Un vin jaune d’Arbois adjugé 38000€ à Genève

Christies Jura 1774Un vin jaune millésimé 1774 a été vendu pour la somme de 38000€ la semaine dernière à Genève, sous le marteau de la maison Christie’s.

Le record atteint lors de la vente aux enchères de vin de la Percée du vin jaune 2011 (une opération caritative) n’aura donc pas été atteint, ni dépassé. Un vin jaune 1774 de la maison Vercel était proposé aux enchères à Genève par Christie’s. Identique à celui qui avait été vendu l’année dernière pour la somme de 57000€, ce flacon, d’une contenance de 87cl, a tout de même suscité une belle bagarre d’enchères. Il a finalement été adjugé à un amateur français pour la somme de 46000 CHF, soit 38295€. L’une des raisons de l’engouement suscité par ce lot est qu’il a été conservé depuis huit générations dans les caves des descendants de la famille Vercel. Le millésime 1774 est, rappelons-le, celui de la mort de Louis XV et de l’avènement de Louis XVI. Combien de flacons identiques reste-t-il à vendre ? Le mystère reste entier.

En savoir plus sur la vinification du vin jaune:

Voir les ventes de vin du Jura sur iDealwine

Quels accords sur un vin jaune ?

A lire également :

Un vin du Jura millésimé 1774 prochainement aux enchères

La Percée du Vin Jaune à l’épreuve du froid

Château-Chalon : vers une enchère record ?

Enchère historique pour une bouteille de vin jaune d’Arbois de 1774

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

wine cellar

Nos conseils pour bien choisir les vins que vous allez vendre

Votre cave est bien garnie. Un peu trop bien même… Pour acheter de nouveaux vins, il serait sage d’en vendre quelques-uns. Oui, mais lesquels ?

Record de prix pour un Château d’Yquem 1811

75000£, soit 85000€ : tel est le montant déboursé par un amateur français pour acquérir une bouteille de château d'Yquem 1811, un record.

BORDEAUX : TOP 20 des vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2018)

Le palmarès des grands crus les plus chers de Bordeaux en 2018 fait la part belle aux vins rares. Rares car anciens, ou issus de productions confidentielles.