La sélection du mois de Raphaël Dautrey, chef d’équipe logistique/expertise d’iDealwine

Raphael-iDealwineC’est aujourd’hui au tour de Raphaël, chef d’équipe du service logistique/expertise, de nous parler de sa passion pour le vin, nous faire partager ses coups de cœur… ou ses déceptions. Il nous livre également sa sélection personnelle de vins issus de la vente actuelle, accessible en achat direct.

Raphaël n’a pas grandi entouré de vignes, puisque c’est un vrai parisien, mais il a tout de même connu le vin assez tôt, grâce aux membres de sa famille qui, sans être de grands connaisseurs, étaient du moins de grands amateurs où le vin tenait une place à part entière lors des repas. Une fois le bac en poche, il s’est orienté vers une école hôtelière où il a commencé à se familiariser réellement avec le vin, cours d’œnologie et de sommellerie oblige. « C’est vrai que déjà, à l’école hôtelière, l’œnologie était l’une de mes matières favorites. ». Au moment de rentrer dans la vie active, il a choisi assez naturellement le métier de caviste. Cette expérience de plus de cinq ans lui a permis d’approfondir sa connaissance du vin, notamment grâce à son collègue qui lui a appris l’essentiel (appellations, service, domaines, accords mets et vins …). Il s’est vraiment pris de passion pour ce produit dont la diversité reste sans égal, il participe d’ailleurs à chaque salon et dégustation lorsque l’occasion se présente. Il a intégré l’équipe iDealwine à la fin de l’année 2011, et depuis, il ne l’a plus quittée ! 🙂

Raphaël est aujourd’hui chef d’équipe du service logistique/expertise, un poste qui lui convient particulièrement bien : « Ce qui m’intéresse c’est bien sûr de travailler avec un produit qui me passionne, mais aussi le côté « logistique pur », à savoir tout ce qui a trait à l’organisation, faire en sorte que cette grosse machine qu’est iDealwine tourne bien, que le process soit le plus efficient possible. Et puis ce que j’aime aussi beaucoup à la logistique, c’est qu’il y a vraiment un bon esprit d’équipe, on sent que tout le monde se bat pour la même cause et on peut compter les uns sur les autres, chacun et là pour aider l’autre ; c’est quelque chose qui est important pour moi et qui me tient à cœur. »

La première dégustation qui l’a marqué ?

« C’était la Coulée de Serrant 1996. J’ai eu un gros, gros coup de cœur pour ce vin. C’était un ami caviste qui me l’avait conseillé et je l’ai bu à Noël. Il y avait un très bel équilibre, beaucoup de douceur, de rondeur, très peu d’acidité, et une très belle complexité aromatique, autour des arômes traditionnels du chenin (fruits blancs, fruits jaunes…). C’était un vin très expressif. Un grand souvenir de dégustation ! »

Pourquoi le vin ?

« C’est un peu difficile à expliquer … Mais je dirai que c’est surtout la convivialité qu’engendre le vin, l’échange et le partage qui se font assez naturellement autour d’une bouteille de vin. Ça colle bien avec ma personnalité ! Et le fait que le vin permette un apprentissage permanent, tout au long de la vie … »

Ses habitudes de consommation ?

« Déjà, je bois du vin tous les dimanches, avec mon frère (qui est caviste) et des amis. C’est notre petit rendez-vous hebdomadaire de dégustation. On est un bon groupe d’amateurs et chaque semaine, quelqu’un ramène quelques bouteilles qu’il veut nous faire découvrir. On déguste un peu de tout, en allant des petits vins au très bon rapport qualité-prix, jusqu’aux vins plus reconnus. Et sinon, à part  ça, j’ouvre souvent une bouteille dans la semaine, au cours du repas à la maison ou au restaurant. Je pars plutôt sur des rouges la plupart du temps. »

Son style de vins ?

« Aujourd’hui je préfère les rouges. Plutôt gourmands et fruités, avec des tanins bien fins et veloutés. Mais j’ai des goûts quand même assez variés et je peux aussi apprécier un vin plus puissant et tannique, de caractère, du moment qu’il reste bien équilibré. Pour les blancs, j’aime les vins bien expressifs, comme les chenins ou les cépages alsaciens. J’adore les rieslings particulièrement, ils ont une richesse aromatique vraiment incroyable. J’aime aussi la douceur dans un vin blanc, mais sans aller vers les vins vraiment sucrés. »

Ses régions préférées ?

« Pour les rouges, c’est le Languedoc (Corbières et Saint-Chinian notamment) et le Rhône comme vacqueyras et cornas (grenache syrah). Je trouve que c’est là qu’on a les meilleurs rapports qualité-prix, qu’on peut trouver des vins qui se boivent jeunes, des vins de caractère … J’aime bien aussi les vins italiens, j’en bois souvent avec un de mes amis qui est importateur. Et puis pour les blancs, je prends souvent des mâcons, des pouilly-fuissé. J’aime leur côté bien gras, ronds, avec des acidités faibles. Et comme je disais, les blancs d’Alsace aussi, et d’Allemagne»

Son vin rouge préféré ?

« Rayas 2001. C’est clairement le vin qui m’a procuré la plus grande émotion. Je l’ai goûté chez iDealwine, il y a quelques années. C’était fou ! Il alliait à la perfection puissance, finesse et complexité aromatique. Et puis la longueur était vraiment incroyable … »

Son vin blanc préféré ?

