Six bouteilles de vin de Bourgogne vendues chaque seconde !

Des ventes de vin au zénith. Les Grands Jours de Bourgogne qui enregistrent un beau succès. La crise ? Quelle crise ? Tout va très bien Madame la Bourgogne !

Le BIVB (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne) vient de publier le bilan complet de l’économie des vins de la région. Après la crise de 2009, 2011 confirme la reprise amorcée en 2010. Même si la conjoncture mondiale reste un peu morose, les vins de Bourgogne ont bien tiré leur épingle du jeu, que ce soit sur le marché français ou le marché mondial.

En France il s’agit plus de positions qui se maintiennent dans un contexte défavorable que d’une véritable progression. Le continuel développement des ventes en grande distribution et la bonne santé de la vente directe à la propriété ont joué un rôle favorable. La distribution traditionnelle (cavistes, restauration) a plus souffert.

A l’exportation, c’est l’ouverture de nouveaux marchés, dans des pays plus lointains qui a permis à la Bourgogne de progresser malgré une économie mondiale un peu terne, surtout dans les pays européens, consommateurs traditionnels. Si l’Europe marque le pas, les États-Unis deviennent le 1er marché export (+33 % en valeur et +19 % en volume) et le duo Chine-Hong Kong se rapproche du Top 5 (doublement du chiffre d’affaires, à 34 millions d’euros). Au Japon, où le Yen fort a favorisé les exportations, les bourgognes ont battu de plus de 10 % leur record en valeur (+20 % à 85 millions d’euros). Du coup, ils ont réalisé en 2011 leur deuxième meilleure année historique à l’export avec un chiffre d’affaires de 666,5 millions d’euros, en progression de 16,5% par rapport à 2010) !

Au total ce sont 200 millions de bouteilles de vins de Bourgogne qui se sont vendues en 2011 (moitié en France, moitié à l’export) soit 6 toutes les secondes !

Cette bonne santé du vignoble bourguignon s’est manifestée aussi au travers du succès des Grands Jours de Bourgogne qui se sont déroulés toute la semaine dernière. Cette 11e édition a rassemblé 2 200 visiteurs du monde entier (42% de France, 58% de l’étranger venant de 44 pays différents). Une progression de fréquentation de 5 % par rapport à 2010, un réel succès pour cette manifestation qui a offert aux prescripteurs le plaisir de déguster les vins au cœur de leur terroir.

A lire également :

Grands Jours de Bourgogne : 2010, grand millésime à Chablis et dans le Mâconnais

Grands Jours de Bourgogne : des rouges magiques de Gevrey à Nuits-Saint-Georges

Les Américains restent les premiers consommateurs de vin au monde

Vins de Bordeaux : record d’exportations en 2011

En savoir plus sur les vins de Bourgogne

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

enchères grands crus tendances de marché

Les indices WineDex® iDealwine en hausse de 12,17% en 2015

Les indices vin d’iDealwine ont enregistré en 2015 des évolutions contrastées. Si, globalement, l’indice WineDex® iDealwine 100 a progressé de 12,17% sur l’exercice, les cours des vins des grandes régions ...

La dégustation est-elle sensible au temps qu’il fait ?

Pourquoi certains vins se dégustent-ils plus ou moins bien selon les jours et la météo ? Quelques pistes d’explications.

Belle performance des grands crus du Médoc dans les ventes aux enchères

Ignorant les sirènes du « Bordeaux bashing » ambiant, les amateurs ont réservé un accueil fervent aux grands crus bordelais qui figuraient au catalogue des dernières enchères on-line. Il faut ...

Partage(s)