Salon annuel de Romuald Cardon | Retrouvailles, découvertes et belles surprises

Salon Romuald Cardon iDealwine

Il y a quelques jours, Romuald Cardon nous avait invités à son salon annuel. Assez réputé dans le milieu, Romuald Cardon est notre agent commercial et fournit un travail formidable de mise en relation avec certains des domaines viticoles que nous avons ainsi le plaisir de distribuer sur iDealwine. Cette journée était donc l’occasion idéale pour l’équipe dégustatrice d’échanger avec les vignerons que nous connaissons déjà bien et d’en découvrir de nouveau. On vous raconte !

Bret Brothers iDealwine

Bret Brothers – Mâconnais

On commence notre visite par des vins blancs et, surtout, par un domaine que nous apprécions particulièrement : les Bret Brothers. Celui-ci, réputé pour sa culture biodynamique, ses mises en bouteille sans collage, ni filtration, ses élevages longs en fûts vieux de 7 à 20 ans (un minimum exigé au domaine dans des barriques issues de la Côte d’Or) et en cuves pendant 6 mois, réfléchit à changer la cire qui orne le goulot. Dans une logique de démarche écologique, il souhaite troquer sa cire jaune faite de plastique contre une véritable cire produite par des abeilles locales. Une démarche logique que nous avons bien évidemment approuvée avant de déguster les six vins présentés sur la table. L’un des frères Bret avec qui nous échangeons nous explique que son frère et lui ont commencé à pêcher à l’âge de 4 ans. Très vite sensibilisés à la qualité de l’eau, ils ont rapidement vu dans la biologie et la biodynamie des enjeux vitaux. Il nous apprend aussi que le souffre est quasiment absent de leurs étapes de vinification. Conclusion ? Les vins les plus frais sont ceux qui en contiennent le moins. « Et, plus on en ajoute, plus le vin en redemande. Un vrai cercle vicieux. »

Et notre avis de dégustation dans tout cela ? Mâcon Village, Pouilly-Fuissé, Saint-Véran, Pouilly-Fuissé, Pouilly-Vinzelles… tous nous ont saisis pour leur équilibre parfait entre suavité et grande tension. Très persistants, les vins dévoilent des bouquets aromatiques riches en notes de fruits bancs, de fruits à noyaux, de fruits secs, d’épices douces et de fleurs blanches. Et, que dire de leur finale sur de beaux amers et une salinité salivante ? Décidément, cette dégustation nous a conforté dans le fait que les vins des frères Bret sont des musts du vignoble Mâconnais !

La Closerie des Moussis – Bordeaux

Elsa qui a découvert récemment ce domaine à l’occasion du salon d’Angers tenait à nous présenter le travail original et sans faille de la vigneronne. On commence alors avec Gisèle 2018, un vin blanc tout juste tiré sur cuve, qui nous séduit d’emblée par sa texture étonnante oscillant entre gourmandise, douceur et rondeur. Son nez aussi surprend par ses notes fraîches de fleurs, de coton et de plante médicinale.

Après cela, nous goûtons une petite rareté (seules 350 bouteilles sont produites) qui s’avère être la même cuvée que Gisèle, mais produite par macération pelliculaire. Ce vin qui a tout d’un vin orange, sauf la couleur (les baies ont été peu pigées lors de la macération), témoigne d’une belle présence tannique, le rendant apte à se marier avec des mets de caractère.

Jeager-Defaix Rully iDealwine

Domaines Bernard Defaix & Jaeger-Defaix – Chablis & Rully

Après Bordeaux, retour en Bourgogne pour échanger avec le gérant de ces deux domaines. Le premier lui vient de sa famille, le second est né de son association avec sa femme (née Jaeger).

Situé à Chablis, le domaine Bernard Defaix signe aussi bien des aligotés que des petits chablis, des chablis vieilles vignes et des grands crus. Le « simple » chablis nous a séduit pour son profil puissamment aromatique et vivace à la fois. Plus minéraux, voire fumés, ses chablis sont légèrement plus austères… mais non moins délicieux ! Mais que dire de l’élégance, de la gourmandise en milieu de bouche, de la finale fraîche et de la complexité du bouquet aromatique des chablis premiers crus ? Rien, si ce n’est qu’on se servirait bien un second verre.

Tout aussi beau et qualitatif, le domaine Jeager-Defaix, qui se situe en Côte Chalonnaise à Rully, signe aussi bien des blancs que des rouges de très belle facture. Issus de sols argileux, les blancs (Les Clous 2017 et Rabourcé 2016) ont fait mouche grâce à leur texture tendre, leurs beaux amers et leur gourmandise fruitée. Un conseil gastronomique ? Le vigneron recommande des plats légèrement épicés. On valide à 100%.

