Vendanges tardives au Château Climens

Château Climens

Premier grand cru classé de Barsac en 1855, le Château Climens compte parmi les plus grandes références en vins blancs liquoreux de Bordeaux. Vendanges minutieuses et rendements bas sont autant de caractéristiques qui définissent ce domaine où les vendanges 2012 ont exceptionnellement commencé le 15 octobre. Le magazine Terre de vins propose un éclairage passionnant sur ce domaine culte de Sauternes.

Alors que l’on craint toute forme de pourriture sur les grappes dans les vignobles de vins rouges et de vins blancs secs, il en est une que l’on guette et que l’on attend patiemment dans les vignobles de Sauternes et de Barsac : le botrytis. Egalement appelée pourriture noble, elle est la garantie d’un vin blanc liquoreux de qualité.

Château Climens

Ainsi, les vendanges constituent une étape clé dans la production de ce type de vins, une étape particulièrement surveillée et soignée au Château Climens. Bérénice Lurton, à la tête du domaine depuis plus de vingt ans, passe tout le temps des vendanges dans les vignes à surveiller le développement de la pourriture noble, puis elle garde un œil en cave sur les premiers jus en compagnie Frédéric Nivelle, directeur technique du domaine depuis 1998.

Dans ses 30 hectares de vignes plantées exclusivement de sémillon, les vendanges sont évidemment réalisées à la main : la sélection des seules grappes mûres et ayant développé la pourriture noble est nécessaire à la production d’un vin à la concentration exceptionnelle. D’ailleurs, les rendements du Château Climens comptent parmi les plus bas de la région (environ 10 à 12 hectolitres par hectare) et les propriétaires comptent pour les vendanges sur une main d’œuvre professionnelle, formée et surtout fidèle.

L'équipe du Château Climens

Preuve de cette minutie et de cette patience, les vendanges 2012 n’ont commencé que le 15 octobre, une date extrêmement avancée dans la saison. D’ailleurs, des vendanges aussi tardives remontent à 1988 ce qui souligne le caractère exceptionnel de ce millésime qui a pourtant souffert de conditions météorologiques difficiles. Mais les exigences de Bérénice Lurton au moment des vendanges garantissent d’année en année des vins de qualité, en privilégiant des vendanges sévères et très qualitatives.

Seul le temps permettra d’en savoir plus sur ce millésime 2012 pour le Château Climens, mais si l’on se fie à la qualité des 1988 dans les vignobles de Sauternes et de Barsac, on ne peut qu’avoir hâte de goûter les 2012 et peut-être même d’en remplir un jour sa cave de quelques bouteilles !

 

La cote iDealwine de Château Climens

 

Bouteille de Château Climens

Château Climens
Millésime Cote iDealwine
1990 99,50 €
1991 65,10 €
1994 37,80 €
1995 41,26 €
1996 52,50 €
1997 59,50 €
1998 51,00 €
1999 48,00 €
2000 62,00 €
2001 186,42 €
2002 60,00 €
2003 67,67 €
2004 40,46 €
2005 101,00 €
2006 66,00 €
2007 201,00 €
2008 55,00 €

 

  

En savoir plus sur le Château Climens.

En savoir plus sur la vinification des vins blancs liquoreux

 

Consulter les notes des millésimes

 

Consulter les ventes de vins de Sauternes sur iDealwine

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Vendanges 2012 : faibles récoltes en Europe

L’art et la manière de vendanger à Cheval Blanc

Millésime 2012 : une petite récolte en perspective

Les sauternes constituent-ils une valeur de placement ?

J’ai couru le premier Marathon de Sauternes

Pour les vins de Sauternes il y a une vie en dehors du foie gras

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Le domaine Combier ou la syrah généreuse

Laurent Combier produit des vins de Crozes-Hermitage et de Saint-Joseph caractérisés par le fruité généreux de ses syrahs cultivées en bio depuis plus de 30 ans. De vrais vins de ...

PierreReneRostaing

Domaine René Rostaing : l’expression pure du terroir de Côte-Rôtie

Victime de leur succès à l’international, et ce notamment grâce aux excellentes notes qui leur sont attribuées, les cuvées exceptionnelles ...

Bientôt des premiers crus d’Alsace ?

Le projet n’est pour le moment pas sûr d’aboutir, mais il semble tout de même bien engagé. Si l’INAO et l’Union Européenne venaient à accepter l’idée, on se dirigerait alors ...