actuellement en vente sur iDealwine.

Consulter la cote d’un vin

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Dégustation : une verticale de Château Lagrange

Château Lagrange organisait il y a quelques jours à Paris la dégustation d’une jolie série de millésimes. L’occasion de réviser nos classiques sur un grand vin de Saint-Julien.

Un plat, une histoire, un vin (3) : la brandade de morue et le blanc du Mas Jullien

La brandade est née à Nîmes d’une rencontre improbable entre le cabillaud de Terre Neuve avec le sel et l’huile d’olive du Languedoc. Une louche de lait et un soupçon ...

Beaurenard

Beaurenard : un domaine biodynamique à Châteauneuf-du-Pape

Au cœur d’une appellation au savoir-faire ancestral, les frères Daniel et Frédéric Coulon dirigent le domaine familial de Beaurenard. Tout ...