De leur côté, les rouges, malgré une robe extrêmement et curieusement claire, dévoilaient une superbe maturité du fruit. A cela, pas de mystère. Les vinifications ne sont pas tournées vers l’extraction, mais plutôt la préservation de la pureté du fruit.

Alors, cher lecteur, si vous aussi êtes amateur de délicatesse et de finesse, vous savez désormais où vous tourner ! En tout cas, nous y retournerons 😊

iDealwine Beaune Domaine des Croix

Domaine des Croix – Beaune

Direction le stand du domaine des Croix que l’équipe iDealwine affectionne particulièrement pour la gourmandise des arômes et la texture pulpeuse de ses vins. Certains idealwinners avouent même que leur première bouteille achetée sur le site provenait de ce domaine. C’est dire !

Nous retenons de cette dégustation aux vins embouteillés il y a deux semaines seulement, un beaune Premier Cru Les Tulivains ainsi qu’un Beaune Premier Cru Pertuisots.

Le premier est une nouvelle cuvée issue de vignes octogénaires cultivées selon des principes biologiques et acquise en 2016. Mais le gel de 2017 ayant sévit lourdement, elle n’a donné des fruits que l’année suivante. Nous avons apprécié son nez exhalant des notes de fruits macérés, voire liquoreux, ainsi que sa bouche pulpeuse animée par une belle acidité et une finale ferme et stricte.

Le second vin évoqué (issu du sud de Beaune et de sols argilo-calcaires) a retenu toute notre attention pour sa texture plus consistante, soyeuse, fruitée et épicée.

Brouilly Dupre Goujon iDealwine

Domaine Dupré-Goujon – Côte-de-Brouilly

Après le pinot noir bourguignon, nous nous devions de nous tourner vers son voisin, le gamay du Beaujolais. Guillaume Dupré et Sébastien Goujon, qui ont logiquement donné leur nom au domaine, ont fait leurs preuves auprès de Frédéric Pourtalié du Domaine de Montcalmès avant de démarrer leur propre aventure au sein de l’appellation Côtes de Brouilly. Pari réussi avec succès ! Tout en nous faisant déguster ses 2018 tout juste tiré sur cuve, Guillaume Dupré nous explique qu’ils cherchent le côté croquant et charmeur du gamay. Les vins sont délicieux, complexes et discrets à la fois. Leur densité et la belle trame tanique annoncent un bon potentiel de garde.

Paul-Henry Pellé – Sancerre

En nous présentant le domaine, la vigneronne représentante nous explique que son grand-père dirigeait une pépinière. Voici pourquoi elle et son frère mettent un point d’honneur à bien sélectionner leurs plants. Sancerres et menetou-salon dégustés nous ont marqués par une marque bien définie faite de notes d’agrumes, de minéralité et de salinité. En bouche, nous avons apprécié leur profil cristallin, leur salinité, leur légère austérité et, surtout, une jolie et légère suavité qui annonce un bon potentiel de garde.

Nous avons eu la chance de comparer l’un des sancerres qui, quoique austère dans sa jeunesse, révélait une gourmandise pétrie de touches de fruits à noyau, voire de fruits exotiques. Un joli 2009 qui témoigne du savoir-faire du domaine.

Lise et Bertrand Jousset – Montlouis sur Loire

Attiré par le physique grand, la voix tonitruante et la bonne humeur communicative de Bertand Jousset, nous nous dirigeons vers sa table sur laquelle trônent de nombreux flacons. Des flacons bien étonnants, nature de chez nature, aux noms amusants (Le Petit Sans Gène, Mosquito, Bubulles, Premier Rendez-vous, etc… et à la gourmandise indéniable. Gamay, grolleau, chenin, colombard, ugni blanc, chenin blanc, muscat… tous ces cépages plus ou moins intrigants en terre ligérienne sont magnifiés le talent du couple. Le résultat ? Des pet’ nat’ élevés 5 ans sur lattes, des vins juteux, pulpeux, gourmands et terriblement fruités. Véritable coup de cœur de l’équipe, ce domaine est LA pépite à découvrir en ce moment.

Comme vous avez pu le constater, cette journée était riche en découvertes et en jolies surprises. Vous inspirent-elles ?

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

stand GT 2013

Grands moments au Grand Tasting

Le Grand Tasting 2013 est fini. C’était beau, c’était bon, c’était fort, et on en a gardé quelques jolis souvenirs que nous partageons avec vous qui êtes venus nous rendre ...

Le Rouge & Le Blanc : pinot noir d’Alsace, grolleau d’Anjou, vins australiens

Le numéro d’automne de la revue Le Rouge & le Blanc vient de paraître avec, comme à chaque numéro, des sujets un peu en marge de ce qu’on trouve ailleurs ...

Achat direct : plus d’un siècle de millésimes

Quand le temps est maussade et les températures en baisse, il est temps de revenir aux bons petits plats mijotés, plats en sauce et autres belles pièces de viande. Une ...