Une vente exceptionnelle : 40 millésimes en bouteilles, magnums, double magnums et impériales de Château Greysac !

VPF_20130201

Vous rêvez d’offrir ou de vous offrir un beau Bordeaux de 20, 30, 40 ou 50 ans ? Si vous avez pris de bonnes résolutions en matière de dépenses, cette vente est faite pour vous : une opportunité rêvée de vous offrir une bouteille magique pour un prix plus que raisonnable ! Une occasion unique à saisir…

Il n’y a qu’iDealwine qui soit capable de vous proposer une vente pareille. En rachetant l’an dernier le Château Greysac, Jean Guyon (Château Rollan de By) a mis la main sur un trésor : des milliers de bouteilles de vieux millésimes parfaitement conservés dont il a confié la vente à iDealwine.

Un magnum de 1960 à 50 euros* ? Un double magnum de 1982 à 115 euros* ? Un jéroboam (5 l.) de 1989 à 135 euros* ? Une impériale (6 l.) de 1990 à 165 euros* ? Voici un rapide aperçu des tentations qui vont vous envoûter à la découverte des trois catalogues de cette vente unique en son genre…

Sachez avant tout que ces vins ont été conservés dans les caves très fraiches du château sans jamais avoir été déplacés. De plus les bouchons des plus vieux millésimes ont été vérifiés et remplacés sur place récemment. Enfin, iDealwine est allé à Greysac pour contrôler ces bouteilles, éliminer celles qui semblaient présenter un niveau insuffisant, et… en goûter quelques-unes ! Nous avons été littéralement bluffés par des vins comme le 1970, encore sur un joli fruit (pruneau), fin, élégant, facile à boire, avec une finale fraiche et longue. Le 1982 avec un nez encore très dense, touches de mine de crayon, bouche avec de la densité, encore jeune, présente un très bel équilibre frais qui donne faim ! Le 1990 est un peu dans le même esprit, belle densité, encore jeune, du volume en bouche, des notes de graphite, de cuir de menthol, un ensemble frais et d’une jolie complexité. Le 1995 est encore très jeune lui aussi, le nez est très joli avec un fruité un peu crémeux, la matière est serrée, très structurée, un vin qui s’ouvre avec un peu d’aération et qui en a encore pas mal “sous la pédale”.

Le Château Greysac est un des grands domaines classiques du Médoc, qui a toujours eu une réputation de sérieux dans son travail à la vigne et en cave. Longtemps possédé par la famille Agnelli (Fiat) qui a investi pour faire de ce domaine une propriété exemplaire de Bordeaux. Le vignoble qui approche les 100 ha se répartit entre merlot (50%), cabernet-sauvignon (40%), cabernet franc (8%) et petit verdot (2%).

La critique française et internationale ne s’y trompe d’ailleurs pas : Greysac fait partie de ces bordeaux peu médiatisés mais bien connus de ceux qui apprécient ce type de vin, à la fois fin et digeste et suffisamment structuré pour tenir dans le temps. Commençons par citer Robert Parker qui dans son guide des vins de Bordeaux note : « Greysac est devenu l’un des crus bourgeois les plus appréciés aux États-Unis. La haute qualité de ce vin, alliée au dynamisme et au savoir-faire commercial du très courtois baron François de Gunzburg, décédé en 1984, a permis de l’imposer sur le marché américain, où, pourtant, tout ce qui n’est pas classé a beaucoup de maI à se faire une place.J’ai toujours trouvé beaucoup d’élégance au Greysac souple, assez corsé, il exhale un bouquet complexe débordant d’arômes de groseille, nuancé d’un caractère de minéral et de terroir, jamais agressif ni excessivement tannique. » Pour le guide de La Revue du vin de France 2013 : « La propriété élabore un vin classique et droit, de belle profondeur et à la finesse tannique certaine. Efficacement dirigé par Philippe Dambrine (qui s’occupe aussi de Cantemerle), ce cru bourgeois n’a cessé de progresser pour devenir l’un de ces médocs qui, parmi les réguliers, ne déçoivent quasiment jamais. ». Pour le guide Bettane&Desseauve : « Greysac produit en volume confortable un vin plein de finesse et de fraîcheur épicée, ce qui devient rare, avec d’étonnantes notes de poivron rouge qu’il ne faut surtout pas prendre pour de la verdeur, et qui deviennent racées au long vieillissement. »

A noter, les doubles magnums, jéroboams et impériales seront livrés dans leur caisse bois d’origine. N’hésitez pas trop longtemps car vous connaissez le principe des ventes à prix fixe : premier arrivé, premier servi et il n’y en aura peut-être pas pour tout le monde !

  • hors frais de commission de 16,5% TTC

Accès aux catalogues :

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Statut Quintessence iDealwine vin

Quintessence, un univers sous le prisme de la rareté

En cette année festive, placée sous le signe de ses 20 ans d’existence, iDealwine innove et comble votre soif de rareté en ouvrant un nouvel univers, Quintessence.

Vente on-line : grands champagnes et flacons d’exception

La vente on-line qui démarre l’année 2012 place d’emblée la barre très haut avec près de 3500 lots à se partager. Des vins de très haut niveau dans toutes les ...

Achat direct : champagnes et bulles, la plus belle sélection, dès 10€

En ce début de printemps, on ne sait pas ce qu'il en est pour vous, mais nous on ressent des envies de fraîcheur et d'apéritifs en terrasse, de vins pleins ...