Romanée Conti : consommation record à Sao Paulo

Incroyable mais vrai : Sao Paulo est la ville qui consomme le plus de Romanée-Conti au monde ! Une étude menée par lepetitjournal.com, montre que la ville la plus cosmopolite du Brésil détient le record de consommation de ces prestigieux flacons.

Sao Paulo Comment expliquer une telle consommation de ces flacons mythiques, et à peu près introuvables ? Le fait que Sao Paulo soit la plus importante ville japonaise en dehors du Japon apporte peut-être un début de réponse. on connait effectivement l’intérêt que portent les amateurs japonais à ces grands crus de Bourgogne. A noter, les champagnes Krug Rosé, Cristal de la maison Louis Roederer et Grande Dame de Veuve Clicquot établissent également des records de consommation dans la métropole brésilienne.

Appellations et cotes récentes des vins
du Domaine de la Romanée-Conti :
La Tâche
La Tâche Grand Cru 2005 1907€
La Tâche Grand Cru 2004 809€
Romanée-Conti
Romanée-Conti Grand Cru 2002 4500€
Romanée-Conti Grand Cru 2001 2800€
Richebourg
Richebourg Grand Cru 2004 444€
Richebourg Grand Cru 2003 812€
Echézeaux
Echézeaux Grand Cru 2005 670€
Echézeaux Grand Cru 2004 370€
Grand Echézeaux
Grand Echézeaux Grand Cru 2004 451€
Grand Echézeaux Grand Cru 2003 580€
Romanée-Saint-Vivant
Romanée-Saint-Vivant Grand Cru 2005 867€
Romanée-Saint-Vivant Grand Cru 2004 414€
Montrachet
Montrachet Grand Cru 2004 1588€
Montrachet Grand Cru 2003 2427€

En savoir plus sur le Domaine de la Romanée-Conti

Acquis par le prince de Conti en 1760, ce vignoble de 1,85 ha ne produit guère plus de 6000 bouteilles par an d’un vin mythique et exceptionnel. Après la révolution française, le Domaine fut déclaré bien national, la Romanée Conti compta de nombreux propriétaires, notamment la famille Duvault-Blochet, qui acquit plusieurs autres parcelles dont la Tâche, Richebourg et Echezeaux. Aujourd’hui chaque bouteille de Romanée Conti porte la double signature d’Aubert de Villaine et de Henry-Frédéric Roch. La Romanée Conti fut la dernière parcelle de vigne en Bourgogne à résister au phylloxéra, mais, pendant la seconde guerre mondiale, le manque de sulfure de carbone entraîna sa destruction dès 1945. Pendant cinq ans, de 1946 à 1951, aucun millésime ne fut produit. Les conditions de vinification et d’élevage (maturité maximale du fruit, très forte sélectivité, précautions maximales à chaque étape, élevage en bois neufs) permettent de produire un vin d’exception. Ainsi des arômes d’une magnifique complexité évoquant la rose, la violette, les épices, la truffe et le cuir se retrouvent dans ce vin somptueux.

En savoir plus sur le domaine de la Romanée-Conti

Recherchez un flacon du domaine de la Romanée-Conti en vente actuellement

Tags:

  • Voir les commentaires (3)

  • Emilio

    Football, Samba et Romanée Conti ! -;

  • Rozéfré

    Bonne continuation !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Vins du Rhône – Hygiénistes : 1 – 1

L’ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) avait assigné en novembre dernier Inter Rhône (l’interprofession chargée de la promotion des vins de cette région) pour une publicité estimée ...

Oenotourisme

Les lauréats du prix national 2013 de l’Œnotourisme

La liste des lauréats du prix national de l’Oenotourisme 2013 a été rendue publique mardi dernier. Le Grand Prix a été décerné à Bordovino, organisme de “Wine Tours” dans les ...

Marie et Florian Curtet : le vin savoyard vu « Autrement »

Venez découvrir le domaine Curtet, ses méthodes de vinification peu interventionnistes, et ses vins « qui sentent le raisin et le caillou ».