La Suède au sommet de la sommellerie européenne !

meilleur sommelier
Crédit photo RVF
Jon Arvid Rosengren (au milieu) remporte le Concours du Meilleur sommelier d’Europe. David Biraud (à gauche) termine deuxième et Julia Scavo (à droite) termine troisième.

Le Suédois Jon Arvid Rosengren a remporté dimanche le titre de Meilleur sommelier d’Europe. Il a battu sur le fil, le français David Biraud (déjà finaliste malheureux face au  Suisse Paolo Basso en 2010). Julia Scavo, la représentante de la Roumanie a décroché la troisième place.

Arvid Rosengren n’est pas le premier suédois à remporter ce concours prestigieux. Ses compatriotes Mickael Sodestrom et Andreas Larsson avaient été lauréats respectivement en 1990 et en 2004. Le concours se déroulait cette année à San Remo en Italie. Devant plus de 300 spectateurs, 10 demi-finalistes s’opposaient, dont 4 français : il y avait David Biraud mais aussi Julie Dupouy représentant l’Irlande, Rodolphe Chevalier le Luxembourg et Eric Zwiebel le Royaume-Uni. Les autres qualifiés étaient Julia Scavo (Roumanie), Aristide Spies (Belgique), Christian Thorsholt Jacobsen (Danemark), Matteo Ghiringhelli (Italie), Francesco Azzarone (Norvège) et Jon Arvid Rosengren (Suède).

Le classement du trio final a été établi sur la base d’une épreuve de service, de gestion de la demande de clients et d’accords mets et vins. Le Suédois a su alors se démarquer en choisissant un Moët et Chandon Grand Vintage rosé 2002 pour accompagner un carpaccio de bœuf aux truffes ; il a également réussi à orienter le choix de clients qui souhaitaient des vins doux, et  maîtrisé le service d’un magnum de vin rouge.

Enfin, il a réussi avec brio l’épreuve de dégustation, au programme alléchant : Une Marsanne 2009 La Rodeline (Suisse), un Ribera del Duero Rudeles 2009 (Espagne), un Barolo Beni di Batasiolo 2007 (Italie) et un Yarden blanc de Galilée 2010 (Israël) composaient la première partie. Puis il fallait identifier un Traminer Tresterbrand 2010 (Autriche), un gin américain, un Bourbon Heaven Hill (USA), une liqueur de fleur de sureau Vestal Amber (Pologne), un Pisano 2007 d’Uruguay et un Jägermeister (Allemagne).  Une véritable invitation au voyage !

A noter, l’hommage de la profession rendu au français Paul Bruner, 78 ans, meilleur sommelier de France en 1964 et 1966 pour l’ensemble de sa carrière.

Consultez les ventes de vins sur iDealwine

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Recherchez le prix d’un vin

A lire également sur le blog iDealwine :

 

Meilleur sommelier du monde : le Suisse Paolo Basso consacré !

Sommelier ou œnologue, quelle différence ?

Portrait : Emmanuel Delmas, sommelier et blogueur au service du vin

Romain Iltis remporte le titre de meilleur sommelier de France

 

 

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vente à prix fixe : zoom sur les superbes vins de Côte Rôtie du domaine Bonnefond

Patrick et Christophe Bonnefond ont repris le domaine familial en 1990 et l’ont rapidement amené aux sommets de l’appellation Côte Rôtie. Plusieurs cuvées (et plusieurs millésimes) sont actuellement en vente ...

TOP 50 : les vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2018)

A l’issue de ce premier semestre, l'heure d’un premier bilan a sonné. Nous vous livrons donc notre palmarès des vins les plus chers aux enchères.

Verres

Primeurs 2012 à Bordeaux : parcours initiatique

Le millésime 2012 à Bordeaux est-il aussi difficile qu’annoncé un peu partout ? Rive droite, rive gauche, qui va gagner le match ? Les prix vont-ils enfin sérieusement baisser ? ...