Spécial Champagne dans la presse : les jolies notes des cuvées iDealwine

logos-rvf-nouvel-obsLa Revue du vin de France publie dans son numéro de décembre – fort réussi – une dégustation complète de Champagne. Certaines cuvées sélectionnées par iDealwine dans le cadre de l’Offre iDéale y recueillent de belles notes. Idem pour le supplément Champagne du Nouvel Obs.

La Revue du vin de France publie traditionnellement, en décembre, un numéro particulièrement festif. Le cru 2010 est vraiment réussi. On y lira notamment un article sur les architectes du vin, une analyse des Bordeaux 2001, redégustés presque 10 ans après la récolte. Et on s’attablera avec quelques grands vignerons (Dominique Laurent, Bruno Borie du Château Ducru Beaucaillou, Colette et Catherine Faller du domaine Weinbach, Michel Tardieu) qui ont mitonné leurs plats fétiches pour l’occasion. Mais, à cette époque, ce sont les bulles qui occupent une large part dans l’esprit des amateurs. La Revue a donc consacré son dossier dégustation aux cuvées de Champagne, millésimées ou non.

Si la note de la cuvée Grande Année 2000 de Bollinger est inchangée à 17/20, le commentaire se fait plus flatteur : « Le nez exprime une oxydation ménagée qui apporte de la complexité tout en gardant de la fraîcheur. Ample, vineuse, fine en bulle, la bouche exprime des nuances amandées et racinaires. »

La Cuvée Perrier Jouët Belle Epoque 2002, notée 16/20, est également distinguée : « Fermé au nez, son style est plus fruits secs et amandes, toujours d’une belle maturité. Le vin est harmonieux, racé, doté d’une mousse ouatée. D’un style puissant, il conserve une belle acidité de garde. »

Coup de chapeau pour le Bollinger Grande Année rosé 2002 et pour la Maison qui le produit dans le Nouvel Obs ! Dans son numéro Spécial Champagne, l’hebdomadaire note : « La plus exemplaire des maisons familiales propose un rosé alliant richesse de texture et droiture. Nez de fruits mûrs à noyau et de pêche. Un grand vin de repas. » L’accord mets et vins suggéré ? Avec une grouse, l’élégance ultime en matière de gibier, vous diront les chasseurs.
Le Nouvel Obs consacre également un bel encadré à la maison de Champagne Jacquesson et aux frères Chiquet qui l’animent. S’agissant de la Cuvée 734 : « Un Champagne généreux à la forte personnalité (54% chardonnay), avec ses notes d’orange confite et d’abricots et sa remarquable sapidité. »
Retrouvez ces vins dans le cadre de l’Offre iDéale en cours :

Accédez à la Boutique de Noël iDealwine.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vente à prix fixe : 13 000 bouteilles, un choix presque sans limites

Les repas de la fin d’année 2014 ont laissé quelques trous dans votre cave ? Pas de panique, grâce à cette vente à prix fixe, vous allez pouvoir reconstituer vos ...

Enchères : Où en sont les premiers crus de Bordeaux ?

La tendance semble claire : les cours des grands crus bordelais dans les millésimes récents restent stables depuis de longs mois. ...

Le Clos des Morillons : les cuvées d’un vin parisien vendues aux enchères

La rue des Morillons était déjà célèbre pour son bureau des objets trouvés, lieu de refuge et de dernier espoir pour les esprits rêveurs et tête en l’air. Cette rue ...