« Peut-être le Vacqueyras du domaine du Sang des Cailloux, goûté lors d’un salon à Bercy. J’avais adoré la matière onctueuse, la petite touche épicée. C’est plus un Vin de table celui-là, parfait avec une volaille ou un poisson grillé au four. En tous cas, je l’avais tellement aimé que j’en avais acheté pas mal ! »

Les bouteilles qu’il voit passer chez iDealwine et qui le font le plus rêver ?

« C’est vrai qu’on voit surtout des très grands vins, donc c’est dur de n’en choisir qu’un. Mais en fait moi celles qui me font le plus rêver, ce sont justement les bouteilles les plus rares, celles qu’on ne voit passer qu’une ou deux fois dans l’année, des petites productions. Par exemple, la cuvée Astéroïde de Dagueneau, ou la cuvée Cathelin de Chave. De les voir que rarement, ça donne envie parce que ça suscite plus la curiosité que d’autres grands vins forcément. »

Un vin qui l’a déçu ?

« Il y en a quelques-uns, effectivement. Déjà, le Clos des Fées. Goûté dans les derniers millésimes, sans doute encore trop jeunes, j’ai été gêné par la sensation d’alcool, ce vin avait besoin d’être encore attendu. Je pourrais aussi parler de La Gardine, qui ne correspond pas au style des châteauneufs que je recherche. Je privilégie la finesse à la puissance.»

Une visite de domaine qui l’a marqué ?

« J’en ai pas fait énormément, mais celle du Château de chassagne-montrachet était super. C’était pour un anniversaire, une visite qu’on avait fait en groupe et on a reçu un très bon accueil. J’ai été très impressionné par la modernité du chai et des installations, par l’emplacement ; c’était en bas des collines de Chassagne, avec un très beau paysage. Et puis bien sûr, la dégustation était très bien aussi. »

Le shopping de Raphaël dans la vente généraliste en cours :

BORDEAUX

Château Poujeaux 2011

BOURGOGNE ROUGE

Pernand-Vergelesses Les Belles Filles Rapet Père & Fils 2014 

Gevrey-Chambertin Mes Cinq Terroirs Denis Mortet 2013 

BOURGOGNE BLANC

Mâcon Uchizy Les Maranches Héritiers du Comte Lafon 2014

Pouilly-Fuissé C.C. Guffens-Heynen (Domaine) 2014

RHÔNE

Saint Péray Harmonie Alain Voge  2014 

Hermitage Ermitage Le Méal Chapoutier 2012

LOIRE

Montlouis Les Borderies Rocher des Violettes Demi-sec 2014 

Chinon Les Charmes Charles Joguet 2012 

Vin de Savoie Chignin-Bergeron Les Fripons Gilles Berlioz 2014 

Alsace 1er Cru Engelgarten Marcel Deiss 2013 

LANGUEDOC

Minervois La Nine Domaine Jean-Baptiste Sénat 2014 

Côtes du Roussillon Domaine Gauby Les Calcinaires Gauby 2014

Coteaux du Languedoc Domaine Peyre Rose Syrah Léone 2004

Bouches du Rhône Trévallon 2013 

ETRANGER

Riesling Joh. Jos. Prum Wehlener Sonnenuhr Spätlese 2011 

Ribera Del Duero Vega Sicilia Valbuena 5º ano Locando Y Chaves 2010 

Accéder au catalogue de la vente en achat direct :

02/05/2016 – 11h00 : Bordeaux (vente terminée)
02/05/2016 – 11h05 : Bourgogne – Rouge (vente terminée)
02/05/2016 – 11h10 : Bourgogne – Blanc (vente terminée)
02/05/2016 – 11h15 : Vallée du Rhône (vente terminée)
02/05/2016 – 11h20 : Vallée de la Loire (vente terminée)
02/05/2016 – 11h25 : Alsace – Jura – Savoie (vente terminée)
02/05/2016 – 11h30 : Languedoc – Roussillon (vente terminée)
02/05/2016 – 11h35 : Divers France (vente terminée)
02/05/2016 – 11h40 : Vins étrangers (vente terminée)
02/05/2016 – 11h45 : Fin de stocks (vente terminée)

Consultez toutes les ventes de vin sur iDealwine

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Vente généraliste en achat direct : 1300 cuvées à partir de 7€ pour profiter du printemps

La sélection du mois de Laurent Weinberg, chargé Web-Marketing d’iDealwine

La sélection vin du mois de Ciprian Denut, du service logistique/expertise

La sélection vin du mois d’Alix Rodarie, du service clients

La sélection vin du mois par Ludovic Gourlet, du service logistique/expertise

iDealwine : derrière l’écran, une équipe !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Champagnes-Exportations

Exportations des champagnes : un record pour l’année 2017

Avec un chiffre d'affaires global de 4,9 milliards d'euros en 2017, la Champagne enregistre un record pour l'année 2017, annoncé par le comité d'interprofession champenois. Cette fulgurante progression est principalement ...

Cycle des Enchères iDealwine

NOUVEAU : le rythme des enchères iDealwine s’accélère !

Le changement de deux à trois ventes aux enchères par mois sur iDealwine est une réelle aubaine, tant pour les acheteurs que pour les vendeurs.

lightning

Grêle : le ciel est encore tombé sur la tête des viticulteurs

La grêle… L’un des pires ennemis des viticulteurs et elle s’est abattue sur près d’un millier d’hectares en Gironde et à Cognac dans la nuit du dimanche 8 juin.