Un nouveau cru dans le Beaujolais : Villa Ponciago

Accompagner le lancement d’un nouveau « cru » est une occasion suffisamment rare pour être soulignée. Telle est l’opportunité que les domaines Henriot (déjà propriétaire de Bouchard Père et Fils et de William Fèvre) nous offrent aujourd’hui avec Villa Ponciago, une propriété du Beaujolais. Découvrez en diaporama le domaine Villa Ponciago à Fleurie.

C’est à Fleurie en Beaujolais que l’aventure Henriot continue après la Champagne la Bourgogne et le Chablisien. Le domaine du château de Poncié racheté en 2008 a été renommé Villa Ponciago, nom d’origine de cette antique propriété déjà exploitée en 949. Dépendance de l’Abbaye de Cluny, elle-même fondée en 909 et dont l’influence s’étendait des confins du Beaujolais jusqu’à la côte de Beaune et aux débuts de la Côte de Nuits. La propriété, située à 1 km du centre du village de Fleurie, face à la colline coiffée par la Chapelle de la Madone de Fleurie, compte 120 hectares, dont 50ha de vignes, 10ha de prés et 60ha de bois. Les parcelles de vignes entourent le charmant château 18° comme un bijou dans son écrin. Le terrain très vallonné offre une multiplicité d’expositions et de dénivelés ce qui constitue un atout pour la vinification et l’assemblage. Les sols sont très homogènes, majoritairement  constitués de granit rose, il s’agit de sols très drainants, la couche superficielle sableuse jouant un rôle thermique important dans le maintien de la fraîcheur en été. De l’ensemble se détache le mamelon des Hauts de Py avec un terroir spécifique caillouteux traversé par une veine de quartz bleu.

La philosophie de la nouvelle jeune équipe, menée par Frédéric Weber, ingénieur agro talentueux qui œuvrait chez Bouchard depuis plusieurs années est d’apporter avec discernement et précision des méthodes de culture et de vinification bourguignonnes afin de dévoiler le mieux possible le potentiel du terroir de Fleurie. Dans les vignes le premier travail a consisté, aidé par le patrimoine historique important de la propriété, à inventorier, étudier et classifier précisément les 214 parcelles, dont la plupart figurent au rang de 1ers crus dans l’ouvrage historique de Vermorel, Danguy et A.Budker. Les parcelles de vignes trop âgées ont été isolées et sont patiemment mises en jachère ou replantées, ailleurs un rang sur six a été sacrifié afin d’avoir un meilleur espacement, l’enherbement a été favorisé afin de redonner une vie à des sols parfois marqués par une histoire locale autrefois moins soucieuse d’agriculture raisonnée. Au niveau de la taille également, la conduite en gobelets sur échalas ou cordon de royats sur palissage selon les parcelles a été adoptée afin de favoriser l’ensoleillement et le développement folliculaire pour obtenir des maturités parfaites et des raisins sains. A la cuve également, on souhaite respecter l’esprit du Beaujolais avec des vins qui doivent être frais et friands mais ne pas être prisonnier de la tradition : des cuvaisons plus longues (8 / 10 jours) sur une vendange éraflée avec des pigeages et des remontages doux et réguliers. La durée de l’élevage et le recours aux futs en bois varient selon les cuvées mais ont un seul objectif : permettre au Cru de prendre toute sa dimension en lui donnant plus de corps mais sans exagération et avec délicatesse afin de préserver sa finesse et sa texture subtile qui sont la marque des Fleurie. L’aventure commence juste, rien ne presse, on ne révolutionne pas une propriété vieille de 11 siècle en 2 ans mais il y a fort à parier qu’un de ses plus beaux chapitres s’ouvre désormais pour la Villa Ponciago !

Découvrez en diaporama le domaine de Villa Ponciago, (cliquez sur une photo pour l’agrandir) (Photos Claude Saulnier – S Presse)

Arrivée à Fleurie La Chapelle de la Madone Le Printemps à Fleurie Vue de Fleurie
Cerisier en fleurs au pied de la colline de la Chapelle Cerisier en fleurs au pied de la colline de la Chapelle Rang de Vieilles Vignes – Montgenas Parcelle de Montgenas
Le Château de Poncié Le Maître de Chai, Frédéric Weber, Cyrille Jomand (iDealwine) et Michel Crestanello (Directeur Commercial Bouchard Père et Fils)

Le Hameau de Poncié
Le Maître de Chai, Frédéric Weber Parcelle de vignes Explications sur le travail de la vigne Le Hameau de Poncié – gros plan
Vue sur Moulin à Vent Parcelle de vignes, sous le château Grilles du Château Vue sur la parcelle des Hauts du Py, au loin
Intérieurs du cuvage Facade du cuvage Plan des Parcelles de Vignes Explications sur les parcelles par Joseph Bouchard, Chef de culture
La dégustation La Cuvée les Hauts du Py    

En goûtant les crus de Fleurie au domaine, nous avons été enthousiasmés par la qualité, la fraîcheur et la typicité des vins. 2009, somptueux n’est certes pas étranger à cette réussite, mais n’en reste pas moins de bel augure pour le domaine.


Accédez à l’Offre iDéale en cours sur les vins de Villa Ponciago
En savoir plus sur les vins du Beaujolais
Recherchez la cote d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vente aux enchères bénéfice des soignants : près de 135 000€ collectés

La vente de vin au bénéfice du collectif #ProtegeTonSoignant, qui s’est achevée en ligne sur iDealwine le 7 mai, a atteint 134 626€. Un montant inespéré !

FAV iDealwine

Foire aux vins : dernière ligne droite avant fermeture !

Attention, ne laissez pas passer la chance de réaliser une bonne affaire sur notre Foire aux vins qui se termine lundi 22. Il reste encore de nombreuses belles bouteilles à ...

Foire aux vins 2017

Les coups de cœur de la presse spécialisée dans la foire aux vins iDealwine

Voici quelques coups de cœur des journalistes spécialisés, qui, avec leurs commentaires, pourront sans doute vous guider dans notre foire ...