Salon Singulier | A la découverte des étoiles montantes en Champagne

 

70 domaines de France et d’Espagne étaient regroupés Lundi dernier au Pavillon de l’Arsenal au centre de Paris pour le salon biannuel Singuliers. Réservé aux professionnels, ce salon permet aux différents acteurs du vins de rencontrer et d’échanger avec les vignerons. Cette année notre équipe était présente notamment pour découvrir et discuter avec les différents domaines de Champagne. Retour sur cette matinée pétillante.

9h50, Elsa et Astrid arrivent devant les portes du Pavillion de l’Arsenal dans le 4e arrondissement de Paris. Ce matin-là, elles ne sont pas les seules à attendre devant la porte d’entrée. L’évènement attitre une petite foule. Les portes s’ouvrent et après s’être inscrites et munies de leur verre de vins, les filles se plongent dans les trois étages du salon. Premier étage, premier arrêt pour déguster les champagnes Savart, des vins qui ont su gagner en qualité au fur et à mesure des années. Le petit domaine de quatre hectares est situé à Ecueil, à dix kilomètres à l’ouest de Reims, où l’on retrouve principalement du pinot noir que Fréderic Savart utilise en grande majorité. L’Ouverture, son brut sans année 100% pinot noir et l’entrée de gamme possède un beau nez floral et d’agrumes. La bouche est fraîche et les bulles sont fines font penser à Astrid et Elsa au blanc de blancs Mont des Chrétiens de la maison. Les autres cuvées présentées par le vigneron sont deux vins confidentiels. Les Noues et Mont Benoit se démarquent par leur élégance et leur nez pâtissier auxquelles se mêlent un délicat boisé. Des champagnes qui ont séduit notamment par leur caractère.

A quelques stands de là, la seconde dégustation d’Elsa et Astrid les attend et ce n’est autre que Bérêche et Fils, une autre des maisons montantes du moment, grandement appréciée des œnophiles, ses vins se démarquent par leur fraîcheur et leur vivacité comme le Brut Réserve. Une des particularités de la maison est son désir de garder certaines traditions intactes tel que le dégorgement à la main réalisé pour toutes les cuvées ou encore les fermentations lentes et naturelles mise en place depuis deux générations, ainsi que l’élevage sous bois de certaines cuvées.

Le tour des deux iDealwineses continue chez les champagnes Suenen, un domaine repris en 2009 par Aurélien Suenen qui recevra la certification bio en 2019. Accompagnée d’une discussion passionnante sur le rôle des levures dans le champagne, Astrid et Elsa dégustèrent quatre cuvées de la maison. Elles en retiennent la légèreté du blanc de blancs, les notes de fruits rouges surprenantes dans le Grand Cru La Cocluette et surtout l’impressionnant fleuron du domaine Les Robarts doté d’un nez époustouflant rempli de fruit ; un champagne d’une grande élégance.

Direction le champagne Laherte Frères. Le vigneron présente une belle sélection, cinq cuvées fruitées et aux bulles fines. Des champagnes fait dans la tradition et dans le respect du terroir, sans forcément de malolactique (il laisse faire), donnant des cuvées remarquables tel que le rosé de saignée Les Beaudiers ou encore le blanc de blancs Les Grandes Crayère et ses arômes d’agrumes, de fruits blancs et les notes légère de brioche en fin de bouche.

Le tour de la Champagne d’Astrid et Elsa se termina avec le domaine Marguet. Ces vins biodynamiques et sans dosage furent une grande surprise tout particulièrement la cuvée Shaman rosé. Cet assemblage de chardonnay et de pinot noir étonna par ses arômes prononcés de poires et de pommes. Des saveurs inattendues en champagne, mais qui créent un bel équilibre, que l’on retrouve dans d’autres cuvées tel que la cuvée Les Saint Rémys. Le reste des vins ont plu par leur profondeur, douceur et délicatesse.

Malheureusement les péripéties d’Elsa et d’Astrid au salon Singuliers prirent fin à ce moment et elles durent s’échapper pour retourner au bureau et vous tenir informé des dernières actualités du mondovino sur le blog d’iDealwine. 😊

Retrouvez tous les champagnes disponibles sur iDealwine

  • Voir les commentaires (3)

  • Wset par correspondance niveau 2 et 3

    Très bon compte rendu d’une journée très remplie… ravi de vous lire.

  • Denis Cottin

    chanpagne blanc de blancs avec un s. Merci

    • iDealwine

      Bonjour Monsieur,

      Merci pour votre vigilance, nous avons bien fait tous les changements.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Dégustation : petit aperçu des Bordeaux 2014 (1ère partie)

La semaine dernière Bordeaux accueillait le monde entier, comme chaque année, pour la traditionnelle dégustation des primeurs. Une équipe iDealwine de choc a arpenté en deux jours une bonne partie ...

Une caisse de Romanée-Conti: enjeu d’un pari entre deux hommes politiques !

La dégringolade du Président de la République dans les sondages fait les choux gras de la presse en ce moment. A tel point que certains hommes politiques lancent des paris ...

Romanée Conti : Aubert de Villaine élu Decanter Man of the year

Le propriétaire du domaine de la Romanée-Conti, l’un des vignobles les plus connus au monde, a été élu Decanter Man of The Year 2010 par le journal spécialisé éponyme.