Un Fonds Commun de Placement dédié aux grands crus : une première en France

a décidément le vent en poupe actuellement. La Financière d’Uzès vient d’annoncer la création du Fonds Commun de Placement Uzès Grands Crus. C’est la première fois qu’un fonds d’un tel type, et soumis au droit français, voit le jour.

Spécialiste de la gestion privée, la Financière d’Uzès (une maison familiale créée par Gilbert-André Goirand en 1989) se lance dans la gestion de cave ! Dominique Goirand, actuel président de cette entreprise d’investissement et amateur de grands crus revendiqué,  a suivi le dossier avec le plus grand soin. Et c’est donc une première en France : l’Autorité des Marchés Financiers a en effet donné son accord à la création d’un Fond Commun de Placement contractuel, soumis au droit français, et dédié à l’investissement dans les vins d’exception.

Ce fonds, géré par Jean-Marie Godet (descendant du fondateur de la maison de Cognac Godet), avec l’appui de l’analyste Hugues Lapaw (professionnel du négoce de vin), a pour vocation à être investi à hauteur de 50% au moins dans les vignobles étrangers (Italie, USA…). Uzès Grands Crus porte bien son nom : chaque « ligne » du portefeuille devrait représenter 500k€ à 1,5 M€, pour un prix moyen de la bouteille fixé à 300€ environ.

La souscription est lancée : ouverte jusqu’au 30 septembre prochain, elle est toutefois réservée aux investisseurs « autorisés » (c’est-à-dire avertis), qui devront au minimum souscrire 6 parts du FCP, soit 30000 euros. L’horizon de placement est de 5 – 6 ans (pas de sortie possible la première année, des droits de sortie dégressifs seront prélevés au cours des 5 premières années de détention). Les investisseurs devront acquitter des droits d’entrée de 4%, et des frais de gestion annuels de 3,5%.

Les objectifs affichés sont ambitieux : le rendement attendu à horizon de 5 ans est supérieur à celui du taux moyen mensuel de l’OAT 5 ans. Une performance que les promoteurs du fonds prévoient même de porter à  10% par an, et qu’ils justifient par l’élargissement structurel du marché des grands crus à une cible mondiale d’acheteur, conjuguée à la raréfaction naturelle des grands vins dans le temps.

Attention, ce fonds n’est pas destiné aux amateurs désireux de se constituer une cave : la sortie « en bouteilles » n’est en effet pas prévue ! Autrement dit, les vins présents dans le FCP Uzès Grands Crus, stockés aux Ports Francs de Genève, ont vocation à être revendus sur le marché. Toutefois, les gestionnaires n’excluent pas de proposer aux investisseurs, lors de la sortie, d’acquérir pour eux, à leur demande, des vins similaires à ceux présents dans le fonds.

 

Tendances de marché des grands crus : accédez à la rubrique Conseils

Recherchez le prix d’un vin

 

A lire également :

iDealwine publie son baromètre annuel des ventes aux enchères de vin

Quelles tendances de marché sur les vins de Bordeaux en 2012 ?

Les sauternes constituent-ils une valeur de placement ?

Secousses monétaires dans la zone euro : quelle incidence sur le prix des vins ?

 

Consultez les ventes de vin

 

Tags:

  • Voir les commentaires (2)

  • Ugo

    Faux le fonds Nobles Crus existe depuis de nombreux mois…

    • Rédaction iDealwine

      Bonjour,
      Merci de votre commentaire mais à le fonds Nobles Crus n’est pas régi par le droit français, au même titre que Uzès Grands Crus.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Belles enchères : de Bordeaux au sud de la France, la quête insatiable de la rareté

Dans toutes les régions, les amateurs les plus pointus ont fait la preuve de leur appétit pour les flacons rares ...

Auction report février 2020 | Vibrantes enchères pour les vins nature de la Loire

Les amateurs sont de plus en plus nombreux à plébisciter les vins naturels, dont iDealwine se forge, au fil des ventes, une spécialité. Tour d’horizon des belles enchères...

winedex-logo-blogfev

Les indicesWineDex® iDealwine progressent de 3,92% en février 2014

Les indices WineDex® iDealwine ont inscrit en février une progression de 3,92%, portée pour l’essentiel par la bonne tenue des vins des Bourgogne et de la vallée du Rhône. Mais ...